Le mystère Bucior, B/502 PIR

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Le mystère Bucior, B/502 PIR

Message non lu par Gennaker » 09 févr., 20:27

Juillet 1944 ; Irene Bucior, de Cape Elizabeth dans le Maine apprend que son frère, lieutenant Bernard G "B.G." Bucior, est listé comme MIA en Normandie. Bucior, entraineur de golfe professionnel à Wethersfield Country Club, s'était engagé en septembre 41 à l'âge de 21 ans. Il avait rapidement rejoint les paratroops, et embarqué pour l'Europe avec le 502 PIR. Sa disparition sera décrite comme l'un des grands mystères du Jour J par l'historien SLA Marshall dans son livre "Night drop". Le 1st Lt Bucior est au Haut Fornel l'après mdi du 7 juin avec le capitaie Fred Hancock, Co de C Company. Deux 88 auto tractés avec tous leurs servants viennent d'entrer dans le petit bourg et Hancock veut ces canons. Il envoie Bucior avec 17 hommes pour tourner l'ennemi par la gauche, pendant que le Lt Borchert avec 17 hommes effectue le même mouvement sur la droite. Bucior tombe sur une ferme pleine d'allemands. Il poste une .30 cal pour les bloquer et poursuit son chemin vers les canons. Mais les allemands ont anticipé son mouvement et au détour d'un champs, il tombe nez à nez avec un 88 et une trentaine d'allemands. Bucior tente de battre en retraite mais une balle lui traverse l'épaule. Ses hommes le portent à l'abri et lui pose un bandage. Bucior n'en a pas fini. Il relance ces hommes au combat à travers les chemins creux. Les accrochages avec des partis ennemis supérieurs en nombre se multiplient. Les hommes de Bucior l'exhortent de partir vers l'arrière. "Hell no! Hell no!" s'énerve Bucior. Les allemnads entourent le petit groupe et déclenchent un tir de mortier. Bucior est touché en six endroits. Bucior se résout à partir. Il se lève et s'écroule. Il n'a plus que deux hommes valides mais blessés avec lui. On le porte vers l'arrière. C'est Pat Cassidy, CO du 1/502 qui les aperçoit, trainant le corps inerte mais conscient de Bucior à travers champs. Cassidy sait que toute la C Company est engagée. Il doit poursuivre sa route, le coeur déchiré de laisser ainsi ses hommes blessés sans avoir le temps de s'en occuper. Plus personne n'aura de nouvelles de Bucior. Que lui est il arrivé entre sa rencontre avec Cassidy et Utah Beach?

Ce n'est que de longues années plus tard qu'un certain Phil Shofner, blessé le 6 juin, un des hommes de Bucior, se souviendra lui avoir parlé à Utah, alors que Bucior était évacué à bord d'un Hospital ship. Ce navire quelques heures plus tard heurtera une mine flottante, et un grand nombre de blessés, dont Bucior, sera tué, et leurs corps démunis de dog tags, disparaitront. C'est ainsi que le nom de Bernard Bucior apparait sur le mur des MIA à Colleville. Un mois plus tard, près du Havre sera retrouvé le corps de Robert G. Hester, lui aussi de B/502, et qui se trouvait dans le même Hospital Ship que Bucior.

Image



Avatar du membre
Araya
Messages : 428
Enregistré le : 10 sept., 18:01

Re: Le mystère Bucior, B/502 PIR

Message non lu par Araya » 11 févr., 19:10

Voilà un mystere qui n'en est plus un ! je ne connaissais pas l'epilogue tragique. :merci:


[youtube]NsYk8-Yzxj0[/youtube]

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité