RIP Joe Cicchinelli, A/551st PIB

Le front de l'Ouest ne se limite pas à la bataille de Normandie : discutez ici des autres grandes batailles !
Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

RIP Joe Cicchinelli, A/551st PIB

Message non lu par Gennaker » 10 oct., 18:06

Image
Joseph Mario Cicchinelli est né un 27 aout 1923 à Beaver Falls en Pennsylvannie. Il est décédé le 10 octobre 2014 à l'âge de 91 ans.
Comme son nom l'indique, Joe était de descendance italienne. Son père Mario avait émigré aux USA en 1909. De son premier mariage, Mario avait eu trois enfants. Il devait en avoir sept autres, dont Joe avec sa seconde épouse Philomena. Pour survivre durant la Grande Dépression, et avec un père au chômage, Joe commence à travailler dès l'âge de 7 ans, vendant des journaux dans la rue. C'est une époque rude, et le jeune Joe apprend très vite à se servir de ses poings pour se défendre. Dans les années trente, la famille déménage dans l'Ohio. Joe obtient son diplôme de fin de Lycée à la Washington High School en 1941. C'est à cette époque qu'il rencontre la femme de sa vie, Jean. Au lendemain de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, Joe est de ces centaines de milliers d'américains qui s'engagent dans les forces armées. Joe essaie d'entrer dans l'armée de l'air, mais il échoue aux tests d'aptitude, et entre dans l'infanterie. Il fait ses classes à Camp Wolters au Texas en juillet 42. C'est là qu'il se met sérieusement à la boxe. L'appât des 50 dollars supplémentaires de prime de risque le pousse à se porter volontaire pour une arme nouvelle, les paratroops. Il arrive à Fort Benning en septembre 42. Après une formation intense de 4 semaines, il effectue ses 5 sauts réglementaires et obtient ses wings. iI est versé dans un bataillon en cours de constitution, le 551st PIB en novembre 42, commandé par le Major Wood Joerg (West Point 1937) . Le 27 décembre 1942, les 450 hommes du bataillon embarquent sur le USS Joseph T. Dickman, à destination du canal de Panama. Le bataillon arrive à Fort Kobbe, et l'entrainemnt se poursuit sous la direction des cadres de la compagnie C du 501st PIB. C'est à Fort kobbe que le bataillon forge ses deux surnoms, Nensjk pour No Eat, No Sleep Just Kill, et Goya pour Get Off Your Ass, ou Great Outstanding Young Americans, selon l'humeur de leur CO Wood Joerg, qui appelait ses hommes les Goya Birds. Joe appartient à la compagnie A. Le bataillon est en alerte au cas où les allemands décideraient d'armer les îles françaises de Guadeloupe et de Martinique. Un assaut aéroporté est ainsi planifié sur la Martinique en aout 43. Le saut est annulé, et le 20 aout 43, le 551st rentre aux USA, à Camp Mackall. Le 22 avril 1944, les 558 hommes du bataillon, en compagnie du 550th GIB embarquent sur le USS Mulholland et sur le Abraham Lincoln et rejoint Oran le 12 mai. Le 23 mai, les GOyas débarquent à Naples. Ils rejoignent la Sicile en train, et installent un camp d'entrainement au parachutisme pour des troupes françaises et polonaises à Trapani durant le mois de juin 44. le bataillon rejoint Lido di Roma le 2 juillet 44. Huit jours plus tard, il intègre une division bâtarde commandée par Robert Frederick, la First Airborne Task Force, pour constituer le volet aéroportée de l'assaut sur le sud de la France, en compagnie du 517th PIR, du 509th PIB et du 550th GIB. Le 15 aout, cette force de 9 732 hommes sautent sur la Provence. 841de ces hommes appartiennent au 551st. Joe touche terre vers 18 h 10 près de Valbourges. Il est de la patrouille qui la première entre dans Draguignan le 15 aout. Le lendemain, il capture avec une poignée d'homme tout l'Etat Major du General Bieringer dans la Villa Gladys. Jusqu'au 3 décembre, Joe et les Goyas vont combattre dans les Alpes Maritimes, protégeant le flanc droit de la 7ème Armée. Ils rejoignent Laon le 3 décembre 44.
Lorsque les allemands attaquent dans les Ardennes le 16 décembre, le 551st est placé en réserve de la 82nd Airborne et part le 19 décembre pour Werbomont. Le 27 décembre, le bataillon attaque les lignes allemandes à Noirefontaine. Il rejoint le 3 janvier la route entre Trois Ponts et Basse Bodeux. Il attaque pour prendre Rochelinval qui tombe le 7 janvier après de lourdes pertes. Joe Cicchinelli est le 5 janvier chargé de surveiller des camarades blessés entre Dairomont et Rochelinval. Les allemands surgissent et le font prisonniers. Il finira la guerre en stalag, "libéré" par les Russes, qu'il fuira pour rejoindre les lignes américaines sur l'Elbe en mars 45…



Prosper
Messages : 524
Enregistré le : 17 août, 20:51
Localisation : Braine le Comte - Belgique

Re: RIP Joe Cicchinelli, A/551st PIB

Message non lu par Prosper » 11 oct., 19:29

R.I.P. Sir


L'Union fait la Force-Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Front de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités