A la découverte du correspondant de guerre Tony Vaccaro

Dans cette rubrique, vous pourrez vous lancer à la recherche d'adresses de vétérans du Jour J et de la Bataille de Normandie, partager vos connaissances, vos relations avec nos héros de la Seconde Guerre Mondiale.
Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

A la découverte du correspondant de guerre Tony Vaccaro

Message non lu par Marc Laurenceau » 09 janv., 18:38

L'Américain Tony Vaccaro, 91 ans, a fait la Seconde Guerre mondiale un fusil dans une main, un appareil photo dans l'autre.

Ses photos seront présentées au Mémorial de Caen à partir de mai 2014. Pour un documentaire, le vétéran GI vient de faire le chemin du retour vers la Normandie.

Image
Soixante-neuf ans séparent ces deux photos de Tony Vaccaro.

La première date de 1944. Ce n'est pas le portrait d'un correspondant de guerre. Non, juste celui d'un GI parmi d'autres dont le paquetage contenait un appareil photo 35 mm, l'Argus C35. D'où la force des milliers d'images que Tony Vaccaro a saisies de la Normandie jusqu'à Berlin. Un oeil à l'intérieur de la guerre.

Cette position à part lui permet de photographier « le baiser de la libération » entre un soldat et une fillette, à Saint-Briac-sur-Mer en Bretagne, mais aussi le cadavre d'un soldat allemand entouré par ses photos de famille, dans la boue de la forêt de Hürtgen, entre l'Allemagne et la Belgique, en décembre 1944. La guerre sans filtre. « Sur le terrain je me disais : ne te demande pas si la photo sera bonne ou non. Prends-la comme elle se présente. Tant que l'oeil la voit, prends-la ».

Soixante-neuf ans après, le New-Yorkais Tony Vaccaro est sur le pont avant du Mont-Saint-Michel, le bateau de la Brittany Ferries. Dernière étape d'un voyage retour entre Portsmouth, en Angleterre, et Ouistreham, le port de Caen. La casquette protège sa belle chevelure blanche. L'appareil photo est toujours en bandoulière. Le photographe travaille désormais avec un petit Leica, toujours avec des pellicules. Il prend des clichés du port d'où sont partis des milliers de ses camarades dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Il regarde l'horizon. À Ouistreham, là où les chefs d'États des nations impliquées dans le Débarquement se réuniront pour la cérémonie internationale du 6 juin 2014, le vétéran descend la passerelle. Il court presque.

Tout au long de ce voyage qui l'a ramené des Etats-Unis vers la Normandie, en passant par la Grande-Bretagne, une caméra le suit. Tony Vaccaro joue avec l'équipe de tournage. Un vrai séducteur. « Il y a 70 ans, il y a 70 ans... », répète-t-il.

C'est un documentaire qui se tourne. Il est intitulé Tony's crossing (La traversée de Tony) et signé Jean-François Pahun. Le tournage de ce film télé, programmé sur France 3 pour le 70e anniversaire du Débarquement, s'est principalement déroulé la semaine dernière, à bord du Queen Mary 2. Entre New York et Southampton, une forme de mise en parenthèse de huit jours. Et un cadre de circonstance pour un homme qui a passé sa vie à traverser l'océan. « J'ai dû le traverser plus d'une centaine de fois, lance le photographe, les yeux remplis de malice. Cinquante fois sur un bateau, cinquante fois dans un avion ».

« Je me suis retrouvé sous l'eau »

Première traversée en 1925, Tony a 3 ans. Né aux États-Unis, il part rendre visite à ses grands-parents en Italie. Orphelin très jeune, il est recueilli par des oncles en Italie. Retour sur le continent américain en 1939 après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. 1943, il entre dans l'armée des USA. Un appareil photo déjà en bandoulière. « J'ai réussi à convaincre tous mes officiers supérieurs. Ils m'ont autorisé à prendre des photos de l'avancée de la 83e division d'infanterie sur le théâtre de guerre en Europe ». Tony Vaccaro devient alors « le soldat à l'appareil photo ».

À bord du Queen Mary 2, Tony Vaccaro, l'un des plus grands photographes du XXe siècle, a retraversé toute sa vie. « Son enfance en Italie, sa guerre, d'Omaha Beach à Berlin, sa formidable carrière de photographe des stars des années 1950-1960, nous avons tout revécu avec Tony, raconte, ému, Jean-François Pahun. Grâce à une grande intimité, à l'abri, dans une suite du bateau de la Cunard transformée en studio ».

Il faut dire que le réalisateur lorientais et le vieux photographe se croisent depuis vingt ans. Une amitié rythmée par des rendez-vous réguliers sous l'oeil de la caméra. Pour raconter l'histoire de la libération de la Bretagne, celle des Liberty ships du ravitaillement d'après-guerre ou du France, paquebot dont Tony Vaccaro a photographié l'une des croisières autour du monde.

À l'approche de 2014, l'idée d'une exposition des photos de Vaccaro au Mémorial de Caen, avec le soutien d'Ouest-France, s'est rapidement imposée. L'occasion de retourner le film de sa vie. Avec, en toile de fond, cette image des deux pieds de chaque côté de l'Atlantique.

En Normandie, infatigable, les larmes aux yeux, Tony raconte une nouvelle fois son arrivée à Omaha Beach aux environs du 16 juin 1944, après avoir patienté plusieurs jours au large des côtes normandes. « Avec tout le poids de mon matériel, je me suis tout de suite retrouvé sous l'eau. À plusieurs reprises, j'ai dû pousser sur le sable pour retrouver de l'air et atteindre enfin la plage. »

Il reçoit avec émotion le diplôme remis par le consul des États-Unis : « Cette décoration est pour tous mes camarades, ceux qui ne sont pas revenus et les 900 survivants de ma division. Aujourd'hui encore, ils ont tous une histoire, ils portent tous une blessure ».

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

alain2904

Re: A la découverte du correspondant de guerre Tony Vaccaro

Message non lu par alain2904 » 09 janv., 18:55

Merci pour cet article.
Pour le simple photographe amateur que je suis et un passionné de la II WW c'est super.
J'irai évidement voir l'expo.



Avatar du membre
MLQ
Messages : 552
Enregistré le : 29 août, 23:00
Localisation : 02 Mercin et Vaux

Re: A la découverte du correspondant de guerre Tony Vaccaro

Message non lu par MLQ » 10 janv., 11:01

Bonjour

J'ai ce livre dans ma bibliothèque
http://www.flickr.com/search/?w=2060657 ... %20germany


Michel Le Querrec
RIP [Décédé le 6 janvier 2019]


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les vétérans du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité