George Shenkle, 82nd Airborne, se souvient de la bataille de Normandie

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Marc Laurenceau
Messages : 2697
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

George Shenkle, 82nd Airborne, se souvient de la bataille de Normandie

Message non lu par Marc Laurenceau » 07 juin, 16:16

Image

Parachuté avec la 82e Airborne au-dessus de la Manche, George Shenkle a combattu près de Carentan et de La Haye-du-Puits. Le vétéran de 91 ans revient là où il a combattu durant la Bataille de Normandie.

« Je n’ai jamais été volontaire pour quoi que ce soit », assure George Shenkle avec l’humilité qui sied aux anciens combattants. De courage, ce vétéran de 91 ans n’en a jamais manqué.

Parachuté au-dessus de la Manche peu avant l’aube du 6 juin 1944, ce caporal s’est battu 33 jours durant dans le bocage normand. George Shenkle n’était revenu qu’une fois en France, à l’occasion du 50e anniversaire du Débarquement. Hier, il a de nouveau foulé les collines 30 et 95, théâtre de combats où il a « tout fait pour survivre ».

Membre du 508e régiment d’infanterie parachutiste de la 82e Airborne, George Shenkle s’est retrouvé engagé dans le conflit à proximité de la colline 30, au sud-ouest de Carentan. Parachuté non loin de sa « drop zone », il a dû patienter avec 200 autres soldats jusqu’à l’arrivée d’officiers avant d’engager le combat. Il fera alors office de radio.

Difficile de reconnaître, 69 ans après, les lieux où ces jeunes ont risqué ou perdu leur vie. Hier, le vétéran a longuement observé le bocage de ses yeux bleu azur, sans jamais se départir d’un franc sourire.

George Shenkle a pu redécouvrir cette colline 30, toujours masquée par les haies, en compagnie de Jean-Marie Lemoigne, un féru d’histoire qui lui a servi de guide sur les traces de son passé.

Ensemble, les deux hommes se sont mis en tête de retrouver un champ à la sortie de la commune de Baupte. Des véhicules allemands y avaient été garés peu de temps après le Débarquement. George Shenkle y avait déniché un rolleiflex et prit un cliché de l’endroit. Il avait ensuite photographié son quotidien.

Rapatrié à Birmingham, en Angleterre, début juillet, il avait fait la connaissance d’une jolie Anglaise. « On est devenu très amis ! » Las, la conquête lui a subtilisé l’appareil. « So, bye bye camera ! » Peu de temps avant, George Shenkle a participé à la prise d’assaut de la colline 95 qui surplombe La Haye-du-Puits.

Le vétéran n’y avait jamais remis les pieds. Lui qui s’appuyait sur une canne a subitement retrouvé la forme de ses 20 ans. Pointant du doigt la plaine, puis le bois, George Shenkle a raconté la dureté des combats. « Nous avons traversé les champs, puis grimpé la colline », se souvient-il. Le vétéran se remémore les shrapnells, les mortiers qui explosent dans les arbres, la mitraille. Les blessés, les morts aussi.

Après la Normandie, George Shenkle a été parachuté en Hollande. Sur sa poitrine, deux ailettes en argent rappellent ses deux sauts de combat. Il connaîtra ensuite les Ardennes. Venu en renfort avec la 82e, il sera blessé au combat. « J’ai pris une balle dans l’épaule, en tournant la tête. » Après convalescence, il rejoindra à nouveau le front jusqu’à sa démobilisation.

Père de cinq enfants, il s’est installé près de Philadelphie, en Pennsylvanie. Il y travaillera comme comptable avant de prendre sa retraite, à 66 ans.

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
winters78
Messages : 77
Enregistré le : 04 mai, 16:37
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : Yvelines

Re: George Shenkle, 82nd Airborne, se souvient de la bataille de Normandie

Message non lu par winters78 » 08 juin, 09:50

Merci pour cette histoire qui est très intéressante :).



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités