Mon cousin vétéran de 87 ans

Vous souhaitez partager des informations concernant la seconde guerre mondiale en général ou informer les membres d'événements commémoratifs particuliers, cet espace est fait pour vous.
Guillaume54
Messages : 96
Enregistré le : 12 nov., 00:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Guillaume54 » 11 mai, 18:37

Début novembre, nous relevons le 16ème BCP dans le secteur de ROUHLING. Le 12 novembre un violent bombardement allemand s?abat sur le secteur pour préparer une tentative d?attaque de leur infanterie qui échoue devant notre riposte
Le 14 novembre, nous sommes relevés par le 7ème régiment d?infanterie, nous embarquons dans des camions en direction de LUNEVILLE pour une période de repos relativement courte, ma compagnie cantonnant à SIONVILLER.
Le 9 décembre, le bataillon transporté en camion défile à NOVEANT devant le roi George VI d?Angleterre.
Puis c?est le retour au front, sur des routes recouvertes de verglas en direction de FORBACH où nous prenons les avant-postes dans la neige et par une température de ?25°.



ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par ghjattuvolpa » 11 mai, 18:44

De mon côté je viens de réaliser une interview video de mon beau père en gagé volontaire en 1943 à 17 ans et demi qui a fait l'Afrique du Nord et la Provence.



Guillaume54
Messages : 96
Enregistré le : 12 nov., 00:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Guillaume54 » 11 mai, 18:46

fait nous partager ça



Guillaume54
Messages : 96
Enregistré le : 12 nov., 00:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Guillaume54 » 11 mai, 18:46

Le 20 décembre 1939 je passe l?anniversaire de mes 20 ans dans le bois de HERAPEL et dans le bois de MORSBACH : Joyeux anniversaire !!! Ces positions sont tenues jusqu?au mois d?avril 1940.
Le 10 avril 1940 je suis promu au grade de sergent. Le 1er mai le capitaine GAMBIEZ prend le commandement de la troisième compagnie . Ce capitaine GAMBIEZ formera plus tard le 1er bataillon de choc qui libérera la Corse en 1944, général de corps d?armée il commandera en 1960 la Zone Nord Constantinois en Algérie et jouera un rôle important contre le putsch des généraux en 1961."

Pour ceux que ça intéresse, la suite demain.



Panzerfaust
Messages : 246
Enregistré le : 21 juin, 23:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Panzerfaust » 11 mai, 19:03

Je ne sais pas si ça plait aux forumeurs mais, je trouve le témoignage très intéressant car il permet de voir que "la drôle de guerre" n'était pas sans accrochages.



Guillaume54
Messages : 96
Enregistré le : 12 nov., 00:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Guillaume54 » 11 mai, 19:04

Merci Panzerfaust pour l'intérêt que tu portes à son témoignage.



Panzerfaust
Messages : 246
Enregistré le : 21 juin, 23:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Panzerfaust » 11 mai, 19:10

Ce que j'apprécie dans ce genre de démarche, c'est le fait qu'une personne préfère partager la mémoire d'une personne plutôt que de le garder pour soi.

Je ne connais pas super bien cette époque, mais mon arrière grand-père après avoir fait la première guerre mondiale fut rappelé sous les drapeaux en 1940, Ce type de témoignage me permet de connaitre ce qu'il a pu vivre à cette époque.



Flanker
Messages : 97
Enregistré le : 30 mars, 23:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Flanker » 11 mai, 19:28

Je suis parfaitement d'accord ,il faut que l'on partage les souvenir de nos ainés pour construire l'histoire ...
Je trouve que c'est une super initiative sur un épisode trés peu connu ...



Panzerfaust
Messages : 246
Enregistré le : 21 juin, 23:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par Panzerfaust » 11 mai, 19:31

Malheureusement, certains ne voit pas les choses de la même manière que toi et moi, et voit avant tout les bénéfices qu'ils pourraient en tiré en publiant dans des livres.

Les sites internet comme celui ci :

http://mathieu.gitzhofer.free.fr/accueilfr.htm

Reste rare malheureusement...



ghjattuvolpa
Messages : 238
Enregistré le : 07 mai, 23:00

Mon cousin vétéran de 87 ans

Message non lu par ghjattuvolpa » 11 mai, 23:18

Bon je vais faire un résumé car je compte monter le film en essayant de réaliser un documentaire. Il me faut encore interroger d'autres vétérans d'autres micro-régions pour avoir un poit de vue plus large et plus objectif.

Bon je résume.
Mon beau père est né et a vécu toujours dans le village de Calenzana dans l'ouest de la Corse. D'après lui les habitants écoutaient radio londres mais il a pu compter les résistants sur les doigts d'une main (3 dans un village de 1500 habitants...). LA vie était dur car il n'y avait rien à manger. Chacun devait faire son jardin et semer son blé, souvent à la pioche car tous n'avaient pas de boeufs de labour (ça se louait comme une voiture à l'époque). Les Italiens sont arrivés en 1942 (Novembre). Avec l'armée régulière ça allait, mais avec les Camisge Nere c'était comme avec des Allemands : arrestation, interrogatoire, déportation... Le village était soumis au couvre feu et à des check point. Il y a eu un parachutage en montagne mais c'était une erreur. Les résistants ont fait passer les armes à la barbe des Italiens. La situation s'est retournée en septembre 1943 quand les Italiens ont demandé l'armistice. Les troupes régulières sont parties sans combat. Les combats ont eu lieu ailleurs. Mon beau père se rappelle de la bataille de Teghjime pour la prise de Bastia mais ne l'a pas vécue. A l'appel de de Gaulle, les jeunes se sont engagés. Il s'est engagé avant l'âge. Il est parti en Afrique du Nord comme DCA (armée de l'air) après les classes (il a appris d'abord la reconnaissance des appareils et savaient tous les reconnaitre) il a été tranféré à Bizerte comme servant de mitrailleuse puis comme télépointeur (appremment sur radar) d'un canon Beaufors. Le port de Bizerte servait de départ pour le débarquement à Anzio et la bataille de Monte Cassino. Il a subi une attaque et a été blessé à la jambe car cela s'est mal passé avec les servants nord africains qui ont déserté pendant l'alerte. Il devait débarquer en Provence comme unité anti char mais le commandant a dissous l'unité et son capitaine s'est engagé dans les commandos. Il est retourné en Algérie dans un camp d'aviation équipé de P19, qui a été transféré à Miramas ensuite. Il était au ravitaillement. Son frère s'est engagé après lui. Il a été stationné d'abord en Algérie (mais mon beau père n' jamais pu le contacter sur place). Versé dans la deuxième DB il a débarqué en première vague à Saint Tropez. Il a combattu pour la libération de la Provence puis est remonté le long de la vallée du Rhone. Il a fait la campagne d'Alsace. Les Américains voulaient abandonner Strasbourg mais de Gaulle a refusé. Le frère de mon beau père est tombé début 1945 dans la réduction de la poche de Belfort. A partir de cette date mon beau père a eu une permission. Le village a feté l'armistice du 8 mai 1945, mais la famille n'y a pas participé car elle était en deuil.




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales autour de la seconde guerre mondiale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité