La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 07 mars, 20:17

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.
________________________________

Le BG Dager, commandant du CCB quitte la Division pour assumer le commandement de la 11th Armored Division, et le Col Abrams succède au Gén Dager. Le Major hunter est nommé commandant du 37th Tank Bat.
Le CCB reçoit l'ordre d'attaquer les cités de Kettig et de Saffig, et à 08.00 les unités A/37 et A/10 quittent Ochtendung et se dirigent vers Plaidt. Les troupes subissent quelques tirs de bazooka et rencontrent des champs de mines dans les environs de Echtfeld, mais la colonne entre dans la cité encore défendue par éléments dispersés qui n'offrent qu'une résitance d'armes légères. Simultanément,les unités B/37 et B/10 attaquent Saffig et s'en emparent sans la moindre opposition. A 13.00, les unités B/37 et B/10 attaquent au nord est de Saffig et s'avancent en direction de Kettig.Elles se trouvent subitement sous le feu d'artillerie et d'armes lègères; des tirs venant des bois entre les deux cités, mais l'artillerie du 66th Arm FA Bn entre rapidement en action et neutralise la résistance ennemie. Après ce feu de barrage 2OO fantassins pris au piège n'ont autre issue que de se constituer prisonniers. Les troupes entraient ensuite dans Kettig à 17.00, traversaient la cité et s'emparaient des hauts plateaux, d'où on appercevait l'autoroute de Andernach à Coblence. Des convois ennemis se dirigeant vers Coblence offraient une superbe cible et tous les véhicules motorisés et hippomobiles furent entièrement détruits. Le 22nd Arm Fa Bn retourne sous la commande du CCB.
Les unités du CCA attaquaient des environs de Ochtendung à 08.00 et s'emparaient de Rassenheim et de Wolken ne rencontrant qu'une faible opposition. L'attaque continuait à 14.00 avec le B/53 et le D/8 qui prenaient d'assaut Rubenach. Un puissant tir d'artillerie de canons anti-aériens venant des environs de Metterich était reçu par les deux compagnies, mais cette cité était finalement occupéesµ par nos troupes à 16.00. Le 53rd entrait dans Karrlich et Mulheim. Il n'y avait pas eu d'opposition à Karlich, à part quelques tirs directs qui ont été vite contrés lors de l'entrée de la colonne dans Mulheim. Les environs de Karlich, Mulheim, et Rubenach étaient des bonnes positions stratégiques que nous maintenions fortement pour la nuit.Le 7O4 TD Bn et le D/35 avaient pour mission de protéger la route principale du ravitaillement dans les environs de Alflen et de Buchel. Le bataillon s'arrêtait à Alflen à 11.00.
Le 51st Arm Inf Bn quittait Darscheid à 14.00, traversait Schonbach, Ulmen, Kaiseresch, Dungenheim, Kehring et terminait à Polch à 17.4O. Le 35th Tk Bn quittait Darscheid à 13.00 et fermait dans les environs de Einig, au sud est de Polch. Ces troupes étaient les premières à entrer dans Einig, où elles rencontraiient une patrouille.Deux soldats furent tués et les quatres capturés prisonniers..Le 25th Cav Sq protégeait le nord du CCB.
Les échelons avancés quitaient Darscheid et terminaient à Polch à 16.00.
Les pertes ennemies,8.OOO obus de 75 et 88 mm, 61 véhicules à moteur et 2O hippomobiles, 1 camion, 6 grosses pièces d'artillerie, 1 canon anti-tank, 1 canon auto-propulsé, et 2 canons de 20mm anti-aériens, furent détruits.
Les pertes en vies humaines toujours aussi importantes, 104 tués, 165 blessés et 950 prisonniers.
Nos pertes, 7 soldats tués, 14 blessés et un manquant.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 08 mars, 13:05

La 4e Division blindée le 9 mars 1945.
_________________________________

Une nouvelle rencontre des commandants est tenue à l'Etat-major de la Division à 09.30, pour dresser les plans des futures attaques. Le CCA doit terminer sa présente mission et continuer à nettoyer la rive droite du Rhin et surtout être très attentif sur des toujours possibles infiltrations de l'ennemi.
Le CCB devait avancer sur Treis et entrevoir si des ponts sont disposibles sur la Moselle, et si pas chercher les traversées possibles. Le Reserve Command devait se placer en position sur la gauche du CCB et se préparer à renforcer l'une ou l'autre force au besoin. Le 11th Regt Team qui était attaché à la 5th Inf Division avait pour mission de nettoyer l'infanterie ennmie au sud de Kaiserech et écarter toute infiltration dans les parrages de Ulmen et de Darcheid.Les unités du CCB se mettent en mouvement à 12.00 pour sécuriser un pont sur la Moselle dans les environs de Treis. Le 51st Arm Inf Bn suivait la route de Kehrig, traversait Dungenheim,Kaiseresch, Hambuch, et Binningen. Le 35th Tk Bn quittait les environs de Einig, traversait Kollig, Roos, et Brohl. La force attaquante fut arrêtée entre Brohl et Garden par des feux, tirés par des tanks et des armes légères, et aussi sur des mines anti-tank. Un tank ennemi fut détruit et le 35th en perdait un aussi touché par un tir de bazooka. Après le nettoyage des mines, l'infanterie ennemie était capturée et bon nombre d'entre eux étaient tués. alors que la colonne entrait dans Cardon à 16.45. L'ennemi se défendait avec courage à l'approche du pont de Cardon. Les riues étroites du village ralentissaient notre marche et nous rencontrions beaucoup de diffficultés. La résistance ennemie était constituée de tireurs isolés, de tirs de bazookas, et d' artillerie, émanant du sud de la Moselle. Des l'arrivée de nos troupes aux approches du pont, il avait été déruit par les forces qui battaient en retraite.. Sous le couvert de l'obscurité, le 51st se retrait sur les colinnes entourrant le village et envoyait des patrouiles dans dans Cardon durant la nuit pour savoir si l'ennemi ne s'était pas infiltré dans cette position.Le 35th se retirait vers Binningen pour la nuit après avoir perdu leur second tank détruit par un tir de bazooka à Cardon. Le 66th Arm FA.Bn et le 276th FA Bn, venu en renfort, attaquaient les positions ennemies à Binningen de l'autre côté de la Moselle au cours de la nuit.
Le unités du CCA et le Reserve Command balayaient la rive ouest du Rhin de Urmitz au sud de Coblence, détruisant d'énormes équipements sur l'autoroute Andernach-Coblence.Le unités ennemies qui galopaient vers le Rhin furent pris au piège en se retrouvant devant le pont qu'ils avaient fait sauté pour empècher la prise de cette position. Ces éléments bloqués constituaient une nouvelle bonne cible idéale, avec nos tanks et l'artillerie qui entraient en action. Les villages le long de la rivière Kaltenengers, St Sebastian, Kesselheim, Wallersheim, et Neuendorf furent nettoyés par A/8 et C/8, 53rd, B/10, avec les tanks du 37th TK BN qui supportaient l'attaque. Ensuite les unités continuaient avec l'attaque de Waisenthur et à 18.30, les unités s'emparaient de ce dernier village en ne rencontrant qu'une faible opposition. Et c'est sur cette dernière position qu'elles allaient maintenir leurs avances et passer la nuit de repos. Le centre administratif quittait Esch au Luxembourg et terminait sa marche à Korperich, en Allemagne.
Les pertes ennemies du jour, 1 Mark V, 4 Mak IV, I tank non connu, 26 semi-chenillés, 149 camions,, 38 cars d'officier, 2 autos blindées, 92 véhicules divers,, 17 motos, 4 remorques, 70 canons anti-aériens, 36 canons de 88mm, 22 de 26mm, 10 de 105, 13 de 120mm, 2 anti-tank, 2O bazookas, 1O.000 obus de 88 et 4.000 de 2Omm.Un fameux tableau !
Les pertes humaines, 103 tués, 100 blessés, et 359 prisonniers.
Des pertes énormes en hommes et en matériel, causées en grande partie par un pont que l'ennemi avaient détruit sans prévoir la retraite.
Nos pertes 8 soldats tués,1 officier et 19 soldats blessés, 2 manquants.

Des pertes toujours aussi disproportionnées, dues à la mobilité de nos troupes et un ennemi qui n'est plus à même de supporter un tel rythme, qu'il avait connu dans les grands jours du "Deutchland über alles in der Welt ". Nich mehr gutt Kamarad Adolph.....



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 09 mars, 23:08

La 4e Division blindée le 10 mars 1945.
_________________________________

Dans le secteur du CCA le long de la Moselle,les Cies A et B de la 51st Arm Inf Bn, ainsi que les A et B du 35th Tk Bn, continuaient la marche dans les environs de Binningen pour nettoyer les alentours des villages du sud ouest. Les contingents traversaient Wirfus, Illerich,Landkern,et Greinersburg, mais rencontraient des troupes ennemies.
Dans le secteur du CCB, l'activité était toute relative. Les patrouilles du C/8 et du C/53 étaient en reconnaissance du côté de Coblence et découvraient que les trois ponts sur la Moselle étaient entièrement détruits. En continuant la reconnaissance au sud, les patrouilles s'emparaient des villages de Guls et de Minningen en ne rencontrant qu'une faible opposition.Un nombre important de troupes ennemies se rendaient sans que le moindre coup de feu ne soit tiré.Le 53rd (-c) quittait Wolken à 12.5O et terminait sa marche à Rubenach.
Le 7O4 TD Bn était relevé, de sa mission de protection de la route principale de ravitaillement, par la 5th Infantry Division et prenait la direction de Alflen à 14.3O, clôturant sa marche à Contendung à 19.00. Le C/37 et 15th Arm Inf Bat nettoyaient plusieurs poches de résistance autour de Weissenthurn et coupaiant l'autoroute Andernach-Coblence. Un important équipement fut détruit et beaucoup de prisonniers furent capturés. Le 25th Cac Rec Sq nettoyait les villages de Munstermsifeld et Weisheim.
Des ordres étaient reçus afin que la Division soit relevée par la 5th Inf Div, qui devait établir une tête de pont à travers la Moselle. La 4th Arm Div devait alors traverser cette tête de pont pour se diriger vers Worms et s'emparer des ponts sur Rhin. Cet objectif étant prioritaire. Un rapport du G2 relatait que, par l'usage du haut-parleur, l'effet psychlogique avait porté ses effets par la prise de 5OO prisonniers dans les opérations récentes. A retenir pour la suite des opérations futures.
Les pertes ennemies du jour, 4 canons de 88mm, 3 semi-chenillés,57 fusils,4 mitrailleuses, deux remorques et 21 mines Teller Et 744 prisonniers.
Autant de prisonniers et seulement 57 fusils.....
La 4e Division, 4 soldats tués, 4 officiers et 51 soldats blesés.



Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par sergent-mau » 10 mars, 21:34

Oups, j'ai failli perdre 10 jours de combats Image J'étais resté sur l'ancien sujet Image

Encore 2 mois...

Merci encore Gilbert Image



Avatar du membre
H Rogister
Messages : 380
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par H Rogister » 11 mars, 12:13

[quote="sergent-mau"]Oups, j'ai failli perdre 10 jours de combats :? J'étais resté sur l'ancien sujet :mrgreen:
Encore 2 mois...
Merci encore Gilbert :salut:[/quote]

C'est un petit reproche que j'ai fait par MP à notre ami Gilbert, il n'aurais pas dû ouvrir un nouveau poste sur ce sujet.

A+


Henri Rogister, Webmaster
Image

Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par sergent-mau » 11 mars, 19:53

C'est pas grave, du moment que les récits continuent Image



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 11 mars, 20:23

[quote="H Rogister"][quote="sergent-mau"]Oups, j'ai failli perdre 10 jours de combats :? J'étais resté sur l'ancien sujet :mrgreen:
Encore 2 mois...
Merci encore Gilbert :salut:[/quote]

C'est un petit reproche que j'ai fait par MP à notre ami Gilbert, il n'aurais pas dû ouvrir un nouveau poste sur ce sujet.

A+[/quote]

Bonjour Henri,

J'ai ouvert un nouveau message, car j'avais des ennuis d'envoi sur l'ancien gros dossier. Alors que mon rapport était terminé, au moment de l'envoi, il se trouvait perdu ou effacé.Recommencer n'est pas agréable. Mon ordinateur est lent par moment, et en est probablement la cause, et de plus je ne reçois plus d'avis d'Overlord. Je viens d'ouvrir 3 messages auquels je viens de répondre. Mes excuses à toi et à tous, pour le dérangement et je continue mes rapports sur la nouvelle voie, sans plus rien changer. Je n'ai pas encore reçu ton MP. Amitiés.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 13 mars, 13:26

La 4e Division blindée le 11 mars 1945.
_________________________________

L'action des unités de la Division consistait à exécuter des patrouilles de reconnaissance. La Division était sur le point d'être relevée après sa rapide marche de la Kyll au Rhin. La 11e Division blindée et la 90th Infantry Division arrivaient sur le flanc gauche de la 4e Division, la 87th Inf Div était à l'arrière et la 5th Inf se trouvait sur le flanc droit.
Le CCA patrouillait sur la rive ouest du Rhin dans les environs de Coblence y capturant plusieurs prisonniers qui étaient restés coincés par l'explosion du pont sur le Rhin. Le 8th Bn occupait les villages de Urmitz et St sebastien. une patrouille du 53rd Arm Inf Bn était envoyée à Neunedorf pour faire des recherches sur un pont du Rhin renseigné par un prisonier comme étant intact, mais la patrouille revenait avec un rapport négatif.
Le CCB était relevé par la 5th Inf Div et commençait à rouler à 07.30, vers un lieu de rassemblement dans les parrages de Gamlon. Le CP du CCB terminait également à Gamlon, le 53rd clôturait à Rees à 09.20, le 66th se dirigeait vers Binningen, et le 35th à Keifonheim
Le 25 Cav Rec Sq nettoyait Lehmen et Nonelsursch ne rencontrant qu' une faible opposition. LE 7O4 TD patrouillait dans le secteur le long du Rhin entre Kettig, Karlich et Mulheim. Un peloton du 811 TD Bn qui avait été attaché à la Division, étant relevé de son attachement, retournait à son bataillon à Ginsdorf.
Les pertes infligées à l'ennemi au cours de la journée, étaient de 2 tués, 30 blessés, 129 prisonniers, 4 cars de commandant, i auto blindée, 9 semi-chenillés, 74 camions, 10 motos, 1 bus, 1042 armes légères, 5 mines Teller, 4OO obus de bazooka, 15 canons anti-aérien, 16 canons anti-tank, 16 pièces d'artillerie, 5 roquettes, 6 mortiers, 8 véhicules divers, 135 mitrailleuses, 4 canons de 88mm, et 296 chariots, charrettes, ou remorques détruits.
Nous n'avions que deux blessés.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 14 mars, 17:32

La 4e Division blindée le 12 mars 1945.
_________________________________

La division tournait au ralenti, bien que certaines fortes patrouilles et des positions avancées avaient des contacts avec l'ennemi qui essayait de nous échapper en courant comme des lapins, désertant le Rhin. Le CBB avait placé des équipes le long du fleune, au nord de Coblence, pour éviter toute infiltration de l'autre côté du Rhin. Le Combat Reserve quittait les vilages des environs de Ochtendung et rejoignait une assemblée à D.n Je regarde sur ma carte mais je ne vois pas ce bled...On avait des échos nous informant que l'infanterie ennemie se trouvait dans ces parrages et un contingent de troupes, composé de D/37 et C/10, était envoyé en reconnaissance.
Des correspondants du Saturday Evening Post et du Stars and Stripes, visitaient les différentes unités et questionnaient les officiers et les soldats pour récolter les dernières informations.
Les pertes du jour de l'ennemi, 4 tués, 39 prisonniers, une jeep amphibie, 1 mortier de 20mm, une centaines d'autres plus petits, 2 pièces d'artillerie, 325 armes légères, et un camion.
Pas de pertes de nôtre côté.



Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lu par Stevenot Gilbert N. » 15 mars, 22:54

La 4e Division blindée le 13 mars 1945.
________________________________

Le Combat Command de la Division continue à se regrouper, à réparer les véhicules et les équipements pour continuer sa marche au sud de la Moselle,où la 5th Inf Div a établi une tête de pont.
Les unités du CCB quittent ses positions de Polch pour rejoindre une assemblée générale à Kochem. Le 51st Arm Inf Bn quitte oe traverse Kaffenheim,Hambush, Kaisersesch, et termine à Wolmeroth à 12.2O. Le 35th Tank Bn quitte Kaifelheim à 09.15 et termine à Alflen.Le 66th Arm Bn quitte Binningen et se dirige vers Schmitt.
LE CCA était complètement relevé par la 87th Inf Division et ses unités étaient engagées à l'entretien des véhicules et des équipements. en prévision des futures opérations. Le 53rd Arm Inf Bn abattait un FW 190, non loin du PC du bataillon.
Le Command Reserve envoyait un contingent en reconnaissance, qui était composé des trois compagnies, D/37, C/10, et des canons d'assaut des 10th et 37th.Les 3 Cies quittaient à 06.15 et étaient de retour à 18.30 faisant rapport que les régions visitées étaient déjà occupées par nos troupes.
Le centre administratif quitte Korporich pour Bitburg.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités