Libération des Deux-Sevres

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Invité

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Invité »

Merci Slayer,je vais essayer de me degotter ce bouquin
Merci bien Guillaume Image



Invité

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Invité »

Il s'y trouve sur e-bay.



Invité

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Invité »

Je l'ai vu aussi sur la fnac Image
A priori il y a sur pas mal de regions



Avatar du membre
Guile
Messages : 1000
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Guile »

Avec un "léger" retard Image

Avant que Maurice Robin, ancien contrôleur des impots de Parthenais, ne devienne responsable des FTP en Deux-Sèvres ( sous le nom de michel) début 44, le Poitou avait eu , en 42-43, un responsable interrégional du nom d'Henri Tanguy.
Cet ancien des brigades internationales va devenir " Rol" en prenant, en juin 44, le commendement des FFI parisiens.
Mais à l'heure du débarquement, la résistance des Deux-Sèvres manque cruellement d'armes.
Côté Armée secrète (AS), elle est dirigée par Edmond Proust, instituteur du Perré ( pres de Saint-Maixent ), qui va rallier l'OCM sous le pseudo de "Gapit". Contraint de se réfugier à Sainte-Eanne, il va prendre le nom de "Chaumette"( c'est celui de son école) : il commande un peu plus de 500 hommes.
Côté FTP, "Michel" dispose d'une grosse centaine de combattants.

Ces effectifs vont grossir avec l'été et à la vielle de la libération, on compte près de 4000 FFI de l'AS et 3200 FTP : la fusion entre les deux groupes est effective fin aout ( total homologué de 7358 ), " chaumette" s'impose comme l'unificateur avec l'appui du Major Whitty ( mission jedburgh "Harold").
Les triangles qui passent à l'action entament la bataille du rail : sabotages ferroviaires, mais aussi des lignes éléctrique ( dont celle alimentant la base sous-marine de La Pallice) ou téléphoniques.
Avec l'aide de " Samuel", le SOE de la mission "Shipwrigt" dans la Vienne, les parachutages d'armes vont commencer.

A partir du 13 aout, c'est l'appel à l'insurrection : " L'heure H a, cette fois, vraiment sonné".
Après des opérations militaires à Melle, les accrochages avec l'occupant vont êtr meurtriers : quatres fusillés par les Hindous du 950ème Régiment d'infanterie le 20 aout, à Sauzé-Vaussais; le Triangle XVI ( les "normaliens" de Saint-Maixent) s'illuste à Mazières et à Augé, alors que les SAS du capitaine Fournier ont leur plaque tournante près de Cerizay. Cest à Cerizay et Montravers, le 25 aout que les nazis se "vengent" en détruisant et en tuant.
Mais le 27, ils avaient quittés Niot, libéré le 6 septembre.
Le 7, Saint-Maixent fait la fête à l'enfant du pays, le colonel " Chaumette" !

Sources :la NR

La suite au prochain numéro Image



Invité

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Invité »

Ouah cool merci bien Guillaume
Que veut dire FTP?
Vivement le prochain xD



Invité

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Invité »

Francs Tireurs et Partisans
Pour la suite, un peu plus tard parce que là je suis crevé Image
Sinon, j'ai pas grand chose sur Bressuire, en peu plus sur Thouars !



GIR325
Messages : 175
Enregistré le : 06 janv., 00:00

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par GIR325 »

Ok,je connais aussi des gens de Thouars Image



Invité

Libération des Deux-Sevres

Message non lu par Invité »

@ Romain
Les FTP, L'AS(armée secrète) et l'ORA(organisation de résistance de l'armée) fusionnent en 1944 pour former un tout, les FFI



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités