infos sur les Spahis en charente , pour sacha

Posez vos questions concernant les forces françaises libres qui ont participé au Débarquement et à la Bataille de Normandie !
Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

infos sur les Spahis en charente , pour sacha

Message non lu par loadplan » 01 oct., 13:59

opération Vénérable

Le général de Larminat obtient le retour d'une partie des unités du front des Ardennes : des formations de l'armée d'Afrique, une fraction de la 2e DB (12e cuirassiers, 12e chasseurs d'Afrique, 1er spahis marocains, régiment blindé des fusiliers marins) et des bataillons coloniaux (Oubangui-Chari et Antilles). Ces troupes viennent ainsi renforcer les 25 000 soldats, les unités de la résistance appuyés par les forteresses volantes.
Le 13 avril, le général de Larminat exhorte ainsi ses troupes : "Le moment est venu de faire sauter la forteresse ennemie de Royan-Grave. Les moyens matériels sont réunis, le succès de l'opération ne dépend que de l'audace et de la sagesse des chefs, de la valeur et de l'intelligence des soldats [...] C'est une part notable dans la renaissance du pays qui est entre vos mains" (ordre général n° 7).
Dans la nuit du 13 au 14 avril les bombardements américains préparent l'assaut. Le 14, à 16h35, les chars, suivis de l'infanterie, attaquent simultanément la Pointe de Grave et Royan, pénétrant ainsi les positions allemandes.
Le groupement nord, commandé par le colonel Grenger, lance l'offensive à partir de Saujon vers Médis. La position prise, un pilonnage d'obus le lendemain ouvre la route aux unités, réduites à la 2e DB, qui progressent vers la presqu'île d'Arvert, et entrent dans Bernon puis Royan.Les hommes du groupement sud, sous les ordres du colonel Adeline, qui ont lancé l'offensive de Cozes vers Talmont, Meschers et Trignacles font la jonction avec celles de Grenger à Triloterie.
Les chars du 12e cuirassier pénètrent dans Royan, réduisent les poches de résistance ennemie. Ils foncent au nord-ouest, prenant ainsi Vaux-sur-Mer, Courlay, Saint-Augustin et les Mathes et appuyant l'offensive des groupements Cézards et Monnet, basés plus au nord, qui traversent la Seudre le 16 avril, et atteignent la presqu'île d'Arvert et La Tremblade. Ces dernières, avec la Grande Côte, la Pointe de La Coubre et Pontaillac sont les derniers points de résistance.
Le 17 avril l'amiral Michahelles, commandant de la place de Royan, est capturé.
Le 18 avril, une dernière vague de bombardements emporte la reddition des bunkers de la forêt de la Coubre.


Loadplan Voyage en
Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces françaises libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités