Témoignage Lt US du 357th IR (90th ID) G co en Mayenne.

Ce forum s'intéresse plus particulièrement aux unités américaines déployées pendant la Bataille de Normandie.
private Vini
Messages : 178
Enregistré le : 15 oct., 23:00

Témoignage Lt US du 357th IR (90th ID) G co en Mayenne.

Message non lu par private Vini » 29 mai, 13:53

The story of G Company, 357th Regiment, 90th Infantry Division by Lt. Claude Lovett of G Company, 357th Regiment, of the 90th Infantry Division.


"Jeudi soir, le 3 août, nous nous sommes installés dans les grands bois très épais aux alentours st. Hilaire-du-Harcouet. Dès notre arrivée, nous créons notre C.P. et le Capitaine Regn a soigneusement placé les pelotons dans leurs positions défensives. Les premiers et deuxièmes pelotons défendaient à droite le long de la route bitumée. Le troisième peloton était à notre arrière au-dessus d'une carrière en pierre énorme. L'obscurité est bientôt tombée et nous nous sommes préparés pour passer la nuit.
Bientôt nous avons entendu les sons de moteurs d'avion. C'était Jerrie ça va, mais ils n'ont pas fait de mal, laissant tomber quelques fusées de signalisation ici et là. On pouvait voir un tir occasionnel de traceurs passant comme un éclair vers leurs cibles. Comme d'habitude, S/Sgt Jake Parton était sur sa jeep de provision le doigt sur la détente de sa mitrailleuse .50-cal., attendant tirer sur quoi que ce soit qui entrait dans son secteur. Bientôt les avions ont disparu, nous dérangeant plus pour le reste de la nuit.
En nous réveillant le vendredi matin du 4 août, nous avons trouvé le soleil du matin jetant un coup d'oeil sur les collines éloignées et son rayonnement traversa longtemps par les bois. Nous avions nos rations de K habituelles pour le petit déjeuner. Nos pelotons ont annoncés que tout se passerait pour pendant la nuit suivante. Il y avait les restes dispersés de l'ennemi dans les collines environnantes et nous étions sur le qui-vive à tout moment.
Les lieutenants Lovett et Brotherton ont annoncés au Bataillon qui allaient recevoir des Silver Stars, attribuées pour leur exécution actes remarquable dans des engagements précédents.
Notre mission est restée la même que le jour précédent, défendre le secteur que nous avons maintenant tenu. A Midi nous avons fait porter un dîner chaud jusqu'à nous. Comme la journée est restée calme, nous sommes allés chercher au P.C l'Insigne de Fantassin de Combat (Combat Infantryman Badge). Le Capitaine Regn a estimé que chaque membre appartenant à la Compgnie a mérité l'insigne. Le reste de la journée continua normalement et en soirée "Bed Check Charlie" apparu. C'est le nom que nous avions donné aux éclaireurs de la Luftwaffe Comme l'obscurité était tombée, les hommes étaient à leurs postes de garde, faisant enregistrer leurs positions sur notre ligne de communication chaque heure. Et alors la nuit c'est passée tranquillement.

Nous avons été mis en alerte pour se déplacer le matin suivant à 06H00. C'était samedi, le 5 août. Le déplacement devait être fait par camions. Les difficultés habituelles d'obtenir des camions ont causé du retard, donc nous sommes restés assis prenant du repos, sommeillant et discutant des expériences passées, la situation de la guerre et comme d'habitude ?...des Femmes. Les camions sont arrivés et nous avons quitté le secteur à 12H00. Nous avons roulés une bonne partie de l'après-midi, et déchargé près de la ville de Mayenne.
Nous avons continués à avancer à pied par le sud de la ville. Nous avons traversés la Rivière Mayenne dans des bateaux en caoutchouc, une expérience plutôt nouvelle pour nous. C'était en réalité la première rivière que nous avions jamais traversée!. Des rivières nous avaient été mentionnées auparavant, mais elles se sont avérés être de petits cours d'eau.
Nous avons continué à avancer et avons bientôt occupés les hauteurs oubliant la ville de Mayenne. A un moment le Pfc William T. (Killer) du Kent, de la Company headquarters, attendait à une jonction de route pour guider nos véhicules de la Company quand deux allemands (Heinies dans le texre: surement un surnom donné aux allemands) sont apparu sur des motos. Il leur a immédiatement ordonné de se rendre, ce qu'ils ont immédiatement fait, quand ils ont vu la carabine les menaçants dans les mains de Kent.
Il y avait pas mal d'activitées de char dans la ville, et plusieurs véhicules ennemis étant ont été mis hors-course. Les allemands ont bombardé la ville, causant quelques dégâts. Le reste de la nuit a été calme, à part des tirs occasionnel d'un M1 et les éclats de nos mitrailleuses.

Dimanche matin ,le 6 août, nous défendions toujours le même secteur que nous tenons maintenant. Nous avons capturé deux prisonniers cette nuit. Nous avons appris aujourd'hui que nous allions avoir un nouveau Commandant de Bataillon en la personne du lieutenant Colonel Schwab. le Major Domries étant fait Battalion Executive officer. On a vu environ 1100 éléments de la 1st Division (La Big Red One) dans notre secteur.
Rapidement nous apprenons que nous avions été renforcé par la 1st Division et nous avons été alertés pour nous déplaces à 12H00. En quittant le secteur, nous avons marché au pas le long de la route bitumée au sud de Mayenne. Nous avons reçu le mot le long duquel des camions seraient pour nous bientôt, donc nous nous répandons le long de la route, se reposant près des haies. Des civils se sont bientôt réuni autour de nous, essayant en vain de discuter avec nous. Les enfants ce sont assis sur nos genoux, regardant au début les Américains avec crainte. "Des Cigarettes pour le papa" ont entendaient partout. Ils nous ont tous regardés fixement avec stupéfaction comme nous avons mangés nos boîtes de ration.
Les camions sont bientôt arrivés et nous avons continué sur notre voie. Comme l'obscurité est tombée, nous avons fait halte parcequ' un de nos véhicules avait été pris dans une embuscade. Il a été aussi annoncé que la route avait été coupée entre nous et le 1er Bataillon, qui menait la colonne. Il a été décidé de déchargé et on bivouaca pour la nuit.

Le Lundi matin nous frais et en forme les premiers, prêts à continuer sur notre voie.
Une patrouille de reconnaissance a été envoyée en avant pour reconnaître l'itinéraire pour le convoi. Le Bataillon a fait halte temporairement en attendant les ordres pour avancés donné. Cette patrouille était constituée de quatre jeeps avec .50-cals. Et cinq chars qui suivaient. Notre jeep était constitutée du lieutenant Lovett, S/Sgt Jake Parton équipant le .50-cal. et de de Nick Doland T/5 en conducteur.En approchant de la ville de Ste. Suzanne ils ont rencontré un barrage routier ennemi constitué de 14 Jerries. (Allemands)
Le trio sur la jeep fît un tir de nettoyage rapide sur les allemands, en tuant dix et en capturant quatre. Pour cette action on a recommandé le trio pour des médailles.
Une décision a été prise de contourner la ville de st. Suzanne. Nous avons fait cette manoeuvre pour contourner autour du nord-est de la ville et coupé ensuite sur la route bitumée. Une résistance ennemie très légère a été rencontrée. Cela a consisté à quelques tirs d'obus de 88mm, qui ont sifflés de près sur nos chefs. Une salve est arrivée trop proche pour notre sécuritée.
Nous avons entendu l'explosion d'une bouche de canon sur une colline à notre droite. Le missile a semblé juste nettoyé nos têtes et c'est éclater à environ cinquante yards à notre gauche. Chacun a plongé sous le plancher du camion. Cela a semblé assez proche pour notre conducteur, qui a été effrayé de sa place.
Il y eut un mouvement du camion et un bruit de mécanismes, comme le camion a vacillé en avant nous étions bousculés dans un flash. Nous avons continué à avancer cette après-midi là jusqu'au crépuscule, jusqu'au moment où nous bivouacons pour la nuit. Nous avons passésLa nuit a été dans une grande pièce pleines de pommes de terre.
Nous avons mis alertés pour déplacer le matin suivant, le 8 août, à 09H15. À partir de ce moment nous avons commencés la grande offensive à grande vitesse vers une ville de taille assez conséquente, Le Mans."


Sources: Claude Lovett lives in San Antonio, Texas.
Traduit de l'Anglais.

Cordialement,

Vini



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces américaines »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité