Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Du 7 juin au 8 juillet 1944, les Alliés veulent assurer l'existence de leur tête de pont en Normandie. Discutez dans cette rubrique de la stratégie employée et des événements de cette période.
sphinx35
Messages : 4
Enregistré le : 19 mai, 23:00

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par sphinx35 » 20 mai, 19:23

Je recherche des renseignements et photos sur la prise de Carpiquet par les canadiens en juillet 1944 face la panzerdivision Hitlerjugend.

Tout m'interesse (Documents, films et photos).


Merci à tous.



sphinx35
Messages : 4
Enregistré le : 19 mai, 23:00

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par sphinx35 » 20 mai, 19:26

Libération de Carpiquet et Caen
Les Alliés profitèrent de la désorganisation du haut commandement allemand. Hitler continuait de croire que les débarquements en Normandie n'étaient qu'un guet-apens et que la principale invasion alliée viendrait à Pas-de-Calais. Par conséquent, Rommel ne put déplacer les précieuses forces de réserve qui y étaient postées pour renforcer les défenses qui s'effritaient rapidement en Normandie.
Envers et contre tout, les Nazis s'avérèrent plein d'ingéniosité, entêtés et meurtriers. Les Alliés avaient établi une tête de pont sur la côte française, mais n'avaient pas encore effectué de percée décisive. Le plan dressé par le commandant de toutes les forces terrestres sur le continent, le général britannique Bernard Montgomery, prévoyait que les Canadiens et les Britanniques talonneraient les principales unités allemandes de blindés et de l'infanterie dans l'est, en menaçant, et en prenant, la ville de Caen. Cette pression constante visait à permettre aux Américains d'effectuer une percée dans l'ouest. Cela signifiait aussi que les Canadiens continueraient d'être confrontés à la crème des troupes ennemies.
Dès qu'elle revint au front au début de juillet, le rôle de la 3e Division canadienne dans ce plan était de capturer l'aéroport de Carpiquet, une petite ville près de Caen défendue par le terrible 12e SS; les Canadiens savaient donc trop bien à quoi s'attendre. L'état-major du général Keller décida donc de réunir toute la force de frappe possible pour mener l'attaque : quatre bataillons d'infanterie appuyés par un régiment blindé et toutes les pièces d'artillerie dont ils pouvaient disposer.
En ce 4 juillet, ce ne fut pas suffisant. Les Canadiens avaient à peine commencé à avancer à travers les blés qui leur montaient jusqu'à la taille, que les Allemands commencèrent à lancer obus sur obus. Bientôt, comme se rappelle un aumônier, « partout vous pouviez voir les visages pâles des morts qui regardaient le ciel ». Les survivants du North Shore Regiment et du Régiment de la Chaudière occupèrent le village de Carpiquet après des corps à corps sans merci. « Carpiquet est un enfer », peut-on lire dans le journal de guerre du Régiment de la Chaudière.
Les Royal Winnipeg Rifles furent aussi décimés. Attaquant les hangars de l'aéroport à travers la piste découverte, leurs lignes furent criblées par le feu impitoyable provenant des casemates et des bunkers ennemis. Les Winnipeg Rifles avancèrent deux fois pour recevoir l'ordre de se replier à la fin de la journée. Au cours de la nuit, les Allemands pilonnèrent les positions canadiennes du feu des mortiers et de l'artillerie, et montèrent plusieurs violentes contre-attaques. Ils encerclèrent certains des membres du Régiment de la Chaudière et les firent prisonniers. Néanmoins, les autres Canadiens tinrent bon sur un terrain durement gagné.
Mais le prix d'une victoire partielle avait encore une fois été terrible. Les Winnipeg Rifles comptaient 40 morts parmi des pertes totales de 132; les North Shores, 46 morts et 86 blessés. Carpiquet est encore connue comme « le cimetière » des North Shores parce que c'est là qu'ils subirent les plus grandes pertes de toute la campagne. « Je suis certain, qu'à un moment ou l'autre au cours de l'attaque, que chaque homme a cru qu'il ne pouvait aller plus loin », se rappelle un des soldats des North Shores. « Partout on voyait des morts et des blessés et l'avance semblait inutile et la situation désespérée. Je n'ai jamais réalisé ... comment la discipline, la fierté de son unité, et par-dessus tout, la fierté personnelle et de sa famille, peut permettre à un homme d'avancer, même si chaque pas signifie une mort possible ». Ce fut une autre dure leçon pour les soldats canadiens qui s'habituèrent rapidement à ces horreurs.
Et le plus gros morceau, Caen, resta fermement aux mains des Nazis. Il fallait capturer la ville si la stratégie de Montgomery devait réussir.

Référence : Ministère de la guerre canadien



sphinx35
Messages : 4
Enregistré le : 19 mai, 23:00

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par sphinx35 » 20 mai, 19:36

Je cherche aussi des renseignements sur les unités en cause :
- 3ème division canadienne (Royal Winipeg),
- 12èmme SS panzerdivision "Hitlerjugend"[/url]



Invité

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par Invité » 20 mai, 20:14

Voici un site sur la 12 SS HJ
http://home.att.net/~SSPzHJ/Index.html

Des documents sur la bataille de Carpiquet...
http://www.normandie44lamemoire.com/fic ... iquet.html
http://www.archivesnormandie39-45.org/s ... =CARPIQUET

Par contre je n'ai pas encore trouvé de document précis sur le Royal Winnipeg Regiment...



Invité

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par Invité » 21 mai, 08:16

et pas que le Royal Winnipeg Rifle mais également le régiment de la chaudière et le North Shore Regiment Image



zool67
Messages : 61
Enregistré le : 13 août, 23:00

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par zool67 » 03 juin, 21:47

j'ai pu visiter, il y a peu des bunkers intacts (un de commandement et l'autre semblant etre fait pour une piece anti char ... ils ont encore un rideau metallique et les grilles qui enfermaient les reserves de munitions ... ils sont splendides ! ils se trouvent malheureusement dans l'enceinte militaire du 18eme RT ... J'ai pu aussi voir l'ancienne piste et les emplacements de hangars ou il reste le beton au sol ainsi que les rails en fer qui servaient à faire glisser les portes ...
très interressant de voir des endroits restés "vierges" sans bouteilles, canettes et autres ordures ...



Invité

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par Invité » 03 juin, 21:57

J'y suis allé en vélo vendredi dernier dans les alentours. Il y a un bunker qui n'est plus accessible juste devant l'entrée de l'aérodrome... Sinon a côté de l'aéroclub dans les environs de Marcelet j'ai bien vu des dalles en béton... C'était l'ancienne piste ou le sol des anciens hangars?



zool67
Messages : 61
Enregistré le : 13 août, 23:00

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par zool67 » 04 juin, 07:07

oui exactement ... sinon le bunker que tu as vu c'est un entrepot maintenant mais je n'ai pas le droit de dire à quoi il sert Image (en privé peut etre Image )

Pret de l'aeroclub tu pourra aussi voir un petit bunker dans un champ, juste avant de tourner a gauche pour aller à l aeroclub.

Les dalles ont été posées par les allemands, tu en as aussi dans la grande allée qui mène à un domaine qui est maintenant une école religieuse, juste à cote du bois ou on peu auassi vois le chemin de dalles de beton qui fait un cercle car la etait le "garage" pour les blindés de la region, ça m'a été confirmé par une dame qui vie à coté dans les petites maisons qui ont été importées du canada en 46 (trou de memoire sur le nom du bois ... ça veut pas revenir ...pourtant je l'ai sur le bout de la langue)

Sinon le bunker devant l'aeroport de carpiquet c'est celui que l'on vois souvent sur les photos, il y avait un passage sur le devant et la photo connue montre des anglais en train de faire leur toilette.

Ah ça y est, le bois de cheu ... Image



Invité

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par Invité » 30 juin, 22:43

Il va falloir que j'y retourne. Je m'intéresse aussi à la bataille de Carpiquet et je vais peut être y retrouver d'autres restes... Image enfin j'espère...



gael35
Messages : 49
Enregistré le : 11 mars, 00:00

Prise et défense de l'aérodrome de Carpiquet

Message non lu par gael35 » 03 juil., 21:36

oui moi aussi si vous avez en tete les titre des ouvrages sur cette bataille si il y en a je suis preneur j'irais aussi bientot faire un ptit tour



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Consolidation et élargissement de la tête de pont - Du 7 juin au 8 juillet 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité