Ce qu\'a vécu la compagnie D, 116 inf, 29th

Ce forum s'intéresse plus particulièrement aux unités américaines déployées pendant la Bataille de Normandie.
Invité

Ce qu\'a vécu la compagnie D, 116 inf, 29th

Message non lu par Invité » 14 mai, 22:31

La compagnie D a débarqué a H+40 sur le secteur Dog Green dans 6 LCVP
Commandant de la Compagnie D: Capt. Walter O. Schilling



Operations 29th Infantry Division - Group Critique Notes.

Prepared by Lt. Col. S.L.A. Marshall (War Department, G.S.)

The D-Day experiences of Company D, 1st Battalion, 116th Inf., 29th Div.

Apparemment, l?action est décrite péniche par péniche et escouade par escouade ou a defaut, section par section. Comme tout bon récit militaire d?époque, il y as des répétitions a longueur de phrase.
Pardonne moi Cpt. Baptiste Image


Cette compagnie devait débarquer dans 6 péniches LCVP. Le débarquement était généralement à 300 yards à gauche de leurs objectifs. La péniche du Lieutenant « Kelly » Athannaskos, toutefois, débarqua dans le secteur du second bataillon, peut-être à 1500 yards de leur objectif.

Le capitaine Walter O. Shilling ce mit au poste d?observation de son LCVP pour s?assurer que le débarquement ai lieu sur la bonne position. A environ 400 yards (NdT env. 365m) de la plage, une explosion arracha la rampe tuant le capitaine. La plupart des hommes pensent qu?une mine marine en est la cause mais d?autres penchent pour un tir d?artillerie. La péniche prit immédiatement l?eau et dut être abandonné. Tous les hommes excepté le capitaine (qui était déjà mort), sautèrent dans l?eau. Les allemands firent tomber un barrage d?artillerie et de mortier dans l?eau et dans ce barrage, les hommes étaient pris à parti par des mitrailleuses. Sur le rivage le 1st Sgt. James Obenshain fut tué. Il a fallut environ 30 minutes aux hommes pour parvenir sur la plage. Le Lieutenant Blair Dixon, le Tech/Sgt John R. Stennett, le Private Richard E. Akens et beaucoup d?autres furent blessés dans l?eau. Les hommes estiment que seul la moitié d?entres eux parvinrent sur la plage. Tout le monde était dispersé. Certains ne parvinrent sur la plage qu?en ce faisant porter par la marée. Les deux armes lourdes du groupe (deux mortiers) furent perdues.

Dans la péniche du lieutenant William Gardner, le Co. Exec. O (NdT company executing officer ?), la rampe fut baissée à environ 150 yards (NdT env. 137m) du ravage. Précédemment, le LCVP avait subit le feu d?arme légère mais personne ne fut atteint. En regardant devant nous alors que la rampe s?abaissait, une compagnie fut vue dans l?eau, progressant lentement avec la marée. Le lieutenant Gardner donna l?ordre à ses hommes de ce disperser et de rester le plus immergé possible dans l?eau. Les hommes prirent place derrière des pieux minés et des obstacles. Le temps moyen passé dans l?eau est d?environ une heure et demie.
Les pertes étaient importantes et les hommes qui parvinrent hors de l?eau furent dispersés. Un de nos mortiers parvint au bord de l?eau mais sans ses munitions. Environs la moitié des hommes rejoignirent leur unité ce jour là.

La 1st section de la 1st platoon, sous le commandement du lieutenant Verne Morse quitta son transport mais le landing craft prenait plus d?eau que ce que les pompes arrivaient à évacuer. Le pilote britannique voulu faire demi tour mais l?ordre lui fut donner de reprendre sa mission. Dans les 200 yards suivants, la situation devint sans espoir et les hommes durent être transférés sur un autre transport. Les soldats pensèrent que la péniche resterait à flot et donc laissèrent leurs armes dedans. Aucune tentative pour sauver le LCVP ne fut faite, mais lorsqu?il coula, les armes, porté par les Mae West continuèrent à flotter. Le transport des hommes de ce LCVP fut assuré par une péniche transportant 1000 livres de TNT au navire du génie (?). Le navire pris le cap de Dog Green mais ce vu refuser la permission d?accoster tant qu?une partie de celle déjà présente n?aurait pas évacué. Il n?y avait quasiment plus de tirs sur la plage à ce moment là. Il était environs midi. Il n?y eu aucune pertes dans la section jusqu?à ce moment et toute les armes furent récupérés.

La 2nd section de la 1st platoon était sous les ordres du lieutenant Athanaskos. A 700 yards (NdT env. 640m) de la plage, la houle submergea quasiment le LCVP. Les hommes écopèrent frénétiquement avec leurs casques jusqu?au moment ou les pompes reprirent le contrôle de la situation. Deux marins furent repêchés et réanimés. A 400 yards du rivage le pilote barreur britannique insista sur le fait qu?il ne pourrait pas s?approcher plus de la côte et que les hommes auraient à nager. Il commença à abaisser la rampe mais le platoon Sgt. Willard R. Norfleet bloqua le mécanisme et insista pour que le LCVP s?avance d?avantage. A 200 yards du rivage, le navire heurta un obstacle qui le fit couler immédiatement. L?eau était à hauteur d?anche ce qui permit aux hommes d?aller en direction de la plage sans attendre. Le Pvt. John W. Smead reçut une balle de fusil sur son casque et fut assommé par le choc. Le Pfc. Richard Gomez dut le porter jusqu?au rivage. Smead repris ses reprit peut après. Ces hommes (NdT : la section et non pas Gomez et Smead) reçurent de nombreuses blessures. Une mitrailleuse et un mortier furent sauvés.

La 1st section de la 2nd platoon reçut un feu de mortiers à partir de 400 yards du rivage. En accostant, les hommes sautèrent dans un 1,20m d?eau. Personne ne fut atteint dans l?eau mais le feu sur la plage était intense (mitrailleuse et artillerie mêlée). Un survivant raconta que seulement 4 hommes à ses côtés parvinrent à la grève de galets et que tous les autres furent tous soit tués soit blessés. Environ un jour plus tard, beaucoup de ses hommes rejoignirent leur unité.

Pour la 2nd section de la 2nd platoon, la péniche s?emplissait d?eau, les pompes ne suffisant pas. Le LCVP progressait très lentement, alourdi par le volume d?eau. Finalement il fut nécessaire de héler une péniche revenant de la plage pour lui demander d?embarquer une partie des troupes. La moitié des hommes fut placé dans cette seconde embarcation. Alors que les deux LCVP ce rapprochait de la plage, le second heurta un obstacle. Les dommages étant modeste, il parvint au rivage. Quand les rampes furent abaissées, les hommes trouvèrent les mitrailleuses ennemies braquées sur les rampes. Sur les deux embarcations, seulement 8 à 10 hommes parvinrent sur la grève de galet. Certains firent les morts, parvenant a progresser avec la montée de la marée.

La 2nd platoon arriva sur la plage avec seulement 2 mitrailleuses et un mortier avec peu de munitions. La 1st platoon arriva sur la plage avec 3 mitrailleuses et 2 mortiers.

La 1st section de la 1st platoon fut rejoint sur la plage par quelques Rangers. Ensembles, ils trouvèrent un sentier menant vers le haut de la colline. En montant ils capturèrent une douzaine d?allemands. Ce groupe resta sur la crête de la colline pour environ une heure (14.00 ? 15.00). Plusieurs furent blessés en montant. Quand des éléments du 2nd et 3rd battalion passèrent la crête en route vers le secteur de Vierville-sur-Mer, cette portion de la D Co. ainsi que les Rangers les accompagnèrent. Après Vierville, cette section rejoignit la C Co. et demeura avec elle pour le restant de la journée.

La 2nd section de la 1st platoon resta sur la plage durant environ une heure avec qu?un lieutenant leur donne l?ordre de désormais quitter la plage. Ils rejoignirent le 2nd battalion et traversèrent une brèche précedement faite, avant de se diriger vers le sommet de la colline. Durant le trajet ils furent soumis aux feux de tireurs d?élite avant d?être épinglé par un barrage d?artillerie sur la crête. Le groupe entier demeura sur cette position jusqu?à la nuit, puis fit mouvement sur Vierville.

Uniquement 5 à 16 hommes purent être regroupés à la 2nd platoon. Ils restèrent sur la plage jusqu?à ce que la marée commence à redescendre. L?unité alla ensuite sur la plage pour ramasser des munitions. Une position fut organisée sur la plage et plusieurs problèmes (NdT des mines ?) furent mis à feu.

Le Sgt Phillip Hale parti observer la situation en montant à mi-colline. Durant son observation il fut grièvement blessé. Le groupe entendit par la suite que le 1st et 2nd battalion était entrain de ce réorganiser près de Vierville. Ils descendirent la plage vers la gauche mais ne trouvèrent personne. Ils retournèrent sur leurs pas et allèrent sur la droite jusqu?au « Verville draw » (NdT Vierville Draw = Exit Dog One). Là ils trouvèrent le 1st battalion. Cette nuit là, ils rejoignirent les positions de la C Co sur Vierville.

Sources : http://www.6juin1944.com/assaut/omaha/p ... ge=land116
http://www.29infantrydivision.org/WWII% ... 001-20.htm
La suite prochainement : B Co.par Cpt Baptiste et HQ Co. par moi-même Image



Invité

Ce qu\'a vécu la compagnie D, 116 inf, 29th

Message non lu par Invité » 14 mai, 22:35

Je rajouterai
La compagnie D a débarqué a H+40 sur le secteur Dog Green dans 6 LCVP
Commandant de la Compagnie D: Capt. Walter O. Schilling
Beau boulot Ungern



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces américaines »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité