Libération de l'extrème Ouest.

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
THE Soldier
Messages : 59
Enregistré le : 10 déc., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par THE Soldier » 23 mars, 21:34

Bonjours à tous,

J'ai remis la main sur mon vieux classeur de "trucs" de la WW2.

Je suis tombé par hasard sur un rapport intitulé:

Chronologie des combats de la Libération de l'Ouest de Brest.
Août-Septembre 1944.

Tout d'abord, je vais vous situer le contexte (pour ceux qui ne connaissent pas :P )

Image
Image


Mercredi 2 Aout 1944

Des armes sont parachutées à la Résistance. Dans notre région 7 points de largages étaient prévus. Seuls 4 parachutages purent avoir lieu. Les patriotes français furent relativement peu armés au début des combats.

Jeudi 3 Aout - 18h00

Ordre de l'Insurrection Générale pour la Bretagne. Le général Koenig, chef des F.F.I lançait depuis Londres le message >. La Résistance bretonne se mettait en état d'alerte.

Samedi 5 Aout, Gouesnou (nord de Brest)

Le commandant Baptiste Faucher, Louis, chef des F.F.I et F.T.P des canton hors Brest réunit ses chef cantonaux. L'ordre >

Dimanche 6 Aout, matinée.

Le bataillons de Ploudalmézeau, sous les ordres du lieutenant Joseph Grannec, gendarme à la brigade, lance plusieurs attaques à partir du P.C F.F.I installé à Kergoff. Les Allemands essuient quelques pertes et se replient dans leurs positions côtières bien défendues.

Lundi 7 Aout, 18h00, Trébaol en Milizac

Les blindés américains du général Grow sont cloués sur place par l'enfer de l'artilleries côtière allemande. Le siège de Brest devient inévitable. Massacre de 42 civils à Penguerrec en Gouesnou.

Mardi 8 Aout

? Menaces de représailles à Ploudalmézeau: Une troupe de Russe Blancs, enrôlés dans l'armée allemande, veut incendier Ploudalmézeau en représailles de la mort de leur médecin, tué par la Résistance
Madame Nathalie Douillard, d'origine russe, les dissuade de mettre leur projet à exécution.
? Massacre de civils à Plouvien: la 266ième division d'infanterie du Général Spang, en repli sur Brest, commet des atrocité dans la ville. Le Général Spang est capturé dans la soirée à Plabennec. Le colonel Martin Fürst, qui prendra le commandement des points d'appui du Conquet, parvient à s'enfuir.
? Les Allemands évacuent Saint-Renan après avoir fait sauter leur dépôt de munitions installé au "Bout du Pont".

Mercredi 9 Aout

? Nouveau massacre à Plouvien.
? Anéantissement du Kampfgruppe Spang dans > par la 6ième D.B/U.S et les avions du XIXième Tactical Air Command.

Jeudi 10 Aout

? 164 Russes Blancs, menés par le Capitaine Wladimir Razoumovitch, rejoignent la Résistance avec des armes lourdes, en particulier 3 canon légers.
? A "Bel-Air", en Lanildut, la section de Brélès-Lanildut, menée par Frère François Gloaguen, met en fuite les Allemands.
? Le général Grow propose une rédition aux défenseurs de Brest, Refus des Allemands. Grow déplace ses blindés à Lorient et laisse environ 4000 hommes et 18 pièces d'artillerie devant Brest pour épauler la Résistance, maintenant pratiquement seule face aux Allemands dans notre secteur.
? Le général parachutiste Ramcke prend le commandement de la place forte avec ses redoutables Diables Verts.

_______________

Voilà, une autre partie demain car j'ai les doigts qui gonflent :)


Baptiste.



Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par loadplan » 23 mars, 21:44

Trempes tes doigts dans l'eau fraiche et reviens demain nous faire un rapport aussi sympatique. Image


Loadplan Voyage en
Image

THE Soldier
Messages : 59
Enregistré le : 10 déc., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par THE Soldier » 23 mars, 22:07

C'est surtout pour le lycée demain -> debout 5h15...

Mais ne vous inquiétez pas vous aurez assez de lecture en plus demain soir Image

Sur ce, je m'excuse pour les nom de ville barbare tels que Gouenou, Plouvien, Milizac... mais seuls les Bretons peuvent comprendre Image



THE Soldier
Messages : 59
Enregistré le : 10 déc., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par THE Soldier » 24 mars, 18:30

Chronologie des combats de la Libération à l'Ouest de Brest.

Vendredi 11 Aout.

? 287 Allemands, enfermés dans la station radar de Saint-Pabu, se rendent à la Résistance. Le canton de Ploudalmézeau est libéré. Les Américains du 86ième Régiment de cavalerie de reconnaissance prennent contact avec les hommes du Lt. Grannec.
? Le colonel Fürst ordonne la mise en place d'une importante ligne de défense atour de la batterie de Kéringar (Graf Spee), près de la Point Saint-Mathieu.
? La résistance française tient une ligne qui va de Lampaul Plouarzel jusqu'au carrefour des Trois-Curés. Les Américains sont déployé depuis Tariec en Lannilis jusqu'à Guipavas. Les 2 armées se préparent à l'affrontement.

Samedi 12 Aout

Évacuation des civils de Brest. 15 000 réfugiés convergent vers Saint-Renan. Des patriotes de Brest se mêlent à la colonne et vont rejoindre l'insurrection à Tréouergat.

Mardi 15 Aout

Les Américain donnent l'ordre au lieutenant Grannec d'attaquer la position allemande de Corsen. La section FFI du Lt. Kutajev sont désignées pour la mission et investissent le petit village de Trézien en préparation de l'attaque.

Mercredi 16 Aout - 7h00 - Trézien

200 à 300 Allemands, dont des parachutistes, attaquent la Résistance. Leur assaut est repoussé et ils laissent 33 morts sur le terrain. En représailles et malgré l'intervention de la baronne De Taisne, 21 otages civils sont capturés. 6 d'entre eux trouveront la mort dans l'explosion de l'abri Sadi-Carnot.

Samedi 19 Aout

Le général Middleton qui avait à sa disposition les 2ième et 8ième DI propose, depuis son QG installé au Folgoët, une reddition aux Allemands. Nouveau refus.

Dimanche 20 Aout

L'assaut de Brest est décidé. Le général Middleton donne de vive voix à ses instructions au commandant Louis[/u] et fait appel à la 29ième DI du major général Charles Gerhardt ainsi qu'au 2ième Bataillons de Ranger du colonel Rudder.

Mercredi 23 Aout

Le 29ième division se déploie au sud de Louguin, en particulier entre les carrefours de Beg Aval, les Trois-Curés et Kervalguen. Premier accrochages, à Bodonou, entre les Rangers, guidés par le corps franc de la compagnie de Saint-Renan, et les Allemands.

Jeudi 24 Aout - Soirée

La compagnie de canons autoportés du 175ième Régiment se met en place à Pendoulic, sur les hauteurs nord de Saint-Renan.

Vendredi 25 Aout, 13h00, l'assaut de Brest commence

? Brest subit un important bombardement.
? 600 pièce d'artillerie tirent sur la ville.
? Le cuirassé Warspite et de laRoyal Navy canonne les positions allemandes mais doit rompre l'engagement à cause de la précision de la riposte allemande.
? La 29ième et le 2ième Ranger ont pour mission de boucler le périmètre d'encerclement à l'Ouest de la ville, isoler la poche du Conquet et s'emparer de la batterie de Kéringar (Graf Spee) dont les canons d'une portée de 28km présentent un réel danger.
? Le 175ième Régiment progresse vers le sud, protégé par le 116ième qui fait face à Guiler.
? Le 175ième Régiment organise une Task force pour protéger son flanc droit. Placée sous les ordres du Col. Sheppe elle est constituée des compagnies D, E, F du 2ième Rangers, des escadrons A et E du 86ième Régiment de Cavalerie et de la compagnie de canon du 175ième. Très vite, la compagnie B des Rangers est appelée en renforts. La Task Force contourne Saint-Renan par Brélès, prend contact avec les FTP du capitaine Le Roy, s'empare de la butte de Keramezec et à 22h00 fait sa jonction, à Quillimérien , avec le 175ième qui avait progressé par la route de Brest.
? Échec d'un premier assaut, mené par quelques chars et le Bataillons de Ploudalmézeau, contre la position de Corsen. Les canons de Kéringar obligent les Américains et les FFI à se replier.

La suite ce soir

En attendant, quelques photo de la Batterie de Kéringar soit Graf Spee.
Trouver ici

Image
Image
Image
Image

Voilà voilà. Bonne lecture Image



Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par loadplan » 24 mars, 18:33

Merci

Ce livre est pour toi !!!! ??? Image

Image


Loadplan Voyage en
Image

THE Soldier
Messages : 59
Enregistré le : 10 déc., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par THE Soldier » 24 mars, 19:41

Mais de rien Image

Ah je ne connaissait pas ce livre, je vais voir pour le lire Image



R.Reiben
Messages : 74
Enregistré le : 10 févr., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par R.Reiben » 10 avr., 10:38

Ba elle est où la suite THE soldier Image Image
je veux en saqvoir plus !!!
Image



THE Soldier
Messages : 59
Enregistré le : 10 déc., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par THE Soldier » 29 avr., 20:18

Mes excuses ! J'ai dû m'absenter quelque temps cause d'une panne internet.

Me voilà de retour !

Samedi 26 Août.


? Les Rangers et la compagnie de St-Renan s'emparent de Kervadéza et y installent leur P.C.
? Le Capitaine de vaisseau Lucas, des FNFL, nouveau patron de la Marine à Brest, vient informer les FFI qu'un groupe de 120 fusiliers marins, mené par l'officier des équipage Paul Le Borgne, rejoignait le front du Conquet.
? Le major Viault installe l'administration civile américaine à Saint-Renan.
? Les Américains vont venir des batteries d'artillerie pour pilonner la station radio-gonio de Kervélédan. Un chasseur bombardier P47 est abattu par la DCA allemande.

Lundi 28 Août, matinée, prise de Kervélédan.

La 1ere compagnie de St-Renan, le corps franc de la compagnie FTP Michel, le 2ième Rangers, appuyés par de l'aviation et 3 tanks destroyers s'emparent de la station radio et y font plusieurs dizaines de prisonniers.

Dans la soirée, à Pen ar Menez, sur la nationale Brest/Le Conquet, Victor Eussen, président de la délégation spéciale de Brest vint demander au général Gerhardt une trêve pour évacuer les derniers civils. Refus du général Américain, la poche du Conquet étant trop dangereuse.

A Corsen, les Allemands manifestent des velléités de reddition. Le colonel Fürst ordonne à l'artillerie de Kermorvan de tirer sur ses troupes démotivées.

Mardi 29 Aout, 7heures, Assaut de Corsen

La première compagnie du Bataillon de Ploudalmézeau, les Russe, la Force Arnold, profitent d'un épais brouillard pour infilter les ligne allemandes. Après un bref échange, les Allemands se rendent.

Une contre attaque allemande est repoussée sur la grève de Kérichan, par la compagnie "Lanildut" et la compagnie "Guissény-Plouescat".

A 17 heures, en représailles de la perte de Corsen, les Allemands canonnent Ploumoguer.

Mercredi 30 Août

La Force Slater atteint la côte à Trégana. La Force Arnold tente un premier assaut contre Ilien. Violent combats à Coat ar Piquet.

Vendredi 1 Septembre

?La Force Slater, accompagnée par le groupe Quéré de Plougonvelin, s'empare du carrefour de Goasmeur.
?Violente contre attaque allemande dans le secteur de Coat ar Piquet.
?Nouvel échec contre Ilien.
?La compagnie "Dixmude" atteint Lanfeust.

Samedi 2 Septembre

La compagnie de St Renan s'empare du plateau du Cosquer.

Les Rangers de la Force Arnold décrochent d'Ilien et seportent vers le carrefour de Coat ar Piquet. Prise du carrefour, libération de Trébabu, échec contre Tréméal et Kergounan.

Dimanche 3 Septembre

Prise de Kergounan. Les Allemands s'étant repliés en bon ordre après avoir miné la position.
Survol de Plougonvelin par des dizaines de Forteresse volante qui venaient de bombarder Telgruc par erreur.
Violent combats entre le Cosquer et le carrefour de Toul Libil.
Le colonel Fürst refuse une proposition de reddition.

Lundi 4 Septembre

Poursuite des combats sur l'ensemble des lignes, la résistance allemande est acharnée.

Mardi 5 Septembre

La Force Arnold s'empare de Kérambellec, le colonel Rudder y installe son P.C. au milieu des cadavres de soldats allemands.

Middleton fait intervenir des moyen supplémentaires sur le front du Conquet. 3 compagnies du 116ième (I,K,L) et 15 chars dont 8 lourds.

Mercredi 6 Septembre

A 8 heures le groupe "Pirou" tombe dans une embuscade à Kéryvin-vao, 6 Patriotes tués.
Bombardement par erreur de Landunvez.
Un 280mm de Kéringar (Graf Spee) est détruit par les chasseurs bombardiers U.S.
Les Allemands intensifient leurs tirs, mais les nombreux prisonniers qui sont faits témoignent de leur baisse de combativité.

Le suite Vendredi Image

En attendant quelques photo pour illustrer ce que je dit...

Image
La base sous-marine de Brest construite par les Allemands durant la WW2
Image
Et telle qu'elle est aujourd'hui, toujours la même utilité, toujours à la Marine National

Image
Plougonvelin aujourd'hui vu d'avion...

Image
Type de canon ayant été détruit par les Bombardier US a Kéringar. (Ce n'est pas celui de la photo mais c'est le même calibre soit 280 mm !!!)

Sur ce, j'espère que cela vous plaît Image



Avatar du membre
loadplan
Messages : 3690
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par loadplan » 29 avr., 20:50

Que dire ..... Image Image Image

Merci


Loadplan Voyage en
Image

tintin80
Messages : 267
Enregistré le : 26 nov., 00:00

Libération de l'extrème Ouest.

Message non lu par tintin80 » 30 avr., 09:28

Salut
très beau travail.
Si certain d'entre vous sont allés au cap Gris Nez ou au Cap Blanc Nez il y a ce canon d'exposé (à Audinghen) et c'est un des rares canon sur rail encore en état
(malgré qu'il soit très rouillé comme beaucoup d'autres véhicules là ba Image )
En tout cas bravo.


A+




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité