manoir de brécourt

Vous revenez de Normandie, et vous souhaitez témoigner de vos impressions ? Vous êtes à la recherche d'un lieu précis ? Vous préparez votre voyage en Normandie et souhaitez obtenir des renseignements ou des conseils : rejoignez cette rubrique !
SgtPerry
Messages : 55
Enregistré le : 30 janv., 00:00

manoir de brécourt

Message non lu par SgtPerry »

Très beau diorama sgtPerry. Pense à te présenter dans la rubrique "Nouveaux Arrivants".



Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

manoir de brécourt

Message non lu par Big »

[quote="SgtPerry"]Les alliés avaient souvent tendance à appeler "88" tout ce qui leur tirait dessus.

Il est donc beaucoup plus certain que les pièces d'artilleries soit des 105mm, des Leitche Feld Howizter 18/40 tels qu'on les voit dans la série télé.


[/quote]
Entièrement d'accord ,bien que ce soit des "leichte feld Haubitze"

Vu la localisation, cela tombe sous le sens. Nous sommes à environ 3 km en hauteur par rapport à la plage.

Petite leçon d'artillerie:

Haubitze(All)=Howitzer(US)= Obusier (Fr) Un obusier est une pièce d'artillerie destinée à effectuer un tir de saturation par un tir courbe sur un secteur donné et utilise à cet effet une munition en 2 parties: obus et charge composée de plusieurs gargousses de taille différentes enchassées dans une fausse douille, en fait un culot retenant l'amorce, ce qui permet d'obtenir une portée plus ou moins longue selon le secteur à traiter.

Un canon est une pièce destinée à atteindre une cible donnée par le biais d'un tir tendu et utilise un coup complet, ogive + douille.

Dans le cas du 88, il existe en deux versions: antichar et antiaérien.
l'antiaérien est destiné à effectué un tir plus ou moins vertical, ou du moins avec un angle de hausse très important. Celui ci ne "vise" pas les avions mais envoie des obus à fragmentation à une hauteur donnée, leur explosion étant commandée par la pression atmospherique.

L'antichar est destiné à atteindre une cible terrestre, de plus en mouvement, ce qui demande une haute vélocité de la munition, on la reconnait aux anneaux entourant l'ogive.

bien que ces deux canons soient des 88, la munition de l'un ne va pas dans l'autre.
Donc quel aurait été l'interet de placer en hauteur, avec peu de visu et à 3 km, une pièce dont la portée excède 10 km et destinée à atteidre des cibles que l'on peu difficilement voir? :?:
Ces pièces faisaient partie du dispositif en profondeur, destiné à saturer la plage, et ainsi stopper tout débarquement ou tout du moins le désorganiser gravement.
Sur la même ligne se trouve la batterie "wXYz" au hameau des Mézières, au lieu dit "La Croix aux Bertots" plus au nord au bout de la sortie de plage N° 4.
En avant de Brecourt, au bout de la sortie N°2 il y avait une batterie de canons, antichars ceux là, 76.2 russes a la ferme manoir de la Vienville.

Pour ce qui est de l'horaire, c'est étonnant de savoir que la batterie de Brecourt n'a pas tiré au début du débarquement. Pour une simple et bonne raison, l'équipage s'est enfui!!
C'est le matin du DDay que le Major Von Der Heydte, parti en reconnaissance va trouver la batterie de Brécourt vide de tout artilleur, il ira donc chercher des hommes de sa propre unité pour servir les pièces.



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Visite de l'espace historique de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités