Bombe "amie"

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Bombe "amie"

Message non lu par Gennaker »

Les cas de "friendly fire" durant la WWII ont été fréquents et souvent désastreux, à l'image des tirs dévastateurs de la Navy et de la 45th ID sur les C-47 de la deuxième vague d'assaut sur la Sicile le 11 juillet 1943 (81 morts, 23 avions abattus!) Le 14 janvier 1945, à l'ouest de Bourcy dans les Ardennes, le 3/502nd progresse en limite d'un bois. Un P-47 apparait volant à basse altitude. les GI's ne font rien pour se dissimuler. Pourtant, l'avion lâche une énorme bombe de 500 livres. Le Major John P. Stopka, héros de Normandie, CO du 3/502 observe la scène. Tous ses hommes se jettent à terre, sauf lui. il est déchiqueté par l'explosion qui laissera un cratère encore visible aujourd'hui. Stopka avait commandé un assortiment de troopers égarés le 6 juin pour s'emparer du complexe de la ferme Marmion à Ravenoville. Ses hommes l'appelaient le "Mad Major". En tant que
XO du 3/502 en Normandie, il avait ensuite été l'un des rares à suivre son CO Robert Cole dans la charge à la baïonnette vers la ferme Ingouf à Carentan. Ses actions ce jour là lui avaient valu la DSC. La bombe "amie" de Bourcy a tué Troy Norris de Item Company et blessé de nombreux hommes. Autre tué, le 1st Lt Edward Mitchell, dont l'histoire en Normandie avait été très singulière. Mitchell saute en Normandie comme officier du 377th PFAB. Mal largué comme tous les membres de son unité, il se retrouve à 6 km au sud ouest de Ste Mère avec des gars du 505th PIR. Il va combattre avec ces hommes comme platoon leader durant plusieurs jours, capturant et tuant un grand nombre d'ennemis. Il retrouve son unité et occupe le double rôle de S-2 et S-4 du bataillon (renseignements et approvisionnement). Mitchell est dans les Ardennes rattaché au 3/502 comme officier de liaison avec l'artillerie. Il est tué par l'explosion de la même bombe qui a tué Stopka.
Le capitaine Ivan Hershner du 502 se rendra plus tard à la base des P-47 ayant largué cette bombe. il devra se rendre à l'évidence. C'est le 3/502 quiu avait progressé plus loin que prévu, en un endroit supposé encore aux mains des allemands, d'où la méprise du pilote.
Stopka
Image
Mitchell
Image


baker-bzh
Messages : 9
Enregistré le : 31 janv., 22:24
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Bombe "amie"

Message non lu par baker-bzh »

a cause des degat sur les c47 en sicile qu'ils ont decidés de mettre les bandes d'invasions sur les ailes pour le dday? pour eviter de refaire la meme erreur des tir accidentels?


Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: Bombe "amie"

Message non lu par Gennaker »

Oui tout à fait, ainsi qu'une route détournée afin de ne pas survoler les "trigger happy" de la Navy. L'opération Neptune sera la dernière opération aéroportée nocturne de la guerre. Market et Varsity se feront en plein jour…
Pour mémoire, lors de l'opération Husky II en Sicile, la deuxième vague de l'assaut aéroporté américain est pris pour cible par la DCA de la Nay et de la 45th ID ; Sur les 144 avions, 23 sont abattus, 37 rentreront en pièce à Kairouan. 318 troopers seront blessés ou tués ou MIA.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité