Bombardement allié sur la Normandie.

Combats, bombardements, déroutes... Quels ont été les impacts de la Bataille de Normandie sur les civils normands ? Cette rubrique leur est destinée : posez-vos questions ou donnez votre témoignage.
Invité

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Invité » 28 déc., 01:06

Ca vient du fait qu'on situe généralement la fin de la bataille de Normande à la fermeture de la poche de Falaise et du départ des dernières troupes allemandes vers le 24-25 août, et donc tous les évènements ultérieurs ne sont pas "classés" dans la bataille de Normandie, tels que le bombardement du Havre ou de Rouen notamment, bien que cela se déroule en Normandie (de même qu'à l'époque c'était une région unique)...



Avatar du membre
Guile
Messages : 1000
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Guile » 28 déc., 01:06

Le Vagabond Bien Aimé : Avant de poster à nouveaux, présente toi dans la rubribre prévue à cet effet !

Guillaume, modérateur



Goody
Messages : 352
Enregistré le : 08 nov., 00:00

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Goody » 28 déc., 01:52

N'oublions pas non plus les bombardements de Sotteville les rouen en avril 44 appelée "la semaine rouge" pour essayer de toucher les voies de chemin de fer & la gare de triage de Sotteville, dans un quartier de sotteville 800 victimes. Était ce vraiment nécessaire? sans oublier Rouen, en Belgique Ouffalize & tant d'autres endroits, les américains bombardent à outrances encore de nos jours, je penses pas que ce soit toujours utiles, enfin ce n'est que mon avis!



Invité

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Invité » 28 déc., 02:09

[quote="Guth"]N'oublions pas non plus les bombardements de Sotteville les rouen en avril 44 appelée "la semaine rouge" pour essayer de toucher les voies de chemin de fer & la gare de triage de Sotteville, dans un quartier de sotteville 800 victimes. Était ce vraiment nécessaire? sans oublier Rouen, en Belgique Ouffalize & tant d'autres endroits, les américains bombardent à outrances encore de nos jours, je penses pas que ce soit toujours utiles, enfin ce n'est que mon avis![/quote]

Disons que le bombardement d'une gare de triage ou de ponts se justifient beaucoup plus que le bombardement d'une ville. Après il y'a forcement des dommages collatéraux.

Rouen a eu le malheur de subir une erreur de largage, qui était destiné à Sotteville des rouen. Rien de comparable en terme de destructions et de pertes civils avec Le Havre et Caen.
En 1941, ma grand mère a subis le bombardement de la Gare de Triage de Soquence (à la sortie du Havre). Un train de munition à explosé et les carreaux de sa maison à Aplemont (en ville haute) ont explosé. Des morceaux de rails sont même tombé sur ce quartier situé à 5 km de Soquence.



Invité

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Invité » 28 déc., 10:09

"favoriser les ports du Nord"... hmmmm! Image
Rotterdam a été rasé dans les mêmes proportions que Le Havre, dès 1940 par les allemands, puis par les Alliés car soit disant base de lancement de V1... Quant au port d'Anvers, s'il a été libéré dès début septembre, il ne fut pas utilisable tant que les allemands tenaient les îles des estuaires...
C'est du Havre que sont repartis des millions de GI après le conflit (témoins les fameux camps cigarettes autour du Havre)
J'ai un peu de mal avec le "complot" anti-havrais ourdi par les Etats majors Alliés....

Je penche simplement vers une tentation accrue des Alliés, devant les pertes terribles subis dans le bocage Normand, de vouloir régler le conflit de loin à coups de tapis de bombes... "The Air Corps will win the war for us..." comme disait les dogfaces du fond de leur foxholes....

Mais Le Havre demeure un mystère. Les allemands ont très tôt prévenu qu'ils défendraient la ville et qu'il fallait évacuer les civils. Leur position sur les hauteurs du Havre était connue... pourquoi détruire la ville basse?



Invité

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Invité » 28 déc., 10:35

information vs contre-information...63 ans après c'est bien plus facile de discerné le bon du mauvais...
mais à l'époque fallait pouvoir jongler entre objectifs stratégiques, intérêts immédiat et futur, pertes militaire et civile, manque d'informations, erreurs techniques, erreurs humaines,...

il faut donc laisser une part d'explication de la simple possibilité d'une erreur, d'un mauvais choix,...



Goody
Messages : 352
Enregistré le : 08 nov., 00:00

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Goody » 28 déc., 13:02

Aujourd'hui on parle de guerre propre, avec l'armement moderne que l'on a, pourquoi encore aujourd'hui répandre encore des tapis de bombes sur les villes avec la précision de ces missiles (Irak, liban etc...) je suis pas anti-us mais ca a toujours été la façon de procéder des alliés.



Invité

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Invité » 28 déc., 13:16

et pourquoi avoir préféré 2 bombes nucléaires plutôt que reprendre une à une les îles du pacifique....on va pas lancer à nouveau le débat...

Ma réponse reste la même..."objectifs stratégiques, intérêts immédiat et futur, pertes militaire et civile, manque d'informations, erreurs techniques, erreurs humaines,..." et le tout soumis à interprétation et subjectivité...

Et jusqu'a preuve du contraire, on a pas éprouvé d'autre méthode, la bonne vieille contrée de l'oncle Sam à ses défaut, mais elle a une grande part de réussite dans la victoire alliée...maintenant un pourrait polémiquer sur un autre déroulement de la seconde guerre mondiale, sans tapis de bombe, mais çà ne serait que de la fiction...



Goody
Messages : 352
Enregistré le : 08 nov., 00:00

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Goody » 28 déc., 22:39

C'est sur que les 2 bombes nucléaires restent sujet à discussions mais d'un autre côté "objectifs stratégiques" dans certaine ville, c'est pas toujours le cas!! pour ce qui est de la méthode comme tu dis c'est typiquement américains!! même si dans la guerre moderne d'autres les ont copiés! Enfin je sais pas, j'ai assez discuté ou (écouté ou lu) avec les anciens pour comprendre que c'était pas toujours logique, maintenant militairement on a pas trouver mieux c'est sur! y'a qu'a regarder les chiffres des victimes civils de n'importe quelle guerre pour s'en rendre compte!! C'était juste une constatation pour en revenir au sujet!!



Invité

Bombardement allié sur la Normandie.

Message non lu par Invité » 13 janv., 17:14

J'ai trouvé des chiffres dans un bouquain concernant Le Havre (Il s'agit de l'ouvrage sur les abris sanitaires et civils du Havre pendant la guerre, de JP Dubosc).



Donc, début Septembre 1944, Le Havre à déjà essuyé 152 bombardements depuis 1940. A la veille de la bataille du Havre, déjà 2700 havrais sont morts sous les bombes.

Puis arrive cette bataille tragique, le début de l'Opération ASTONIA (pour la libération du Havre), qui coutera la vie à 2500 havrais supplémentaires.

Ces quelques chiffres résument bien l'enfer qu'ont vécu les 60 000 derniers résidents de l'agglomération havraise, qui n'avaient pas voulu évacuer.

Le 5 Septembre 1944: 348 avions larguent entre 18h et 20h, 1880 tonnes de bombes sur le centre-ville du Havre

Le 6 Septembre 1944: 344 avions déversent entre 18h et 19h35, 1904 tonnes de bombes sur Aplemont, Graville, Caucriauville, Sainte-Cécile et Soquence.

Le 8 Septembre 1944: 109 bombardiers larguent entre 7h22 et 8h46, 535 tonnes de bombes sur les lignes fortifiées de Bléville à Fontaine La Mallet (ville détruite à 100%).
L'après midi, un bombardement naval visera le fort de Sainte Adresse et le quartier de Sanvic.

Le 9 Septembre 1944: de 7h24 à 8h35, 272 bombardiers s'attaquent au littoral de Sainte-Adresse.

Le 10 Septembre 1944: 992 bombardiers déversent 4719 tonnes de bombes entre 16h15 et 19h05 sur toutes les lignes fortifiées du Havre. Le matin, deux attaques à la roquette réalisées par 60 avions, entre 8h et 9h puis entre 10h06 et 17h40 avaient visé les batteries du plateau de Bléville. 226 tonnes d'explosif largués.

Le 11 Septembre 1944: 171 bombardiers larguent 876 tonnes de bombes sur Sainte-Adresse entre 7h30 et 8h. Bombardements à la roquette sur Harfleur entre 10h et 12h puis sur l'arrière port entre 14h et 16h.

Le 12 Septembre 1944: Libération du Havre après de durs combats dans les rues du Centre-Ville.

Le 13 Septembre 1944: Après quelques combats sur le port, les Américains s'installent au Havre jusqu'en 1947.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les civils normands et la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités