Vassili Zaïtsev

Dans cette section, discutez avec les membres du forum sur les batailles d'Europe de l'Est.
joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

Vassili Zaïtsev

Message non lu par joe toye » 19 nov., 23:02

D'après ce que j'ai pu constater, le meilleur sniper de la seconde guerre voir de l'histoire serait finlandais, il s'appelait Simo Häyhä. Surnommé par les soviétiques la mort blanche los de la Guerre d'Hiver qui opposa sovéitiques et finlandais en 1940, il comptabiliserait 705 vistoires. Il était équipé de la version finlandaise du Mosin-Nagant, le M28 Pystykorva et sans lunette. @+
Joe




Invité

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Invité » 20 nov., 00:42

Bon ! Faudrait savoir ce que l'on appel une "victoire" au juste.

Faut ce fier à la bonne foi du tireur ? La cible peut très bien être blessé ou manqué. Sans compter les scores gonflé par la propagande ou le commandemant.

A titre d'exemple les mitrailleurs des B-17 s'attribuaient tellement de victoire qu'ils abattaient beaucoup plus d'avions que ce que les allemands envoyaient effectivement.

Ou encore, la 8ème armée britannique dans le désert en 41 - 42 avait pour coutume de clamer avoir décimé le DAK après chaque engagement simplement car les pertes britannique étaient énormes, pour ne pas avoir a s'avouer vaincu.

Dans le même ordre d'idée, les équipages des U-Boot avaient l'habitude d'arrondir le tonnage coulé à quelques milliers de tonne au dessus dans le carnet de bord.

Les scores des sniper russe me laisse un peu septique car dans la plupart des cas c'est totalement invérrifiable.



Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Big » 20 nov., 01:19

[quote=ungern]
Il y as aussi une femme soldat qui as dépassé le score (gonflé) de Zaitsev.[/quote]

Lyudmilla Mikhailovna Pavlichenko, 309 "victoires" homologuées, dont 36 sniper ennemis.

Image

Une parmi les 2000 snipers feminines dont seulement 500 survecurent à la guerre.
Pavlichenko rejoindra l'Armée Rouge dès 1941, et combattra à Odessa,où elle aura 187 tués en deux mois et demi. Après la prise d'Odessa, elle combattra à Sebastopol jusqu'a sa blessure par éclat de mortier en juin 42.
Retirée du front, elle sera envoyée à des fins de propagande aux Etats Unis et au Canada. Elle sera d'ailleurs le premier citoyen sovietique à étre reçu par un président américain. Les USA lui offriront un Colt 1911 et les canadiens, un fusil à lunette Winchester, qu'on peut admirer de nos jours au musée des forces armées de Moscou.

Image

De retour en URSS, elle ne repartira pas au front et, nommée major, elle enseignera son art aux futurs snipers sovietiques.

Après la guerre, elle finira ses études à l'université de Kiev et deviendra historien, elle décedera en 1974 à l'age de 58 ans.
Image



joe toye
Messages : 683
Enregistré le : 05 août, 23:00

Vassili Zaïtsev

Message non lu par joe toye » 20 nov., 23:21

Par victoire j'entend homme tués et meme si ces chiffres te paraisses gonflés par la propagande, je pense que ces chiffres sont très proches de la vérité. Par exemple il participa à la bataille de Kollaa où 32 finlandais s'opposèrent à 4000 frontovikis et fut le facteurs majeur de la défaite de l'armée rouge dans cette bataille car il harcelait les frontovikis que ce soit au combat qu'au repos et ces derniers durent se retirer à cause de son harcèlement constant. C'est lors de cette bataille qu'on le surnomma la mort blanche @+
Joe



Avatar du membre
Lipton
Messages : 3515
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Lipton » 20 nov., 23:56

De toute façon, il faut savoir que pour qu'un homme soit considéré comme mort par un sniper, j'ai entendu dire que le sniper devait aller récupérer la plaque d'identification de l'homme mort, cela servant à prouver la mort de l'homme.
Après, il est fort probable que les propagandes de chaque pays aient tendance à gonfler les chiffres mais cela nous permet tout de même d'avoir une idée précise sur le sujet.

A titre de comparaison, c'est comme lors des manifestations dans les rues: les syndicats disent 20 000 grévistes et la police en donne 10 000.
On peut donc penser que la vérité est entre les 2.

A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".

Avatar du membre
Guile
Messages : 1000
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Guile » 21 nov., 00:44

j'ai entendu dire que le sniper devait aller récupérer la plaque d'identification de l'homme mort, cela servant à prouver la mort de l'homme
Je me posais la question car moi aussi il me semble avoir entendu un truc pareil .



Invité

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Invité » 21 nov., 01:52

ca c'est bidon !!! imaginez vous en pleine bataille allé récupéré une plaque c'est des idée recu par le film stalingrad



Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Big » 21 nov., 02:18

Surtout que la doctrine d'emploi d'un sniper est par nature du tir à longue distance (300-900 m).
En plus, après un tir, on dégage vite fait dans l'autre sens!!



Invité

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Invité » 21 nov., 02:26

exactement pips !!



Invité

Vassili Zaïtsev

Message non lu par Invité » 14 déc., 19:37

P'tite photo de son arme
Image



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Est »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité