Commémoration de la mort du sergent Henson des forces aériennes françaises libres

Ecrivez dans cette rubrique vos sentiments à propos des commémorations de la Bataille de Normandie, qui ont lieu chaque année au courant de l'été.

Marc Laurenceau
Messages : 2699
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Commémoration de la mort du sergent Henson des forces aériennes françaises libres

Message non lu par Marc Laurenceau » 07 juin, 14:35

Image
Image

Ce jeudi 6 juin 2013 à 19h, comme tous les ans, la tombe du sergent Henson au cimetière de Duisans a reçu les honneurs du Souvenir français, en présence des élus, anciens combattants et membres de la famille de l’enfant du pays tombé le jour du débarquement.

Le sergent Jean-François Henson est décédé à l’âge de 20 ans avec ses camarades d’équipage le 6 juin 1944, au cours d’une mission aérienne de protection des troupes de débarquement. Son père était originaire de Nottingham (Angleterre), sa mère, Angela Pecrix, était native de Duisans.

La famille retourna en Angleterre en 1936. Dans les années 1941-1942, Jean-François s’engage dans la Royal Air Force et entre à l’école d’aviation dans l’escadrille 1012. Il en sort en 1943 avec le grade de sergent major. Il s’engage dans les Forces aériennes françaises libres où il est affecté au groupe Lorraine dans une escadrille de bombardiers légers 1-20.

À 21 h 30, l'ordre de bataille est donné pour douze équipages de bombardiers Douglas A-20 Boston des Forces Aériennes Françaises Libres du groupe "Lorraine" appartenant au 342th Squadron de la RAF. Le briefing est prévu à 2 h, le 6 juin : les douze avions du groupe Lorraine sont chargés d'étendre un rideau de fumée entre la côte et la flottille de débarquement. A l'aube du Jour-J au large d'Utah Beach, le Douglas immatriculé BZ 213 s'écrase en mer à 6 heures 10 à proximité de l'île de Saint-Marcouf, touché par la Flak, la défense antiaérienne allemande. Seul le corps de Jean-François Henson est rejeté par la mer.

Sa dépouille, inhumée une première fois à Sainte-Mère-Église, puis au cimetière britannique de Bayeux, repose désormais dans le carré militaire de son village natal.

L'équipage du bombardier Douglas immatriculé BZ 213 :
- Sous-Lieutenant Bernard Canut, navigateur.
- Sergent Roger Boissieux, pilote.
- Sergent Jean-François Henson, radio-mitrailleur.

Image
A Utah Beach, la stèle indiquant la direction du crash


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Commémorations du Débarquement de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité