17 SS panzer-Division GvB

Ce forum vous permet de poser vos questions ou de demander des renseignements concernant les forces allemandes ayant combattu au cours de l'été 1944 en Normandie.


In memoriam
Messages : 150
Enregistré le : 14 déc., 00:00

17 SS panzer-Division GvB

Message non lupar In memoriam » 06 janv., 12:32

Historique de la 17è SS Panzer-division, Gôtz von Berlichingen!

"Pz.Gren.37 et 38 - Panzerjager Abt. 17 - Stu.Gesch.Abt. 17.
Formée en novembre 43 en France dans la région de Thouars (Nord Ouest). En juin 44 sa Stu.Gesch.Abt.17 devient la Pz.Abt.17. Est engagée rapidement contre les alliés le jour J. Elle combat du côté de Carentan avec l'aide du 6° Fallshirm.Rgt. puis dans le secteur de St Lô. Un Kampfgruppe nommé "Fick" est envoyé lors de la contre offensive sur Mortain avec les 1° et 2° SS.Pz.Div. et 2° et 116° Pz.Div. Elle subit de grosses pertes et est reformée -07/44-. Puis effectue des combats retardateurs dans la région de Chalons sur Marne. Combat ensuite en Lorraine -10/44- à côté de Metz. Participe à l'opération Nordwind. En mars 45, est près de Landau et Germersheim, combat contre la 10° Armored Div. US sur les bords des rivières Jagst et Kocher. Puis Nuremberg, Munich et dans la région de de Innsbruck, elle se rends aux Américains en mai 45. A noter qu'au mois de juin 45, 2 Rgt. d'infanterie se trouvent encore dans la région de Munich et Baldham pour finalement se rendre.

C'est la seule unité de Waffen SS ayant combattu uniquement à l'ouest et n'ayant commis aucun crime de guerre "

Pourtant, les chefs qui se sont succédés à sa tête venaient de différentes divisions SS, comme Fritz klingenberg qui venait de la "Reich", ancêtre de la Das Reich!

Il n'en est pas de même de la Totenkopf, formée presque essentiellement d'anciens gardiens de camps de concentrations;



A bientôt Image


Avatar du membre
Marc Laurenceau
Messages : 2631
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 17 SS panzer-Division GvB

Message non lupar Marc Laurenceau » 11 janv., 15:42

Je suis tombé sur ce vieux post datant de 2006 en faisant des recherches sur la 17. SS Panzer-Division.

Ce qui m'a interloqué, c'est :
C'est la seule unité de Waffen SS ayant combattu uniquement à l'ouest et n'ayant commis aucun crime de guerre


Pourtant, il apparait que des éléments de la 17. SS Panzer-Division soient aujourd'hui fortement soupçonnés d'avoir participé au massacre de Maillé, près de Chinon, perpétré le 25 août 1944.

Pour en savoir plus sur le massacre de Maillé, voir le post : massacre-maille-t4603.html .

Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus, si jamais il y a des informations complémentaires ou de nouveaux éléments historiques ?

Merci d'avance.
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Président de l'association DDay-Overlord : Mémoire de la bataille de Normandie

Image

Avatar du membre
Gennaker
Messages : 690
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: 17 SS panzer-Division GvB

Message non lupar Gennaker » 11 janv., 16:15

et Graignes!!! et Hemevez!

Le 507th Parachute Infantry Regiment est le dernier régiment à entrer dans la zone de combat le 6 juin 1944 peu après deux heures 30 du matin. Pour mémoire, les premiers troopers de la 101st ont commencé à sauter vers minuit 20. C'est donc une Flak allemande bien alertée qui accueille le régiment du Colonel Zip Millet. L'objectif du régiment est la Drop Zone T, à l'ouest du Merderet vers Amfreville. Les 2 000 hommes du 507th volent à bord de 117 appareils du 61st Troop Carrier Group (3/507th) et du 442nd Troup Carrier Group (1/507th et HQ/507th). Seulement deux appareils sur 5 disposent d'un navigateur à bord. Pire, Très peu sont équipés du système de localisation GEE ou du système Eureka-Rebecca. Les équipages, désorientés par l'intense activité antiaérienne, dispersés par des vents de plus de 40 km/heure, condamnés au silence radio et à l'obligation de revenir en Angleterre SANS leurs paratroopers, vont se trouver livrés à eux mêmes au moment d'allumer la lumière verte, signal du saut. La proximité de la Manche et la crainte, comme ce sera le, cas, de larguer les troopers dans la mer précipitera des prises de décision hâtives et malencontreuses.

Il est environ une heure du matin ce 6 juin 1944 quand la famille Rigault habitant Le Port Saint Pierre à Graignes, est réveillée par une amie de la famille, Lucie Mauduit. Elle leur présente ujn immense soldat, à la figure barbouillée de noir. Il s'agit d'un parachutiste américain, vraisemblablement du 501st PIR. Il produit une carte et demande à situer sa position. Mais sa carte ne couvre que le secteur à l'est de Ste Mère Eglise, secteur de la 101st Airborne. L'homme dont l'histoire n'a pas retenu le nom, est le précurseur des 181 autres paratroopers qui durant toute la journée du mardi 6 juin vont rejoindre à travers les marais la bourgade de Graignes.

Le nombre de ces hommes du 501st reste sujet à discussion. 18, 20? Ils appartiennent à la compagnie B et à la compagnie HQ du 1/501st. le Commanding Officer de B/501st est du nombre. Le capitaine Loyal K Bogart est touché par la flak dans son C-47. il insiste pour sauter avec ses hommes et se casse la jambe à l'attérissage. Il veut malgré tout se rendre utile. Placé dans l'église de Graignes, c'est lui qui va jouer les opérateurs téléphoniques entre les différents postes placés autour du village.
Autre officier présent à Graignes le Lieutenant George Murn, de la section de mitrailleuse du HQ/1/501st. En compagnie de deux autres Geronimos, il va installer sa LMG .30 cal au sud du périmètre défensif.

Lorsque les allemands, probablement des éléments avancés, Recon PZ-Grenadier Regiment 38, de la 17th SS Goetz von Berlichinghem entrent dans la ville, ils massacrent des civils et 24 troopers blessés, parmi lesquels des troopers du 501st, le Private William H Love, Hq/1/501 PIR, Roy M Callahan, T/4 Co B 501 PIR. et Bogart Loyal K Capt Co B 501PIR. Parmi les victimes également, Herb Weiss, Jimmie Millican,et Raymond Hoffman, tous du HQ/1 501 PIR.


Précisions

Un certain nombre d'imprécisions continuent d'avoir la vie dure en ce qui concerne les événements de Graignes, véhiculées par internet dont on ne dira jamais assez combien il est un vecteur aussi précieux que... dangereux.

Tout d'abord, faisons une bonne fois pour toute la peau à ce conte, légende, bêtise, ânerie... à propos de ces "12 planeurs Horsa , qui auraient largué par erreur, des paras du ... 507th près de Graignes." Ceci n'a aucun sens.

En revanche, un planeur, Waco celui là, le Chalk #42, 43-41826, 74th TC Squadron, Chicago mission, piloté par le Flight Officer Irwin J. Morales et son co-pilote le 2nd Lt Thomas O. Ahmad s'est bien crashé à proximité de Graignes. Il transportait, semble t'il, un canon anti tank du 81st Airborne Anti Aircraft Anti Tank Battalion. Deux servants, les Pfc Norwood Lester et George A Brown ont survécu au crash et on rejoint Graignes en compagnie d'Ahmad et Morales.

Ces quatre hommes ont rejoint les paratroopers dans Graignes et ont participé aux combats. Morales s'échappera de Graignes dans la nuit du 11 au 12 juin en compagnie d'un T/5 du 507th. Les deux hommes rejoindront un groupe du 501st près de Carentan le 14 juin.

Ahmad aurait été KIA à Graignes.

On retient par ailleurs le chiffre de 32 tués parmi les parachutistes américains. L'historien Brian Siddal, ainsi que des sommités comme Dave Berry et Mark Bando s'accordent aujourd'hui à penser que ce chiffre avoisine les... 50.
Des démarches seraient en cours pour corriger le monument de Graignes, qui indique par exemple Jean Tessier parmi les KIA, alors qu'il a été POW et est décédé en 1972.
Jimmie Millican, Roy Callahan, et Raymond Hoffman, tous du HQ/501st sont aussi KIA à Graignes et absents des listes.

Il convient naturellement de distinguer les KIA et les EXECUTES ; sur les 32 (ou 50) tués Américains de Graignes, 17 l'ont été de sang froid, assassinés par les SS. Les autres sont morts durant les affrontements, souvent tués par les tirs de 88, à l'instar de leur Commanding Officer, le Major Charles D. Johnson, Executive Officer du 3/507th, tué par un tir direct de 88 alors qu'il se trouvait au chevêt du 1st Lt Maxwell.

Il en va de même pour les victimes civils, dont le plus grand nombre a été tué durant les combats, et non pas massacrés comme les infortunés Père Leblastier, le Frère Lebarbanchon, Eugenie DuJardin et Madeleine Pezeril, dont les corps ont été incendiés dans l'église même.

Notons enfin que deux pilotes de la RAAF se trouvaient également à Graignes durant cette terrible semaine. Il s'agit de membres d'équipages d'un Lancaster du 106th Squadron, de nationalité Australienne. L'un, blessé, décèdera de ses blessures, et l'autre parviendra à quitter Graignes.

Le chiffre des pertes allemandes est un mystère. Les troopers ont fait pas mal de cartons sur des patrouilles allemandes autour de Graignes jusqu'à l'arrivée du Panzer Grenadier Regiment 38 de la 17ème SS. Les différents assauts SS étaient semble t'il extrêmement mal menés, par des troupes totalement inexpérimentées, et les .30 Cal ainsi que les mortiers US ont fait des ravages. On sait que les troopers assiégés disposaient de 5 mitrailleuses M-1919-A4 et deux mortiers de 81 mm.

Les chiffres avancés ici et là entre 800 et 1 200 semblent en revanche exagérés.Iil demeure que la population de Graignes a été réquisitionnée de force le 12 juin pour "nettoyer" le champs de bataille, et que cette tâche leur a pris toute la journée....

Avatar du membre
Marc Laurenceau
Messages : 2631
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: 17 SS panzer-Division GvB

Message non lupar Marc Laurenceau » 11 janv., 16:25

Je préfère que les choses soient dites, vieux posts ou non ! Je n'aimerai pas qu'un jeune qui tombe là-dessus à l'avenir imagine que la Götz von Berlichingen soit exempte de tout soupçon...

Un grand merci pour cette réponse détaillée.

Bien cordialement.
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Président de l'association DDay-Overlord : Mémoire de la bataille de Normandie

Image



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Forces allemandes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité