One man army

Ce forum s'intéresse plus particulièrement aux unités américaines déployées pendant la Bataille de Normandie.
Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Pfc. Theodore H. Bachenheimer du Headquarters Company, 2nd Battalion, 504th Parachute Infantry Regiment, a été tué en Hollande le 23 octobre 1944, alors qu'il menait des actions secrètes derrière les lignes allemandes avec la résistance néerlandaise. Arrêté par la Gestapo en compagnie de deux résistants Hollandais, son corps a été retrouvé le lendemain avec une balle dans la tête et une balle dans la nuque. Il avait 21 ans et sa courte carrière de soldat est jalonnée d'exploits que le meilleur scénariste d'Hollywood aurait du mal à inventer. Né en avril 1923 à Braunscweig en Allemagne de père juif, Ted dû fuir les nazis d'abord à Vienne puis vers les Etats Unis via Cherbourg en 1934. Ted étudia le théâtre à Los Angeles et lorsque les japonais attaquèrent Pearl Harbor, s'engagea dans l'us Army et se porta volontaire pour l'Ecole parachutiste. Il intégra alors le 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division à Fort Bragg, North Carolina. Ted parlait donc parfaitement et l'allemand et l'anglais. il se fit dès les opérations en Sicile puis en Italie, une spécialité de se glisser derrière les lignes allemandes pour ramener des prisonniers, ou simplement foutre le boxon...

A suivre ici...


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Très interressante vie en effet, j'adore cette division, j'attends impatiemment la suite, merci gennaker Image


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

j'adore ces ptits récits!! Image
mais que réserve donc la suite...


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Ted reçoit la Silver Star

Theodore H. Bachenheimer, 19063269, Private, Infantry, Headquarters Company, 1st Battalion, 504th Parachute Infantry Regiment, pour courage exceptionnel au combat.
Dans la nuit du 3 au 4 février 1944, Bachenheimer se porte volontaire pour mener une patrouille de 6 hommes derrière les lignes ennemies en Italie, avec pour mission de capturer des prisonniers. A la suite d'un échange de coups de feu, durant lequel un membre de la patrouille fut tué, Private Bachenheimer renvoya vers l'arrière deux de ces hommes pour relayer des informations. Il partit avec les trois hommes restant en rampant derrière les lignes ennemies. Rencontrant plusieurs sentinelles allemandes, Bachenheimer qui parle couramment l'allemand (sa langue maternelle), se fait passer pour un soldat allemand et franchit le barrage, jusqu'à ce que sa ruse soit découverte et que l'ennemi ouvre le feu. Dans l'échange qui s'ensuivit, trois allemands furent tués et un fut fait prisonnier que Bachenheimer ramena ainsi que ses trois hommes dans les lignes américaines.

A suivre...


Florence
Messages : 1562
Enregistré le : 21 nov., 00:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

One man army

Message non lu par Florence »

Gen', notre 2ème Gilbert! Let's go!


Nous sommes conscients que ces Américains, là-bas vont à l'abattoir.
"Pauvres bougres" dit Frerking, incidemment à voie basse.....
J'ai moi aussi le sentiment de monter à l'échafaud.

Heinrich Severloh, WN62, Mémoires à Omaha beach
_____________________________________________________________
Membre de l'association DDay-Overlord
Image
Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire".
Image
Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Ce que ses potes disaient de lui :

"Ted semblait invulnérable. C'était le meilleur soldat de la guerre. il partait souvent seul, mais acceptait quiconque souhaitait partir en patrouille avec lui. Il ramenait à chaque fois des prisonniers et des infos importantes.

Un jour, Ted revint de Nimègue où il avait échangé tout seul des tirs avec les allemands qui occupaient la gare. Il nous dit qu'il avait besoin de deux hommes sachant faire du vélo. mais puisque personne de notre platoon ne savait pédaler, c'est moi, mec paumé du fond du Kansas qui n'était jamais monté sur un vélo qui accepta de le suivre. Dès le premeir tir d'un sniper, je suis devenu l'homme le plus rapide du pays à vélo. Ted nous a mené jusqu'au PC de la résistance Hollandaise situé dans une usine. Ted se comportait comme le patron. Il organisait des patrouilles derrière les lignes avec les résistants pour chasser les allemands de la ville. C'était un soldat magnifique, calme en toutes circonstances..."
- Private first class Willard Strunk, 82nd Airborne


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

c'est dingue çà, c'est l'aiborne, çà saute en parachute et çà sait pas faire de vélo...

Ted en images:

Image

Image


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Ce que les résistants néerlandais disent de lui...

"j'ai travaillé avec Ted Bachenheimer et ses aides, Bill Strunk et Bill Zeller. Ted avait organisé un poste de commandement à Nimègue et la première chose qu'il nous demanda de faire fut de mettre en marche la boulangerie pour fabriquer du pain pour la population. Puis, Ted sélectionna certains d'entre nous pour aller à la pêche aux infos sur les positions allemandes et sur les collabos. Bill Zeller fut tué derrière les lignes allemandes près de Tiel. Bill Strunk et moi furent capturés mais parvinmes à nous échapper. ted fut capturé par la gestapo. Ce fut la dernière vision que nous eûmes de lui. C'était un grand américain et un soldat de première classe."

Adrianus Dekker, printer, Nijmegen


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Ted en Italie :

Bachenheimer aimait mener ses missions seul. Un jour en Italie, on lui imposa d'emmener 3 hommes en patrouille de nuit. Une fois derrière les lignes allemandes, une fusée éclairante surprit la patrouille. les mitrailleuses ouvrirent le feu et les trois hommes se replièrent du mieux qu'ils purent. Ils constatèrent alors que Bachenheimer n'était plus avec eux. des tirs de mitrailleuses continuaient au loin. Puis ce fut le silence. Les soldats en conclurent que Bachenheimer avait été tué.
Une demi heure plus tard, un poste avancé appelait pour signaler qu'il venait de voir passer Bachenheimer : "Il avait un sergent allemand en remorque!"


Invité

One man army

Message non lu par Invité »

Toujours en Italie :

Une autre nuit, Bachenheimer était en chasse le long des lignes allemandes quand il remarqua une sentinelle dans une tranchée. Il vint s'asseoir près de l'allemand et engagea la conversation, prétendant venir d'une autre unité. Lorsqu'il fut convaincu qu'il n'y avait pas d'autres sentinelles à proximité, Ted, fatigué du petit jeu, dégaina son pistolet et ordonna à l'allemand de le suivre. Mais une autre sentinelle allemande somnloait dans un foxhole voisin et ente ndit la scène. Il se leva et tira sur Bachenheimer, lui transperçant la main. Bachenheimer ouvrit le feu et tua les deux allemands. Il s'en revint vers les lignes US fort désappointé de ne pas ramener de prisonniers. En arrivant au CP du 1er battaillon, le jeune éclaireur croisa le Colonel Williams. Celui ci lui dit qu'il allait être évacué vers Naples pour soigner sa blessure. Bachenheimer protesta avec véhémence, affirmant que ce n'était qu'une égratignure. Williams lui commanda d'aller se faire soigner, mais qu'au premier signe d'infection, il était bon pour Naples.

Bachenheimer n'a jamais quitté la tête de pont. Il est resté avec son régiment jusqu'au bout.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces américaines »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités