Mario Patruno, 101st Airborne, 506th PIR, F Company

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Marc Laurenceau
Messages : 2695
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Mario Patruno, 101st Airborne, 506th PIR, F Company

Message non lu par Marc Laurenceau » 18 mars, 10:44

Image
Mario Patruno

Image
Le stick de Mario Patruno à bord du C-47 qui les transporte vers la Normandie le Jour-J

Mario Patruno avait 23 ans le Jour J et appartenait à la compagnie F du 506th PIR, 101st Airborne Division. Il saute à 1h40 le Jour au-dessus de la Normandie et après son atterrissage, il se retrouve isolé comme beaucoup de ses camarades. Le premier para qu'il rencontre appartient au 501st PIR. Ils décident de s'entraider pour retrouver leur unité et se mettent en route vers la plage de Utah. A l'entée d'un village, il stoppe un Français sur un vélo et lui demande son chemin, mais celui-ci ne répond pas. Alors que Patruno et son camarade n'infortune reprennent leur chemin vers l'inconnu, plusieurs véhicules allemands viennent vers eux, tandis que le Français pointe du doigt les deux parachutistes. Heureusement pour les Américians, les camions ne s'arrêtent pas et poursuivre leur route.
Plus tard, Mario rencontre à nouveau le même Français sur son vélo : il l'abat froidement avec son fusil. Plus tard dans la nuit, il est attaqué par un soldat allemand qui le charge à la baïonnette : Patruno le tue également.

En arrivant à Vierville, où les paras espèrent retrouver des membres de leur unité, Patruno voit cinq chevaux dans un champ près d'une grange gardée par deux soldats. L'une des entrées n'est pas contrôlée et Marion Patruno s'y engage : il s'empare d'un magnifique cheval blanc. Avec ses équipements, il n'arrive pas tout de suite à se hisser au-dessus du cheval : il trouve une astuce en le guidant vers une dépression remplie d'eau qui lui permet de se retrouver à une hauteur plus favorable. Alors qu'il poursuit sa route à cheval, il croise deux Allemands sur une moto : "l'un d'entre eux s'est retourné, je me suis retourné également". Rien de plus...

Quelques kilomètres plus loin, il entend le bruit de combats à l'arme légère et s'y dirige à vive allure : Mario Patruno, surnommé "Gus" a retrouvé sa compagnie. "L'un de ses camarades, le voyant sur son cheval blanc, lui lance d'un ton jovial : "Gus, si tu ne l'as pas remarqué on est en train de faire la guerre ici !". Avec son groupe dirigé par le sergent Swank, il s'empare d'un corps de ferme défendu par les Allemands. "J'ai lancé une grenade par une fenêtre et lorsque nous sommes rentrés pour constater les dégâts, la ferme semblait avoir été désertée." Le sergent grimpe à l'étage tandis que Patruno descend contrôler la cave : Mario entend le claquement d'un tir derrière lui et fait demi-tour : son sergent venait de tuer un Allemand, caché sous les marches de l'escalier. Il a tout simplement sauvé la vie de son soldat. "Voilà pourquoi il était sergent et moi simple soldat ; il a appliqué le règlement : pas un pas sans appui".

Deux jours plus tard, Patruno est blessé par des éclats et souffre également de brûlures, ce qui lui vaut de recevoir la Purple Heart. Il en reçoit une seconde après avoir été touché au visage en septembre 1944 pendant l'opération Market Garden. C'est la dernière fois qu'il est envoyé au combat.

Image

A partir du 28 février 2013, le musée militaire de Floride du Nord a décidé de mettre à l'honneur Mario Patruno en installant au sein de son exposition permanente dédiée au D-Day un mannequin représentant le parachutiste sur son cheval blanc dans la nuit du 6 juin 1944. Son histoire n'est pas isolée ; beaucoup de parachutistes et de soldats américains, travaillant avant la guerre avec des chevaux aux Etats-Unis, ont choisi de se déplacer avec une monture en Normandie.

Image
Mario Patruno, lors du Veteran's Day, le 11 novembre 2011

Voici plusieurs photos illustrant l'utilisation du cheval par les parachutistes (cette fois du 505th PIR, 82nd Airborne) patrouillant dans les rues de Sainte-Mère-Eglise le 7 juin 1944 :
- Image
- Image
- Rue Cap de Laine 1 - Lien photo : http://www.dday-overlord.com/img/para/u ... _laine.jpg
- Rue Cap de Laine 2 - Lien photo : http://www.dday-overlord.com/img/para/u ... eveaux.jpg

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image


alain2904

Re: Mario Patruno, 101st Airborne, 506th PIR, F Company

Message non lu par alain2904 » 18 mars, 11:17

Merci pour ce superbe article.
J'ai eu plaisir a le lire.
Il aurait pu s'appeller Lucky:)



Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: Mario Patruno, 101st Airborne, 506th PIR, F Company

Message non lu par Gennaker » 18 mars, 11:17

Super!

Il était du même stick que William True, 1st platoon, F company 506th PIR ; Bill True est le trooper au fond à droite qui tire sur sa cigarette. Gus est le trooper à gauche qui fait un signe de la main...



Marc Laurenceau
Messages : 2695
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Mario Patruno, 101st Airborne, 506th PIR, F Company

Message non lu par Marc Laurenceau » 12 mars, 09:21

Triste nouvelle. Un an après la publication de son témoignage, Mario Patruno est décédé.

Image

Nous nous souviendrons de lui.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités