Hitler et ses généraux

Les sujets sensibles; les débats qui fâchent... Apportez vos impressions et débatez avec d'autres internautes du site DDay-Overlord.com.
alex6262
Messages : 162
Enregistré le : 17 mai, 23:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par alex6262 » 23 mai, 20:22

bon moi je vais vous demandez "pour vous quelle a eté le meilleur généraux allemand de la seconde guerre mondial" je parle du point de vu tactique et militaire car la pluplart des généraux eté aux courant pour l'extermination des juif il ont fermer les yeux tous simplement


que pensé vous de von manstein?



pti gibus
Messages : 75
Enregistré le : 01 mai, 23:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par pti gibus » 23 mai, 20:30

1 général et
des généraux
et j'en passe....



Invité

Hitler et ses généraux

Message non lu par Invité » 23 mai, 21:53

C'est moi ou sur le forum ces temps-ci les topics en reviennent toujours aux crimes du nazismes et à l'orthographe.

Pour ce qui est des généraux allemands , voilà mon favoris : Generalfeldmarschal Otto Moritz Walter Model

Et voici pourquoi :

Sa première guerre

24 janvier 1891 : Walter Model vois le jour à Genthin, une province du Brandenbourg qui fait à l?époque partie de l?Empire Allemand.

1909 : Il s?engage dans l?armée Brandenbourgeoise.

1910 : Il sort lieutenant de l?école d?officier.

1914 : Le lieutenant Model commande une compagnie du Infanterieregiment 52 "von Alvensleben".

1915 : Il gagne la croix de fer de 1ère classe.

1916 : Dans les combats acharnés de Verdun, Model est blessé plusieurs fois.

1917 : Comme commandant d?une Sturmkompanie de la 10. Infanteriebrigade, il se voit fait chevalier de l?ordre de Hohenzollern, il est à nouveau gravement blessé. Dans l?année, il est promu Capitaine.

1918 : Il est nommé officier d?état-major à la 36. Reservedivision.

Gravir les échelons

1919 :
Après la première guerre mondiale, il est un des 4000 officiers versé dans la Reichwehr, l?armée de 100.000 hommes accordé à l?Allemagne lors du traité de Versailles. Il sert comme commandant de compagnie dans l?Infanterieregiment 8 von Gorlitz.

1928 : Il rejoint le Ministère du Reichswehr comme professeur d'histoire militaire, bien que préférant un commandement sur le terrain.

1929 : Promu au grade de Major. Ses chefs, et Hitler, voit en lui un chef à très grand potentiel.
Octobre 1934 : Walter Model est nommé Oberst (Cononel)

1935 : L?Oberst Model est nommé chef d?état-major du IV. Armeekorps et prête le serment à Hitler de ne jamais ce rendre, de toujours poursuivre le combat..

Mars 1938 : Il est de nouveau promu au grade de Generalmajor.

Le génie se révèle

1939 : Model participe à la campagne de Pologne toujours comme chef d?état major au sein du IV. Armeekorps.

1er avril 1940 : Il est nommé Generalleutnant, chef de l?état major de la 16. Armee.

1940 : Durant la campagne de France il organise combat sur les champs de bataille de Verdun à nouveau, l?encerclement de Nancy, la prise d?Epinal.

Novembre 1940 : Nommé chef de la 3. Panzerdivision.

Juin 1941 : Pour l?offensive contre l?URSS, il mène la 3. Panzerdivision au combat avec efficacité repoussant les 3èmes et 4èmes armées Soviétiques.

9 juillet 1941 : Model reçoit la croix de chevalier.

Octobre 1941 : Promu au grade de General der Panzertruppen, il reçoit le commandement du 41. Panzerkorps.

Novembre 1941 : Il mène l?offensive contre Moscou et certaines de ses unités (en particulier la 2. Panzerdivision) parviennent à 12 kilomètres de la Capitale avant que les contre-attaques en tenaille de Joukov forcent tout le Heer Gruppe Mitte* au repli faisant s?évanouir l?espoir de parvenir a Moscou.

Janvier 1942 : Model reçoit le commandement de la 9. Armee.

13 février 1942 : Il reçoit les feuilles de chênes sur sa croix de chevalier.

20 février 1942 : Model se brouille avec Hitler pour la première fois quand celui-ci voulant lui dicter sa conduite ce voit répondre « C?est vous qui commandez la 9. Armee ou c?est moi ? ». Peu après il bloque l?avance soviétique, et est blessé une cinquième fois.

Février 1942 à 1943 : Le général Model défend avec succès le secteur de sa 9. Armee.

Début 1943 : Il est nommé chef du groupe d?armée sud.

2 avril 1943 : Model reçoit les glaives sur sa croix de chevalier pour sa brillante défense lors de l?offensive de Rzhev.

Juillet 1943 : Durant l?opération Citadelle, qu?il désapprouve, il mène l?aile nord de l?attaque allemande sur Koursk. Malgré des succès initiaux, la profondeur des défenses soviétiques ont raison de l?armée allemande. Lors de la contre-attaque soviétique, il parvient à tenir son fornt malgré une supériorité numérique soviétique écrasante.

Dans la défaite

Janvier 1944 :
Model prend le commandement de Heer Gruppe Nord* ou il repousse toute les tentatives soviétique avec succès.
1er mars 1944 : Il est nommé au grade de Feldmarschal, on commence à dire « là ou Model est, le front tient ».

17 aout 1944 : Il reçoit les Diamants sur sa croix de chevalier et le commandement du front Ouest (Heer Gruppe B) qui vient de volé en éclat après la bataille de Normandie et pour remplacer Von Kluge, son chef, qui vient de ce suicider.

Entre le 17 aout et le 17 septembre 1944 : Model doit reconstruire litteralement l?armée allemande réduite à 23 divisions décimés et tenir 415 kilomètres de front face à deux armées totalement motorisées. Dans une des plus brillantes preuves de la science de commandement de cette guerre, le Feldmarschal Model parvient à faire remonter ce total à 70 divisions bien équipé. Le moral remonte, la crise est passé.
En face, l?armée alliée avance trop vite, étendant ces lignes de communications à l?extrême. Au moment ou les alliées pensaient finir la guerre à noël, la pénurie d?essence gèle l?avance.

17 septembre 1944 : L?opération Market-Garden est lancée par les alliés sur la Hollande. Ce plan consiste à parachuter 17.000 hommes des 101st Airborne, 82nd Airborne Division américaine, la 1st Airborne Division britannique et la brigade de parachutiste polonais, sur la route de d?Eindhoven à Arnhem. L?objectif étant de prendre des ponts qui permettrons au XXXème blindé britannique de foncer jusqu?en Allemagne, passant le Rhin sur le pont d?Arnhem. Les alliés s?attendent à une faible défense d?unité statique.

En face, Model à établit dans la région d?Arnhem le II.SS.Panzerkorps, regroupant les divisions SS Hohenstaufen et Frundsberg, dans la région des parachustistes (Fallschirmjager) qui ne cesserons de couper la route sur laquelle l?offensive allié s?écoule. De multiples groupes de combat d?infanterie sont également sur place.

L?offensive tourne au fiasco, les alliés ne parvenant pas à Arnhem forçant les paras anglais d?Arnhem et d?Osterbeek à la réddition.

16 décembre 1944 : Les meilleurs unités de l?armée allemande ce regroupent, sous les ordres de Model, pour lancer une offensive dans les Ardennes Belges, le dernièr coup de poker allemand. Il s?agit de foncer sur Anvers et d?encercler l?armée Britannique, profitant du mauvais temps qui paralyse l?aviation alliée. Durant 15 jours cela fonctionne mais la résistance sur les ailes, à Bastogne et à St Witz auront raison de l?offensive.

Le prix d?un serment

1er janvier 1945 : Les alliés reprennent l?initiative et le beau temps revient, contraignant la Wehrmacht à la défensive. L?usure de l?armée allemande est dramatique.

Du 1er janvier au 29 mars 1945 : Fonçant à travers le Reich, l?armée américaine parvient, franchir le Rhin, et à cerner le Heer Gruppe B dans la Rhur, la région industriel allemande par excellence.

30 mars 1945 : Les 2nd et 3rd Armored Division US font leur jonction, fermant la vaste poche de la Rhur. Le Heer Gruppe B, avec ses 100.000 hommes et son chef est définitivement encerclé. Model met au point une défense solide, contre-attaquant en permanence pour fixer l?ennemi mais il sait la situation sans espoir.

3 avril au 14 avril 1945 : Les parachutistes américains enfoncent un coin dans la défense allemande pantelante et parviennent le 14 à couper la poche en deux.

Durant cette période, le général Ridgeway, chef du XVIII ème corps US aéroporté envois une proposition de capitulation à Model :

« Ni l?histoire ni la profession militaire ne connaissent de plus noble figure, de plus brillante foudre de guerre, d?homme plus soucieux de son devoir envers l?Etat que le général Robert E. Lee. Ce moi-ci, il y a quatre-vingts ans, son loyal commandement réduit en pièces et lui-même ayant perdu toute possibilité de poursuivre un véritable combat, alors qu?il était encerclé par des forces écrasantes, il choisit une honorable capitulation.
Le même choix s?offre à vous. Pour l?honneur d?un soldat, pour la réputation du corps des officiers allemands, pour l?amour et l?avenir de votre pays, rendez des à présent les armes. Les vies allemandes seront d?une importance capitale pour la prospérité de votre peuple. »

Le Feldmarschal Model sait très bien que tout est perdu, mais répond qu?il ne peut envisager de reddition étant lié par serment au Führer.
Il sait pourtant qu?il doit agir. C?est alors qu?il prend une décision surprenante et sans égale dans l?histoire militaire : Il dissout le Heer Gruppe B. Les soldats les plus jeunes et les plus vieux sont immédiatement démobilisé, tout les autres soldats doivent choisir entre rentrer chez eux, ce rendre aux alliés ou tenter de percer pour continuer la lutte. La plupart rentrent chez eux.

16 avril 1945 : la bataille prend fin, faute de combattants.

21 avril 1945 : Walter Model, 54 ans, fidèle à son serment de ne jamais ce rendre, ce suicide près de Dusseldorf. Il emet le souhait de connaître le repos anonyme de ses soldats tombés avant lui en étant enterré au pied d?un arbre sans indication.

1955 : Son corps est exumé et enterré au cimetière militaire de Vossenack.

1980 : Son fils Hans Georg Model, qui avais, durant la guerre, servi au sein de la division d?élite Großdeutschland comme volontaire, devient général de la Bundeswehr.

1987 : Hans Georg devient commandant de la Panzergrenadierbrigade 7, suivant ainsi les traces de son père.

Ses décorations

? 1914 : Croix de Fer de 2ème classe
? 1915 : Croix de Fer de 1ère classe
? 1917 : Médaille des blessés en argent
? 1941 : Croix de Chevalier
? 1942 : Croix de Chevalier avec feuilles de chênes
? 1943 : Croix de Chevalier avec feuilles de chênes et épées
? 1944 : Croix de Chevalier avec feuilles de chênes, épées et diamants

* Groupe d?armée centrale allemand. Il en existe 3 en URSS : Heer Gruppe Nord, Heer Gruppe Mitte et Heer Gruppe Süd. Pour faire court, un groupe d?armée contient plusieurs armées contenants elles même des corps d?armée composé de divisions.

PS : C'est pas du wiki copié-collé, c'est de moi.



gaetan50200
Messages : 137
Enregistré le : 04 mai, 23:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par gaetan50200 » 23 mai, 22:44

une question dit moi si je me trompe mais tu as mis l operation market garden dans la partie defaite de ton explication, market garden n est pas une defaite allemande plutot allié non ?

mais le choix de model est tres bien je n y avait pas pensé, moi plus banal j aurais choisi romel pour sa personnalité et sa facilité d adaptation sur le tarrain ...



Avatar du membre
Guile
Messages : 1000
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par Guile » 24 mai, 00:17

Oui, sauf que ça s'écrit Rommel Image !



Invité

Hitler et ses généraux

Message non lu par Invité » 24 mai, 01:57

là,j'ai rien capté! le topic aurait du s'appeler "étude psychologique de Adolf hitler"Par contre,sur son relationnel avec ses généraux,pas 1 ligne!



alex6262
Messages : 162
Enregistré le : 17 mai, 23:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par alex6262 » 24 mai, 11:35

je sais que hilter eté un homme qui n'avait pas confiance en ces géneraux il disait que c'eté lui qui a conquit la france (lui seul) grace a son sens tactique et tou le baratin qui va avec!!!!alors que le coup de faucille eté de Von Manstein qui créa cette tactique juste aprés la campagne de pologne et hilter ne voulait rein entendre sur ce sujet!!! comme quoi hilter eté bien hypocrite a mon gout



Yuri67
Messages : 603
Enregistré le : 07 janv., 00:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par Yuri67 » 24 mai, 16:29

Bon, je vais essayer de revenir a ce qui me semble le sujet principale de ce sujet :
un débat sur ceci: est-ce que oui ou non sa croyance un peu trop excessive en ses qualités de chef de guerre ont permis aux alliés de gagner cett guerre?

Je dirai OUI, sans aucun doute.
Le probleme, c'est que l'allemagne, contrairement aux alliés et au soviétique, n'avait pas le droit a l'erreur.
Pour l'Allemagne, qui n'avait pas le potentiel des alliés reuni, c'était la victoire rapide (blitzkrieg) ou la défaite et la destruction.

Bien que les allemands et les milliaires en particulier on tenu Hitler comme principal responsable de la défaite et des revers millitaire,(de facon abusive peut etre), Hitler est quand meme beaucoup (trop ?) intervenu sur le déroulement des opérations militaires, si pendant la campagne de france ou de pologne en 1940, cela avait été un succès, la premiere vrai crise entre les militaire de carrière et Hitler apparu a l'été 1941, en URSS.
Alors que certains généraux etait favorable a une poursuite rapide vers moscou avant l'hiver, Hitler decida d'attaquer en Ukraine (bataille de Kiev) et de prendre ainsi un retard qui pèsera lourd en novembre ....
Mais devant Moscou pendant la contre-offensive soviétique de l'hiver 41-42, il s'impose véritablement (définitivement ?) sur l'armée en interdisant tout repli, contre l'avis de la plupart des officiers, ce qui en soi a peut etre sauvé la wehrmacht d'un véritable désastre des la fin 41 (imaginé un repli de plusieurs centaines de km, en plein hiver, sans approvisionnement d'hiver par -30° et sans véhicule, traqué par les partisans et sous la pression d'une offensive rouge).

Des 1942, en Afrique, Rommel fesait remarquer a l'un de ses officier l'obstination de Hitler, celle de ne pas reconnaitre la situation reel sur le terrain, de fixé des objetifs sans forcement tenir compte l'état des forces.

A la fin 42, a stalingrad, hitler refuse d'admettre la concentration de troupes sovietiques en vue d'une contre offensive, pourtant bien reel signalé par les reconnaissances allemandes, quand l'armée est encerclé, il refuse d'ordonné l'évacuation (certainement induit en erreur par les promesses de Goering (veritable incompetant) sur les possibilité de la luftwaffe a ravitaillé la poche), meme quand la ville ne pouvait plus etre tenu, et que Mainstein etait a 45 km il me semble de la VIe armée ...

En 1943, il n'est pas vraiment enthousiaste pour l'offensive sur le sailant de Koursk, qui est monté de toute piece par les généraux, dont Model il me semble. Cependant il l'accepte, mais fait par de son inquiétude, on connais la suite ....

En 1944/45, ces erreurs et son influence sur les opérations milliaires ne feront que s'amplifié...

La plupart des généraux n'avait plus comfiance en lui, d'autre n'avait jamais eu confiance en lui certains comme Mainstein ou Guderian ont été limogé parcequ'il n'etait plus d'accord avec ses idées tactique , d'autres sont carrément allé plus loin en tentant de le liquidé en juillet 44 ... a partir de cette date, plus que jamais les officiers était loin des idées de Hitler, mais plus que jamais aussi Hitler avait le contole de l'armée ...
J'ai entendu dire que en fait, Hitler a été fait par un frère et une soeur... En effet, la mère d'Hitler serait la soeur de son père...
Ca lui aurait donné cette mentalité (malformation).

C'est quoi ces vieux ragots ? ca sort d'ou ?



alex6262
Messages : 162
Enregistré le : 17 mai, 23:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par alex6262 » 24 mai, 16:55

oui tré bonne explication youri67 mais guderian le fondateur de la guerre eclair a t-il eté fusillé?



alex6262
Messages : 162
Enregistré le : 17 mai, 23:00

Hitler et ses généraux

Message non lu par alex6262 » 24 mai, 17:01

oui auusi pendan l'hiver 41 42 VON MANSTEIN a evité la destruction de l'armée grace a sa tenacité devant hilter c'est aussi pou cela que hitler ne l'aimer pas peu etre et meme sans doute et pas que lui comme genéral été beaucoup plus intelligent que hitler sur le plan tactique et hilter n'approuver pas de toute evidence
la cassure entre hilter et c'est généraux c'est produite lors de la campagne de l'URSS a mon sens car tu as raison YOURI67 hilter a diriger la campagne de l'est c'est généraux eté que des pions



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités