Témoignage

Les sujets sensibles; les débats qui fâchent... Apportez vos impressions et débatez avec d'autres internautes du site DDay-Overlord.com.


Tete_brulee1
Messages : 53
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Témoignage

Message non lupar Tete_brulee1 » 20 janv., 15:51

Je vous propose le témoignage d'un rescapé des camps de la mort, d'Auschwitz pour être plus précise.
C'est assez dur mais je trouve qu'il faut en parler, pour ne pas oublier .... Image

Les premiers convois arrivés de Slovaquie en mars 1942 ne furent l'objet d'aucune sélection à leur arrivée : tout le monde fut admis dans le camp. Ce qui n'empêcha aucunement les SS et les kapos de terroriser immédiatement les détenus. Otto Pressburger qui fut de ces premiers convois, en sait quelque chose :

" Depuis la gare, on nous a fait courir[ jusqu'à Auchwitz 1] par groupe de cinq. Ils [les SS] gueulaient : "Schnell laufen ! Laufen, laufen, laufen!". Et nous avons couru. Ceux qui ne pouvaient pas courir, ils les ont abattus sur-le-champ. On avait l'impression d'être moins que des chiens. On nous avait dit qu'on allait nous mettre au travail, pas que nous allions dans un camp de concentration. "

Le lendemain matin, après une nuit sans rien à manger ni à boire, Otto Pressburger, son père et le millier d'hommes du convoi slovaque durent courir du camp principal jusqu'au chantier de Birkenau. Suivant ses estimations, entre 70 et 80 ont été abattus en chemin. la boue et la crasse faisaient de Birkenau un endroit épouvantable.
" Les conditions de vie, devait se rappeler le SS Perry Broad, y étaient bien pires qu'à Auchwitz [camp principal]. On ne pouvait pas faire un pas sans s'enfoncer dans la tourbe. Il n'y avait pratiquement pas d'eau pour se laver ". Tout était fait pour avilir les détenus, qui en étaient réduits à croupir dans la boue et leurs propres excréments.


Rock
Messages : 1245
Enregistré le : 04 nov., 00:00

Témoignage

Message non lupar Rock » 20 janv., 18:43

Il m'a été donné de rencontrer un survivant d'Aushwitz et des marches de la morts,il se nomme Orenstein et habite sur Lyon je crois. Image
Un homme simple qui essaye de vivre avec ces horreurs,dont parfois il repense avec tristesse et en pleure Image

Tiphaine
Messages : 248
Enregistré le : 26 nov., 00:00

Témoignage

Message non lupar Tiphaine » 20 janv., 19:04

TRès émouvant Image Mais tu a raison Tête_brulee1, il faut en parler pour que ces horeur ne se reproduisent pas... Image

Shifty Powers
Messages : 260
Enregistré le : 26 déc., 00:00

Témoignage

Message non lupar Shifty Powers » 20 janv., 20:21

Merci Tête_brulee1 de rappeler à tous un autre aspect terrible de cette guerre. Ces personnes ( ceux qui ont survécu) sont pour moi des "héro" et des exemples, qui malgré tous ce qu'ils ont vécu reste debout et coninues à avancer. Ceci est pour moi une magnifique leçon de vie : On se relève de toutes les situations.
D.Shifty.Powers

Tete_brulee1
Messages : 53
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Témoignage

Message non lupar Tete_brulee1 » 20 janv., 21:37

je n'y avais pas penser Shifty mais tu as raison, ceux sont des Heros avec un grand H
Pour revenir à ce que Rock ecrivait, quand tu te retrouves devant quelqu'un qui est revenu des camps, tu dois mourir d'envie de lui poser des centaines de questions.
Comment a-t-il réagi devant les questions ??? il a repondu facilement ou cela a été difficile de faire sortir les paroles ???

Rock
Messages : 1245
Enregistré le : 04 nov., 00:00

Témoignage

Message non lupar Rock » 21 janv., 12:22

Tous d'abord je tiens à dire quelque chose,c'est que ces anciens déportés qui ont survécus n'aiment pas être traiter de héros,ca ne leur plait pas.
Ensuite pour répondre à la question de tête_brulé1,il a réagi plus ou moin tristement devant des questions,orsque l'on parlait de sa famille entierrement décimé à Birkenau,il s'arrétait de parler un moment,avait l'arme à l'oeil,mais il reprenait.Par contre il était très fier de revenir sur son évasion d'un camp de concentration en Pologne!!!
A+ Image

Tiphaine
Messages : 248
Enregistré le : 26 nov., 00:00

Témoignage

Message non lupar Tiphaine » 21 janv., 14:09

C'est vrai qu'il n'aiment pas être traiter de heros parce que certains ont eut de la chance tandis que leurs famille et leurs amis n'en ont pas eus parce qu'ils étaient trops vieux, trops jeunes, trops faibles pour survivrent.

Tete_brulee1
Messages : 53
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Témoignage

Message non lupar Tete_brulee1 » 21 janv., 15:12

[quote=Tiphaine]trops vieux, trops jeunes, trops faibles pour survivrent.[/quote]

D'accord avec toi, Tiphaine.
Pour les juifs déclarés inaptes au travail, Aushwitz fut l'un des lieux de meurtre instantané.
Chelmno avait été avant tout conçu pour tuer les juifs du ghetto de Lodz qui n'étaient plus jugés productifs.

En Juillet 1941, le SS rolf-Heinz Höppner écrivit à Adolf Eichmann, responsable de la section des affaires juives à l'Office central de la Sécurité du Reich :
" Le danger existe, cet hiver, qu'on ne puisse plus nourrir tous les juifs. IL faut se demander honnêtement si la solution la plus humaine ne serait pas d'achever les Juifs inaptes au travail au moyen de quelque systeme rapide. En tout cas ce serait plus plaisant que de les laisser mourrir de faim. "
Si vous écoutez certains temoignages d'anciens nazis, ils ont exterminer les Juifs ( et les tziganes, les homosexuels etc...) pour rendre service à leur nation !!!!
Et petite précision, au début on ne parlait pas d'exterminer les Juifs mais de faire disparaitre les handicapés qui étaient pour les nazis, des " vies inutiles ".
Et ensuite, les femmes et les enfants sont entrés dans le programme d' " euthanasie des adultes. "

Rock
Messages : 1245
Enregistré le : 04 nov., 00:00

Témoignage

Message non lupar Rock » 21 janv., 17:43

être faible rendait l'écecution plus rapide,travailler dans le camp retarder "la douche",tous étaient condamner du moment qu'il rentrait dans le camp.

Shifty Powers
Messages : 260
Enregistré le : 26 déc., 00:00

Témoignage

Message non lupar Shifty Powers » 21 janv., 18:24

Ce que vous avez retenus de mon message c'est qu'il sont pour tous des hero comme ceux qui se sont battus pour la libération. Or ce n'est pas ca que j'ai dis, j'ai dis tout d'abord "a mes yeux" ensuite ceux sont des héro pour la leçon de vie qu'ils donnent à nous tous.
Voilà pour la rectification.
Sinon.... ca doit etre dur de parler avec un survivant d'un camp car on veut apprendre et en meme temps on ne veut pas faire rejaillir à la surface des problemes qui ont boulversé leurs vies....
D.Shifty.P



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité