Omaha Beach. Les GI’s débarquent en enfer

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1621
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Omaha Beach. Les GI’s débarquent en enfer

Message non lu par 325th GIR » 22 avr., 12:17

Source : Ouest France du 22 Avril 2014
http://www.ouest-france.fr/omaha-beach- ... er-2285260

Omaha Beach. Les GI’s débarquent en enfer

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... -enfer.jpg

Le secteur d’Omaha Beach confié aux Américains, s’étend de Sainte-Honorine -des-Pertes, à l’Est, jusqu’à Vierville-sur-Mer, à l’Ouest.

Devant Vierville-sur-Mer et Saint-Laurent-sur-Mer…

Pour l’attaque du 6 juin 1944, les 8 km de sable ont été divisés en secteurs. Devant Vierville-sur-Mer et la moitié de Saint-Laurent-sur-Mer, la 29th division US (116th RCT), débarque sur:

- Charlie

- Dog Green

- Dog White

- Dog Red

- Easy Green

La 29th division, totalement inexpérimentée, à pour objectifs immédiats deux sorties (D1 et D3), une devant Vierville-sur-Mer, l’autre devant Saint-Laurent-sur-Mer.

et Colleville-sur-Mer

La 1st Division (16 RCT) débarque devant l’autre moitié de Saint-Laurent-sur-Mer et Colleville-sur-Mer sur:

- Easy Red

- Fox Green.

Elle a pour objectifs trois sorties (E1, E3 et F1).

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_0.jpg

Un débarquement sur la plage dans les pires conditions

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_1.jpg

A 6 h30, après des bombardements aériens et navals ratés, la 1st vague d’assaut atterrit sur la plage dans les pires conditions.

- En face d’elle les défenses sont intactes

- Les troupes allemandes, et elle ne le sait pas, si elles sont constituées comme prévu par les anciens de la 716e division d’infanterie sont ponctuellement renforcées par les troupes d’élite de la 352e venues se mettre au vert en Normandie après une dure période sur le front Russe.

- Le temps est toujours mauvais, la mer creusée, le vent d’Ouest fort. Les chars amphibies, leurs « jupes » de soutien en caoutchouc déchirées, coulent les uns après les autres. La marée poussée par le vent monte beaucoup plus vite que prévu, noyant les blessés, poussant les valides devant le mur d’acier et de feu de la défense allemande

- La plage est en contrebas de hautes falaises, parsemée d’obstacles en tout genre, de milliers de mines, elle est sous le feu de canons et mitrailleuses lourdes abrités dans bunkers.

90% de la première vague d’assaut hors de combat

Tout cela concourt au désastre. Les vagues d’assaut sont clouées sur place et s’entassent sur une bande de plage de plus en plus réduite par la montée de la mer. 15 000 hommes, parmi lesquels, 1 000 morts,2 000 blessés et disparus, sont scotchés sur le sable.

Beaucoup ont perdu leur matériel en sautant des LCI. » Bloody Omaha », Omaha la sanglante, diront ceux qui étaient sur place. 90% des soldats de la première vague ont été mis hors de combat. Tués ou blessés.

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_2.jpg

Pendant quatre longues heures les assaillants n’avancent pas. Le sort des batailles bascule souvent sur une l’initiative d’un homme, un imprévu qui tombe à pic. A Omaha Beach, ce 6 juin 1944 en milieu de matinée, le sort des armes change de camp.

« Il y a deux sortes d’hommes sur cette plage, ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir »

Le Colonel Georges A. Taylor, 47 ans, arrive avec la 2e vague, à 8 h. « Sans stress, rapporte le journal de la 1st division, il observe la situation, la désorganisation, il apprend la mort du Lt Colonel Matthews et du Major Godfrey. Il décide immédiatement de reprendre les choses en mains et demande aux officiers survivants du poste de commandement avancé de la plage de conduire leurs hommes à l’abri du danger mortel. »

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_3.jpg

Quand la section du Lt Spaulding (Cie E) force la défense dans son secteur, il prononce une des phrases qui restera parmi les plus célèbres de la seconde guerre mondiale: » Il y a deux sortes de gens qui vont rester sur cette plage. Ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir. Alors, fichons le camp d’ici ! ». Les troupes avancèrent de 300 mètres, direction la sortie de plage.

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_4.jpg

Les Rangers font sauter le verrou allemand

Les très entrainés et très expérimentés Rangers qui doivent aller renforcer les leurs à la Point du Hoc dérivent et atterrissent en plein cauchemar sur Omaha Beach. Avec tout leur équipement. Pas question pour eux de se faire saigner sur la plage. A 10 h 30 ils ouvrent une brèche sous Saint-Laurent-sur-Mer. Avant midi les GI’s s’infiltrent sur la falaise et commencent à nettoyer les blockhaus, les bunkers et les abris bétonnés. En milieu d’après-mdi le dernier pillbox est nettoyé.

Toutes les contre attaques allemandes sont repoussées.

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_5.jpg

L’échec d’Omaha Beach aurait été l’échec du Débarquement en Normandie

A Omaha Beach, l’Etat-Major d’Overlord est passé près d’une grande catastrophe. Toute l’opération aurait pu échouer sur cette bande de côte normande.

http://www.ouest-france.fr/sites/defaul ... nfer_6.jpg

Les troupes débarquées à Omaha Beach devaient impérativement faire la liaison entre les troupes anglo-canadiennes débarquées dans l’Est du Calvados sur Gold, Juno et Sword et les troupes US, terrestres et aéroportées, débarquées ou parachutées à l’Ouest, sur Utah Beach et dans la région de Carentan-Saint-Mère-Eglise.

Un échec aurait provoqué un trou de plus de cinquante kilomètres dans la tête de pont. La 12e panzer SS arrivée à Caen le 6 juin à midi aurait eu alors toute latitude pour s’engouffrer dans la brèche et envoyer ses blindés nettoyer de chaque côté les positions des assaillants à peine installées.

Jack AUGER.


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.

Avatar du membre
Manuferey
Messages : 587
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Omaha Beach. Les GI’s débarquent en enfer

Message non lu par Manuferey » 23 avr., 02:43

325th GIR a écrit :L’échec d’Omaha Beach aurait été l’échec du Débarquement en Normandie
A Omaha Beach, l’Etat-Major d’Overlord est passé près d’une grande catastrophe. Toute l’opération aurait pu échouer sur cette bande de côte normande.
[...
Un échec aurait provoqué un trou de plus de cinquante kilomètres dans la tête de pont. La 12e panzer SS arrivée à Caen le 6 juin à midi aurait eu alors toute latitude pour s’engouffrer dans la brèche et envoyer ses blindés nettoyer de chaque côté les positions des assaillants à peine installées.
Jack AUGER.
Ouest-France est bien catégorique mais il n’y a rien d’évident dans leur affirmation. Les troupes destinées à Omaha auraient été envoyées sur Utah, renforçant alors ce secteur.
Par ailleurs, le débarquement de Salerno (Italie) en septembre 1943 avait montré aux Allemands, et à Rommel en particulier, que les navires de guerre en appui du débarquement pouvaient mettre à mal très rapidement les colonnes blindées allemandes s’approchant de la plage en contre-attaque.
De plus, l’aviation alliée, maîtresse du ciel, aurait aussi pu détruire un grand nombre de chars allemands roulant sur les petites routes du Calvados. Et une fois, le char de tête détruit, toute la colonne qui suit se retrouve bloquée.

Emmanuel



kris_14
Messages : 32
Enregistré le : 23 sept., 21:58
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Omaha Beach. Les GI’s débarquent en enfer

Message non lu par kris_14 » 23 avr., 19:06

Il y a peut être quelques inexactitudes dans le texte de Ouest France, mais elles n'ont rien à voir avec la visite que j'ai faite récemment avec une sot-disante "experte" de la période :
- c'est la 1ère Compagnie américaine qui a débarqué à Omaha
- on voit la Pointe du Hoc depuis Omaha
- 2500 morts en 45 minutes; pire encore, les Américains ramassaient les corps entre chaque vague d'assaut, de manière à ne pas choquer les soldats qui arrivaient
- gros bordel sur Omaha à 6h30; par contre le port était construit à 16h00
- le WN 62 était situé au niveau de l'actuel point d'observation du cimetière américain

et j'en passe encore.

Kris




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités