La 4e Division blindée le 5 mars 1945.

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 5 mars 1945.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 04 mars, 14:00

La 4e Division blindée le 5 mars 1945.
_______________________________

Le CBB conduisant la marche, la Division se rend vers une zone de rassemblement au nord et à l'ouest de Bitburg à 07.30, et commence sa traversée de la r!vière Kyll, au nord de Nuttingen, pour attaquer nord et à travers la tête de pont de la 5th Inf Division. Le Combat Command roule sur une colonne vers Metterick où il se partag, le CCB attaquant sur Weden et le CCA sur Gonsdorf. Les unités A/37 et le C/10 sont en tête de colonne et rencontrent la première résistance au nord de Badem. Cette résistance est constituée de tirs de roquettes et de feux d'artillerie, mais la colonne continue sa marche sans marquer le moindre ralentissement.. En roulant de Badem vers Orsfeld à 08.45, le contingent reçoit des tirs de tanks venant du nord de la cité mais entrent dans Orsfold, où il ne rencontre que quelques éléments d'arrière-garde. Le CCB se dirige alors vers Meiburg avec une si grande rapidité qu'un équipement important fut pris, et l'ennemi ne pouvait plus offrir la moindre résiststance, et à 12.46, la colonne entrait dans Meiburg. Le D/37 détruisait 4 tanks, au nord de la cité, et continuait sa marche en traversant Weidenbush et en s'emparant de Wallenborn sans le support de l'infanterie. Beaucoup de camions de transport et divers véhicules furent détruits à Wallenborn.
Les unités C/37 et le A/10 attaquaient Salm à partir de Meisburg en rencontrant une faible résistance. Beaucoup de wagons de transport, 3 canons de 105mm et plusieurs de 75mm furent détruits à Salm, où le CBB maintenait ses postes avancés de Salm, Wallenbortn, et Weidenbach pendant la nuit. Les troupes avaient conduit leur avance à plus de 35 kms après avoir traversé la Kyll.
Le CCA rencontrait un petit groupe d'infanterie ennemie, peu après avoir quitté Metyterich, sur le chemin de Gindorf. La colonne capturait ou tuait en partie ces fantassins, mais elle fut arrêtée sur un pont détruit. On était en reconnaissance d'un contournement qui ne fit pas trouvé. Les tanks du 8th Bat traversaient la rivière et continuaient sur Ginsdorf, mais les half-tracks et le matériel roulant devait rester sur place. Après que le CCB eut nettoyé Metterich le matériel roulant et les half-tracks du CCA retournaient à Metterrich et continuèrent vers Ginsdorf par Badem. Le 6th entrait dans Ginsdorf ne rencontrant qu'une faible résistance et détruisait deux tanks ennemis au nord du village. Ils roulèrent alors vers Oberkail où ils trouvaient un pont, mais détruit sur la Rivière Kail et quelques tirs de bazookas et d'armes légères étaient reçus. A17.05, le village était nettoyé et cette position avancée était maintenue pour la nuit. Les mauvaises routes et les ponts détruits avaient ralenti la progression du CCA, bien plus que la résistance ennemie.
Le 25th Rcn Sq supportiat le flanc gauche du CCB et, au cours de la journée , s'était emparé de Kyllburgweiller, Seinsfeld et de Steinborn.
Les pertes infligées à l'ennemi, 5 tanks Mark VI, 2 tanks Mark V, 4 canons de 1O5mm, 2 de 75mm, 4 de 15Omm, 3 de 88mm, 2OO véhicules divers,100 véhicules d'attelage, furent détruits. Fait surprenant on ne parles jamais des chevaux !!! Les vies humaines, 300 tués, 200 blessés et 1375 prisonniers.
Notre division déplorait la perte de 12 soldats tués. 1 officier et 25 soldats blessés et 2 manquants.



Invité

La 4e Division blindée le 5 mars 1945.

Message non lu par Invité » 04 mars, 21:15

Je vais reparler de la même chose mais là on ne peut qu'être effaré devant ces chiffres :
Les vies humaines, 300 tués
allemands contre
Notre division déplorait la perte de 12 soldats tués
.....



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 5 mars 1945.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 05 mars, 12:25

Bien vu Cap Baptiste,

Ces chiffres parlent bien sûr, l'Allemand n'y croit plus, mais la panne d'essence en est une cause.Et tous ces convois tirés par des chevaux qui sont totalement détruits...On peut se poser beaucoup de questions avec de plus 1375 prisonniers. CDLT



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 5 mars 1945.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 05 mars, 15:51

La 4e Division blindée le 6 mars 1945.
_________________________________

Le CCB quitte les rasemblements de Weidenbach, Salm et Wallenborn à 7.15, les unités B/37 et B/10 menant l'attaque. La colonne traverse Oberstadtfeld avec les éléments du 25 Cav Sq, qu'ils intègrent, au passage, où ils s'étaient maintenus en position pour la nuit. Entre Oberstadtfeld et Putsborn le CCB était confronté au feu de trois tanks ennemis. Le 66th Arm FA Bn couvrait la colonne par des écrans de fumée et tirait sur les tanks en détruisant un et forçant les deux autres à battre en retraite. Le C/66 perdait deux mortiers M7 de 1O5, montés sur camions, lors de cet accrochage. La colonne attaquait en traversant successivement Putsborn, Neukirchen, Darscheid et Schonbach et pousuivait sa marche sur Ulmen. Des tirs d'artillerie, de roquettes et de mortiers étaient tirés sur les deux flancs de la colonne et les éléments furent temporairement séparés, même plusieurs fois par les tirs ennemis. Il y avait au moins un barrage dans chaque village traversé, mais aucun n'était défendu... La résistance dans ces villages était généralement très faible, seuls des éléments d'arrière-garde et des tireurs isolés, ce qui permettait le repli de l'adversaire. L'avance du CCB était si rapide que le CP du 13th German Corps de Neukirchen fut encerclé et que son Commandant le Lt général Graf Edwin von Rothkirch, son aide Trach, et son état-major furent fait prisonniers. Schonbach était entre nos mains à 12.15 et à 13.3O les éléments avancés du CCB entraient dan Ulmon, où un énorme dépôt contenant d'importantes réserves et des équipements était capturé. Le CCB continuait à recevoir des tirs d'artillerie et décidait de maintenir cette position avancée pour la nuit. Par la suite, dans les environs d'Oberkail, les troupes rencontraient des routes infranchissables et des ponts démolis, ce qui forçait le CCA d'en rester là aussi pour la nuit. Dès le matin il recevait ordre de suivre le CCB et d'emprunter des routes parrallèles dans la mesure du possible.... Un nombre important de prisonniers ennemis et des routes boueuses, retardaient les mouvements du CCA, jusque 11.00. A ce moment ils roulaient vers Moisburg et restait dans le sillage du CCB. Des tirs isolés devenaient la seule résistance qui nous était offerte en cours de route et à 19.5O nous terminions la journée à Salm, Wallenborn et Udersdorf, après avoir couvert une distance de 32 kms.
Le 25th Cav Recon Sq avait capturé un énorme dépôt de munitions à Moisburg et en se dirigeant vers Salm ils étaient sous le feu d'artillerie d'un barrage.
Le unités du Reserve Command restaient dans les environs de Rittersdorf et avaient ordre d'avancer aussiitôt que les routes à l'est de la Kyll seraient nettoyées.
Les pertes de l'ennemi, 2 tanks Mark IV, 4 Mark VI, 3 Mark V, 100 véhicules différents, 8O véhicules hippomobiles, 1 semi-chenillé, 15 canons anti-tank, 16 canons de 105, et un canon de 75 furent détruits. Pertes humaines, 4O tués et 976 prisonniers, dont un EM comprenant le Général. C'est assez rare d'attrapper de ces gros poissons.
Nos pertes, 15 soldats tués, 1 officier et 29 soldats blessés.

PS. Ces deux derniers jours, plus de 3OO véhicules hippomobiles détruits.!! Et les chevaux que deviennent-ils, ces forçats de la gloire ? Napoléon préférait perdre des hommes que des chevaux.Evidemment les chevaux il devait les payer. Les chevaux dans la bataille étaient tués.Pourquoi les Américains n'en parlent pas?



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 5 mars 1945.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 06 mars, 16:10

La 4e Division blindée le 7 mars 1945.
________________________________

Le CCB quitte Ulmon à 07.30 et continue son avance vers Coblence. Le temps était froid,la neige tombait et la visibilité était très limitée. De par mauvaises conditions météorologiques et l'état des routes secondaires la colonne se voyait contrainte de rouler sur les routes principales, plus directes, mais plus en vue pour l'ennemi. Roulant vers le sud est, le CCB avançait vers Buchel entrait dans ce village sans recontrer d'opposition. De Buchel il roulait nord ouest vers Kaiserech et arrivait dans les faubourgs la colonne, ou le CCB s'arrêtait pour lancer un ultimatum par haut-parleur, demandant aux Allemands de se rendre avant que le village ne soit détruit. L'ennemi acceptait notre appel et les troupes entraient dans la cité y faisant 200 prisonniers et libérant 3OO prisonniers alliés et des travailleurs forcés de différentes nationalités.La colonne continuait vers le nord et traversait Dunyenh sans rencontrer d'opposition et nous rencontrions le première à Kehrig, qui était tenue par un régiment anti-aérien. La Cie D du 37th Tk Bn déruisit ces canons anti-aériens dans la vallée au sud du village et avançait vers les hauts plateaux à l'entrée de Kehrig. A cet endoit les bazookas et les canons anti-tanks ouvrirent le feu et détruisirent deux tanks qui s'approchaient. Un second appel par haut- parleur était adressé aux Allemands, mais ici ils répondaient par des tirs de canons. Un feu d'artillerie de barrage était dirigée sur Kehrig, et aussitôt suivi par l'assaut du village par les unités A/ 37 & A/10 qui s'emparaient du village sans la moindre perte. continuant vers le nord est la colonne entrait dans Pelch à 14.48, tout aussi calmement.
La colonne roulait rapidement vu qu'elle ne rencontrait que peu ou pas d'opposition. Mais à Ochtendung deux convois ennemis et des colonnes furent surprises, alors que les piégés tentaient de fuir, sous notre feu intense. Beaucoup de prisoniers furent capturés dans cette action et le village était nettoyé pour 17.30. Ochtendung fut fermement défendu pour la nuit, après une avance de 42 kms, ce qui constituait un record dans cette vallée tortueuse.
Le CCA quittait Weidenbach à 06.3O avec les éléments avancés traversait Nohren vers Ulmon, et les éléments arrières suivaient la route du CCB. Ces mouvements scindés étaient exécutés pour faciliter les mouvements des troupes, car les routes étaient remplies de prisonniers et de véhicules de ravitaillement. Les éléments, avant et arrière, se rejoignaient à Ulmon et suivaient la route empruntée par le CCB. On ne rencontrait pas de résistance, c'était normal les Allemands n'allaient pas tirer sur leurs hommes devenus prisonniers et préféraient, au contraire, battre en retraite. Les unités du CCA terminaient la journée entre Polch et Ochtendung après avoir parcouru 57 kms.
Les unités du Reserve Command quittaient Rittersdorf à 07.00, et traversaient la rivière Kyll à Erdorf suivant la même route que les unités combattantes, et arrivaient à Dorscheid à 18.00.
Les éléments avancés quitaient Bitburg à 11.00 et arrivaient à Darscheid à 18.00.
Les pertes allemandes comprenaient 5 Mark VI, 3 Mark V, 10 semi-chenillés, 2 camions, 17 cars de comandant, 6 canons de 15Omm "cracheurs de fumée " 2 canons auto-propulsés, 6 canons de 105, 200 véhicules hippmobiles,, 100 véhicules divers, un dépôt d'essence et d'huile.
Sur le plan humain, 140 tués et 983, prisonniers Et la libération de 1500 prisonniers et travailleurs forcés.
La 4e Division 1 officier et un soldat tués, 3 officiers et 21 soldats blessés
.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité