pilote des planneur

Ce forum s'intéresse plus particulièrement aux unités américaines déployées pendant la Bataille de Normandie.
garand
Messages : 90
Enregistré le : 27 févr., 00:00

pilote des planneur

Message non lu par garand » 28 mai, 08:03

bonjour à tous,
je voudrais savoir que devenais un pilote de planneur aprés son atterisage?
a+ bonne journée
garand



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

pilote des planneur

Message non lu par Lipton » 28 mai, 08:16

D'après ce que j'en ai lu, ils se cachaient dans le bocage normand et étaient évacués très rapidement vers l'Angleterre afin de procéder à de nouveaux attérissages.
J'ai même lu que certains planeurs qui n'étaient pas du tout endommagés et qui avaient attéri en terrain découvert recevaient de la part de C47 les survolant des cordes pour pouvoir attacher leurs planeurs aux C47 en l'air et ainsi pouvoir retourner en GB pour transporter à nouveau des hommes des GIR.
Mais d'une règle générale, les pilotes n'étaient pas engagés dans les combats car ils avaient un rôle bien plus important à jouer car:
-perdre un soldat, on peut le remplacer par un autre soldat
-or perdre un pilote de planeur, c'est empêcher une vingtaine de soldats d'arriver dans la zone de combats.
C'est dur de dire ca mais c'était la réalité.

A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

garand
Messages : 90
Enregistré le : 27 févr., 00:00

pilote des planneur

Message non lu par garand » 28 mai, 08:31

merci pour ces info lipton tu a repondu a ma question car je ne savais pas ils combatés aprés l'atterisage encore merci
a+



usryan
Messages : 52
Enregistré le : 26 mai, 23:00

pilote des planneur

Message non lu par usryan » 28 mai, 08:40

Salut, en effet les pilotes de planeur avait ordre de rester près de leur planeur puis été rapidement évacué vers l'Angleterre par la suite. toutefois certains pilotes aidèrent les soldats qu'ils transportèrens ou des paras lors d'attaques sporadiques avec les allemands.
J'ai même lu que certains planeurs qui n'étaient pas du tout endommagés et qui avaient attéri en terrain découvert recevaient de la part de C47 les survolant des cordes pour pouvoir attacher leurs planeurs aux C47 en l'air et ainsi pouvoir retourner en GB pour transporter à nouveau des hommes des GIR.
Je ne suis pas sur de celà. mais une technique avait été testé pour qu'un C-47 en vol puisse, à l'aide d'un cable, attrapait un planeur au sol puis le remorquait. Mais cette techinique a semble t'il était abandonné car trop dangereuse.

Amicalement :D



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

pilote des planneur

Message non lu par Lipton » 28 mai, 08:54

Pourtant dans les livres M Bando sur le jour j (screaming eagles in Normandy et Vanguard of the crusade), de telles choses sont mentionnées....
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

Invité

pilote des planneur

Message non lu par Invité » 28 mai, 11:22

je me permets d'en douter,vu la vitesse en vol d'1 C47,la place qu'il faut pour la manoeuvre,terrain dégagé,longueur de cable pour "amortir" le choc(tu passes de 0 à 150 180?(si qlqu'1 peut me donner la vitesse d'1 C47,je la connais pas ),c'est pis qu'1 catapulte de porte avions!.C'est possible qu'ils y aient pensé,et meme testé,mais la mise en oeuvre est quand meme relativement lourde.Ce système de récupération a d'ailleurs été mis au point beaucoup plus tard pour récupérer les équipes spéciales(S.F.,SEALS)en terrain ennemis.



usryan
Messages : 52
Enregistré le : 26 mai, 23:00

pilote des planneur

Message non lu par usryan » 28 mai, 12:15

Bonjour, non non la technique a bien existé. Les essais de cette technique appellée "Snatching" commencent en 1938 en s'inspirant d'une technique de l'US Postal Service qui l'employait pour récupérer des sacs postaux dans des endroits où un avion ne pouvait atterir. Le principe est simple : 2 poteaux avec une corde entre les 2 reliée à l'objet à "attraper". L'avion posséde une perche avec un crochet au bout permettant d'acrocher la corde entre les poteaux. Des cordes de longueur et de diamètres précises étaient utilisées en fonction de l'objet à "attraper". De plus ces cordes pouvaient s'étirer et "amortir" l'accéleration de "l'objet attrapé". Cette technique seraint testé avec des poids, puis des animaux et avec un homme.
Cette technique fut utilisé pour la première fois au combat en Normandie pour récupérer des planeurs. Cette technique fut également utilisé plus tard pour récupérer des planeurs transportant des blessés.

Je ne pensais pas que celà avait été utilisé pendant le D-Day car dans le livre "Les planeurs du Jour J" - Hors Série de 39/45 magazine, ils disent que les essais ont eu lieu de juin à octobre 1944 (Page 17) mais il semble qu'il y ai une erreur et que ce soit 1943. Donc autant pour moi Lipton, pour cette erreur , je pensais que les essais étaient encore en cours en juin 44!! Image

Voici une photo d'un C-47 en train de réaliser une manoeuvre de "Snatching" sur un planeur. On voit à droite les 2 poteaux et la corde pour l'accrochage :

Image

Amicalement Image



Invité

pilote des planneur

Message non lu par Invité » 28 mai, 12:33

merci,je la connaissais pour les hommes,mais pour 1 planeur!!!
Autant pour moi Lipton...
Revenons au point de vue pratique;était ce "rentable" comme opération?Comme je l'ai dit avant,et on le voit sur la photo,il faut quand meme 1 terrain dégagé.L'ont ils fait à grande échelle,ou vu les problèmes rencontrés,ont ils "abandonné" la technique?



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

pilote des planneur

Message non lu par Lipton » 28 mai, 12:40

D'après ce que dit usryan, il semble que cette technique était effectivement assez risquée et surtout nécessitait comme tu le dis, un terrain "propre", bref dégagé de tous obstacles.
Et il fallait également que le planeur ne soit pas endommagé lors de son précédent attérissage.
Après l'opération en elle même était assez difficile à réaliser.
Bref, autant dire que les risques liés à une telle opération étaient suffisament important pour que cette technique soit au final, assez peu utilisée.
Ceci n'est que mon impression...
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

usryan
Messages : 52
Enregistré le : 26 mai, 23:00

pilote des planneur

Message non lu par usryan » 28 mai, 12:48

Salut, cette technique a été utilisé à plusieurs reprises comme en Normandie ou encore lors de l'opérations Varsity. Mais celà est resté peu utilisé, plus dans des situations "d'urgence" besoin de planeurs disponibles ou encore rappatriement de blessés.
Dans la pratique si le planeur s'était posé sans encombres c'est que la distance disponible est suffisante pour réaliser par la suite cette technique. Mais je pense que l'armée us a privilégié ramener les planeurs par route et mer que par cette technique au vue des risques liés à cette technique mais aussi à l'attérissage des planeurs.

Amicalement Image




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces américaines »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité