La 101st Airborne en Bourgogne

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

La 101st Airborne en Bourgogne

Message non lu par Gennaker »

Fin juillet 1945, la 101st Airborne (moins le 501st PIR détaché) quitte la zone d'occupation en Autriche. C'est la fin d'une phase particulièrement heureuse pour les troopers ; l'Autriche en été, ses montagnes, ses lacs, ses forêts bucoliques, ses Frauleins pas farouches… les troopers ont adoré. C'est donc avec une certaine mauvaise humeur qu'ils embarquent dans des wagons 40x8 (40 hommes ou 8 chevaux) en direction de la Bourgogne. La division doit se préparer pour un éventuel transfert dans lePacifique. Elle doit surtout se séparer de tous ses anciens, ceux disposant du nombre de points nécessaires pour être démobilisés. Il lui faut donc absorber des centaines de remplaçants. Le 502nd PIR se voit affecter la ville d'Auxerre pour y tenir garnison. Le 506th PIR est à Joigny, tandis que la 327th est à Sens. Ces régiments vont y demeurer jusqu'à la déactivation de la division en novembre 45.Ces jours de garnison ne seront pas vécus dans l'enthousiasme par les troopers qui ont l'impression de revivre la formation à Toccoa. Puis le Japon capitule, et le spectre d'un saut sur Tokyo s'estompe. C'est la fin. Tous ne rêvent plus que de rentrer aux Etats Unis. C'est l'adieu aux armes, avec beaucoup de nostalgie et de tristesse. Un saut "de routine", pour permettre aux troopers de conserver les 50$ mensuels de "prime de saut" est organisé en septembre. Du 10 septembre au 16 octobre, 5 000 parachutistes effectueront ce saut d'entretien. (Mission greenback, surnom donné au dollar, le billet vert, et qui ironise sur la nature de ce saut destiné à justifier la prime de saut…). Les derniers mois sont durs. La France de l'immédiate après guerre ne présente guère de récréations pour ces hommes jeunes, fatigués de la guerre et de la vie militaire.
Layton Black, C Company First Sergeant :
"La vérité, c'est que C Company est morte à Auxerre, et j'en ai été le dernier First Sergeant."

David Kenyon Webster, Easy 506, a franchement la haine :
"Berchtesgaden et l'Autriche étaient les meilleurs endroits que nous ayons connu. Les Français nous haïssaient. Où que nous soyons en FFrance, les Froggies nous détestent. On a sauvé leur pays et ils nous détestent. Tout ce qui les intéresse, c'est acheter nos vêtements, notre bouffe, nos cigarettes pour les revendre au marché noir…"
Sa description de Joigny n'est guère réjouissante :
"La ville est morte ; quelques bistrots à bière, sans bière, ni cognac ni calva. Que du vin.Les Froggies ne vous saluent pas dans la rue, même pas un signe de tête, et il n'y a ni femme, ni alcool à des kilomètres à la ronde. Ni bordel ni putes dans les rues. Et si vous faites des avances à une fille, elle vous crache à la figure…"

Le 506 s'installe dans la caserne datant de 1870, et que les allemands avaient utilisé comme prison.

Déploiement de la 101st en Bourgogne, 31 juillet 45 - 30 novembre 45
Sens : 327th GIR et 321stFAB
Joigny : 506th et reste de l'artillerie
Auxerre : 101st Airborne Headquarters, 502nd PIR, 326th AEB
St George : 81st AAA
Seignelay : 377th PFAB
Briernon : 426th Quartermaster Company

7 novembre 1945 ; la 101st défile à Auxerre

Image


Major Fitzgerald, CO 2/502nd remet la Bronze star à "Blackie" Black (à g.) toujours à Auxerre.
Image
Modifié en dernier par Gennaker le 17 nov., 16:02, modifié 1 fois.



Avatar du membre
hiesville
Messages : 68
Enregistré le : 25 janv., 20:48
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: La 101st Airborne en Bourgogne

Message non lu par hiesville »

bonsoir,

toujours aussi passionnant !!! ;)

juste une petite rectification la ville ou "séjourna "le 426th Quartermaster Company est Brienon



Avatar du membre
loadplan
Messages : 3661
Enregistré le : 04 juin, 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : 92,17,33,95,971

Re: La 101st Airborne en Bourgogne

Message non lu par loadplan »

strikeandhold a écrit :
David Kenyon Webster, Easy 506, a franchement la haine :
. Tout ce qui les intéresse, c'est acheter nos vêtements…"
Ca n'a pas telement changé :mrgreen:
Aie :aille2:



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités