Témoignages de la bataille d'Estry

Combats, bombardements, déroutes... Quels ont été les impacts de la Bataille de Normandie sur les civils normands ? Cette rubrique leur est destinée : posez-vos questions ou donnez votre témoignage.
Marc Laurenceau
Messages : 2696
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Témoignages de la bataille d'Estry

Message non lu par Marc Laurenceau » 06 août, 08:19

Image
Roland Pringault et Albert Prunier se rappellent la bataille d'Estry

Source : Ouest-France
Date : 7 juin 2014
Lien : http://www.ouest-france.fr/roland-pring ... ry-2606747

Roland Pringault et Albert Prunier avaient 12 ans en 1944. Ils se souviennent très bien de la guerre et de la Libération. Ils habitaient Estry. Leurs parents étaient commerçants, pour Roland, et agriculteurs, pour Albert.

« En 1940, les Allemands étaient sympathiques, se souvient Roland. Il y en avait deux chez mes parents, qui avaient réquisitionné ma chambre. C'était des pères de famille et je jouais au ballon avec eux. Le changement de comportement a eu lieu avec l'arrivée des SS. »

Pour Albert, la peur des Allemands était bien présente. Il se souvient très bien de la première fois qu'il en a vus arriver chez lui. « J'étais seul avec ma mère et trois Allemands sont arrivés à la ferme. Ils cherchaient des oeufs pour se faire une omelette. Ma mère leur en a donnés et ils sont repartis très gentiment, mais j'ai eu très peur. »

6 juin 1944

« Le Débarquement. On entendait des bombardements et, du haut du clocher, on pouvait voir des lueurs rouges. Je me suis dit : ce coup-ci, ça y est, explique Roland. Et le soir, on voyait le bombardement de Vire. » Très vite, les deux enfants ont vu des troupes allemandes traversées le bourg d'Estry, pour monter vers le front.

Du 6 au 13 août

« Le 6 août, le front est arrivé à Estry. La route de Vire était la ligne qui séparait les Anglais et les Allemands. Pendant huit jours, il y a eu des combats violents. Une partie du bourg a été détruite. L'église a été victime de nombreux tirs d'obus. On était caché dans un chemin et on voyait que le ciel était en feu. La bataille a été très dure. Il y a eu 16 habitants civils qui ont été tués, environ 200 jeunes Anglais, et je ne sais pas combien d'Allemands », raconte Roland.

Les familles des deux enfants ont choisi de quitter Estry le 7 août. La famille d'Albert est partie vers Batilly et a connu de nombreuses mésaventures. « Je ne sais pas comment on n'a pas été tués. » La famille de Roland est allée à Boucé (61) où ils ont été libérés par la division Leclerc.

Retour à Estry

Le retour à Estry a été un moment difficile dans la vie de Roland et Albert. Leurs maisons avaient été détruites et il fallait trouver à se reloger. « Il a fallu enterrer nos morts, nos copains... cela était dur, se rappelle avec émotion Roland. Ensuite, il y a eu les mines, qui ont fait de gros dégâts, surtout chez les enfants. »


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les civils normands et la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité