Bombardements du 4 août 1944 à Condé-sur-Noireau

Du 8 juillet au 7 août 1944, les Alliés ne consolident plus leurs lignes, mais percent les lignes adverses. Vous pouvez ici poser vos questions sur les opérations américaines ou allemandes de cette période.
Avatar du membre
Marc Laurenceau
Messages : 2675
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Bombardements du 4 août 1944 à Condé-sur-Noireau

Message non lu par Marc Laurenceau » 05 août, 05:32

Image
Bombardier Douglas A-20 Havoc- Pendant la bataille de Normandie, il accueille notamment les équipages des forces françaises de l’escadrille 342 “Lorraine”.

Source : L'Orne Combattante
Date de publication : 4 août 2016
Lien : http://www.lornecombattante.fr/2016/08/ ... -de-conde/
Été 1944. Alors même que les forces alliées américaines et britanniques progressent et encerclent les Allemands, un groupe de bombardement léger, surnommé Lorraine, a pour mission d’attaquer les axes de progression et de ravitaillement ennemis.

Le groupe Lorraine, escadron 342 de la Royal Air France, est notamment connu pour avoir dissimulé avec des fumigènes la force d’invasion américaine à Utah beach, le 6 juin 1944.

Une nuit terrible
Le 4 août 1944, le groupe Lorraine est chargé de bombarder tout ce qui se trouve à sa portée, dans une zone triangulaire entre Falaise, Flers et Argentan. Équipés de bimoteurs quadriplaces, transportant chacun plus de 900 kg de bombes et huit mitrailleuses, 52 membres d’équipage décollent au soir, d’un aérodrome britannique du Surrey. Volant de nuit au ras des arbres, ils attaquent convois et regroupement ennemis.

Sur les 13 appareils, quatre ne rentreront pas de leur expédition.

À Saint-Denis-de-Méré, hameau de Cailly, un appareil sera abattu par la flak [unité antiaérienne allemande, N.D.L.R.]. Il s’écrasera sans avoir pu larguer son chargement. Les quatre membres d’équipage périront. À La Villette, au nord de Condé-sur-Noireau, un appareil sera également abattu par la flak, laissant un seul survivant qui sera ensuite capturé par l’ennemi. Un troisième appareil tombera à Hamars, au Mont d’Ancre, ne laissant aucun survivant. Le quatrième bombardier se crashera au nord de Falaise. Deux membres de son équipage parviendront à survivre et rejoindre les lignes alliées. Dans cette terrible nuit du 4 au 5 août 1944, 13 Français libres seront tombés sur le sol Normand.

Informations recueillies par l’association Company Eagle 44. Contact : companyeagle44@gmail.com


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La percée alliée - Du 8 juillet au 7 août 1944 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité