John D Bolderson

Vous avez découvert un nouveau film documentaire ou de nouvelles photos sur la Bataille de Normandie et vous souhaitez les présenter aux visiteurs du site DDay-Overlord.com ? Rejoignez cette section !
Invité

John D Bolderson

Message non lu par Invité » 14 juil., 15:22

Bonjour,
je suis en contact avec le fils (ainé) de John D Bolderson
Si vous ne voyez pas qui sait, il fait partie de l'équipe de bazooka qui arrêtèrent des tanks au pont de La Fière en Normandie. (cf: Marcus Heim)
Grâce à John Bolderson Junior (c'est son nom), j'ai peu retracé la vie de son papa. Difficilement, vu que son papa n'aimait pas parler de cette époque. Je peus vous dire que son papa fut décoré d'une DSC et obtint aussi 5 Purple Heart!!
Je voudrais savoir si vous auriez dans votre biblihotèque des photos de lui?
J'ai beau cherché, je n'ai rien encore trouvé.
Un grand merci!
L'Amiral



Able Company
Messages : 68
Enregistré le : 08 juil., 23:00

John D Bolderson

Message non lu par Able Company » 15 juil., 13:21

voila un temoignage
J'ai débarqué à environ vingt-cinq pieds d'une route et avant que je pourrais obtenir mon fusille réuni, j'ai entendu une approche de moto. Je restais toujours car je n'ai pas eu le temps pour assembler le mon fusille, et observé deux soldats allemands passer près. Après qu'ils aient passé et j'ai eu mon pour me fusiller ensemble ai trouvé d'autres parachutistes et notre paquet d'équipement et réglé au loin pour le pont au-dessus du fleuve de Merderet. Nous devions tenir le pont jusqu'aux soldats qui ont débarqué sur la plage sont arrivés plus tard ce jour, mais il était pendant trois jours avant qu'ils ont arrêté notre position.
Car vous vous tenez au pont de Fiere de La regardant dans la direction de la chambre seul Eglise, le manoir est du côté droit et était les quarts vivants. Il y avait plusieurs bâtiments, un une grande grange, qui était près du fleuve de Merderet. Les Allemands avaient occupé le manoir et ont été chassés par la compagnie de « A », 505, après le combat lourd. Car vous passez le manoir vers la chambre Seule-Eglise, la route monte la colline et les courbes vers la gauche. À travers du manoir il y avait une voie qui était d'environ quatre pieds de large et est maintenant une chaussée était étroit et a eu la brosse et les arbres de chaque côté, certains a accroché au-dessus de la chaussée. Les champs ont été complètement inondés jusqu'à la chaussée. La ville sur Cauquigny était à environ 800 à 900 yards du pont, et elle était dans des mains allemandes. La chaussée a courbé vers la droite à environ 60 ou 65 yards du pont.


Carte de la tête de pont de Fiere de La. La position de Heim est près du bottomof la carte (l'armée américain).
Quand nous sommes arrivés au pont, des hommes ont été placés en bas de la voie vers la droite et à la gauche du manoir et dehors des bâtiments. Les quatre hommes de bazooka inclus : Lenold Peterson, et moi-même, John Bolderson et Gordon Pryne. Peterson et moi avons pris des positions sur les revêtements Cauquigny de côté de manoir, au-dessous de l'allée. Il y avait un poteau concret de téléphone juste devant nous et nous avons creusé dedans derrière lui. Nous avons su que quand les Allemands ont commencé l'attaque avec leurs réservoirs, nous devrions sortir de notre trou de tirailleur et indiquer notre position pour obtenir une meilleure vue des réservoirs. Bolderson et Pryne étaient du bon côté de la route juste au-dessous de la voie. Je ne me rappelle pas combien de parachutistes étaient autour de nous, tous que je la scie était une mitrailleuse réglée vers le haut en cour de manoir. Du bon côté en bas de la voie quelques riflemen ont pris des positions.

Il y avait un canon de 57 millimètres vers le haut de la route dedans en arrière de nous avec une autre mitrailleuse. Nous avons porté les mines antichars et les fusées de bazooka du secteur d'atterrissage. Ces mines ont été placées à travers la chaussée environ 50 ou 60 pieds de l'autre côté du pont. Il y avait un camion allemand décomposé par le manoir, que nous avons poussé et avons traîné à travers le pont et avons placé l'à travers la chaussée. Tout ce que l'après-midi les Allemands a continué à écosser notre position, et la rumeur étaient que les Allemands allaient à la contre-attaque. Autour de 5:00 l'après-midi les Allemands ont commencé l'attaque. Deux réservoirs avec l'infanterie de chaque côté et à l'arrière les suivant étaient un troisième réservoir avec plus d'infanterie le suivant. Comme le réservoir de fil commencé autour de la courbe dans la route que le commandant de réservoir s'est levé dans la tourelle pour jeter un coup d'oeil et de notre gauche la mitrailleuse laisser lâchement un éclat et a tué le commandant. En même temps les bazookas, 57 millimètres et tout autrement que nous avons eu étions mise à feu aux Allemands et ils à leur tour tiraient à nous avec des canons, mortiers, mitrailleuses et fusillent le feu. Lenold Peterson et I (le chargeur), en position vers l'avant sortie du trou de tirailleur et tenue derrière le poteau de téléphone ainsi nous pourrait atteindre un meilleur projectile les réservoirs. Nous avons dû tenir notre feu jusqu'au de dernière minute parce que certaines des branches d'arbre le long de la chaussée bloquaient notre vue. Le premier réservoir a été frappé et commencé pour tourner en longueur et en même temps balançait la tourelle autour de et la mettait le feu à nous. Nous avions juste avancé autour du poteau de téléphone de ciment quand une coquille allemande a frappé lui et nous chapeau pour sauter de la manière d'éviter d'être frappé pendant qu'elle tombait. J'espérais que Bolderson et Pryne mettaient le feu également aux réservoirs pour avec le tout ce qui se produisait devant nous là n'était pas l'heure de regarder autour pour voir ce que d'autres faisaient. Nous avons gardé la mise à feu au premier réservoir jusqu'à ce qu'il ait été mis hors de l'action et sur le feu. Le deuxième réservoir a monté et a poussé le premier réservoir à l'écart. Nous avons avancé vers le deuxième réservoir et mis le feu à lui aussi rapidement que je pourrais charger les fusées dans le bazooka. Nous avons gardé la mise à feu au deuxième réservoir et nous l'avons frappé dans la tourelle où il est relié au corps, également dans la voie et à un autre coup il a été également assorti vers le haut en flammes. Peterson et moi étaient presque hors des fusées, et le troisième réservoir se déplaçait toujours. Peterson m'a demandé de retourner à travers la route et de voir si Bolderson avait des fusées supplémentaires. J'ai couru à travers la route et avec tout courant perturbateur j'ai toujours du mal à croire que je l'ai fait à l'autre côté dans l'une seule pièce. Quand j'ai obtenu à l'autre côté j'ai trouvé un soldat mort et Bolderson et Pryne ont été allés. Leur bazooka se trouvait sur la terre et on l'a endommagé par ce que j'ai pensé étais des trous de balle. Ne trouvant pas Bolderson ou Pryne j'ai présumé qu'un ou tous les deux ont été blessés. J'ai trouvé à gauche les fusées ils et alors ai dû retourner à travers la route à où j'ai laissé Peterson. Les Allemands étaient mise à feu immobile à nous et j'étais chanceux encore, je retourne sans être frappé. Peterson et moi avons mis les nouvelles fusées trouvées à l'utilisation sur le troisième réservoir. Ensuite qu'un a été mis hors de l'action les Allemands ont tiré de nouveau à Cauquigy et ont continué de nous écosser pour le reste de la nuit. Ils ont également essayé deux autres contre-attaques sur notre position, qui a également échoué.

cets moi qui ai fait la traduction donc escusé pour les faute



Able Company
Messages : 68
Enregistré le : 08 juil., 23:00

John D Bolderson

Message non lu par Able Company » 15 juil., 13:23

il sagit d'un soldat du 502e GIR, de la ... 82e airborne

voila eds photo des blindées allemand qui on attaquer le merderet et cest blindée allemand sont des blindées français

http://img209.imageshack.us/my.php?imag ... et1hv9.png

http://img209.imageshack.us/my.php?imag ... et2cj9.jpg

http://img351.imageshack.us/my.php?imag ... 300wh7.jpg



Invité

John D Bolderson

Message non lu par Invité » 15 juil., 14:44

Euh, tu as trouvé ça où??? Able
C'est une interview de Marcus Heim d'après ce que j'ai compris
Marcus Heim n'est pas du tout du 502!
Il est du 505th PIR Co A 82rd AB
Le 502nd est une composante de la 101st AB!

Moi, je cherche des photos de John D Bolderson du 505th PIR

L'Amiral



Invité

John D Bolderson

Message non lu par Invité » 17 août, 13:07

Personne pour m'aider??
L'Amiral



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

John D Bolderson

Message non lu par Lipton » 22 août, 22:48

Pour l'instant Xavier, j'ai rien trouvé sur lui.
J'ai eu beau cherché dans les livres de De Trez et Bando mais sans succès pour l'instant...
Je te tiens au courant.
A+.


Ps Pour Able Company, tu commets une double erreur: comme le dit Xavier, le 502nd fait partie de la 101ème et pas de la 82nd.
Alors que Heim fait bien partie du 505th de la 82nd.
Deuxièmement, tu parles du 502nd GIR...or ce régiment n'existe pas.
Il y avait les 501, 502 et 506 RIP pour la 101ème.
Et les 505, 507, 508 RIP pour la 82ème.
Pour ce qui est des GIR, le 327th était pour la 101ème et le 325th pour la 82ème.
Et ta dernière image n'est pas prise à La Fière mais dans le secteur de Neuville au Plain (pour preuve, dans le fond derrière la haie, on devine un planeur; or la zone de La Fière n'était pas située sur une LZ pour les planeurs).


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

John D Bolderson

Message non lu par Lipton » 22 août, 23:14

Me revoilà avec quelques infos supplémenaires (malheureusementn pas encore de photo mais je vais bien réussir à trouver ca....)
En attendant, sur le lien ci dessous, dans le dernier quart de la page, il y a un chapitre qui s'appelle "TESTIMONY
(European Theater of Operations ? La Fière ? Normandy ? FRANCE ? June 1944)" et là, le nom de John Bolderson y est mentionné à plusieurs reprises.
On y apprend notamment son ASN (numéro 37083951), son rôle lors de la bataille de la Fière.
Malheureusement, il y a des photos de Heim et de Peterson mais pas de Bolderson.
http://users.skynet.be/jeeper/page96.html
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Films documentaires et images de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité