Cérémonie en hommage aux soldats allemands du Kilianstollen (1918)

Vous souhaitez discuter avec les internautes de sujets divers et variés, sans rapport avec la seconde guerre mondiale ? Ce forum est à votre disposition !
Marc Laurenceau
Messages : 2701
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Cérémonie en hommage aux soldats allemands du Kilianstollen (1918)

Message non lu par Marc Laurenceau » 20 sept., 07:03

Une cérémonie militaire a été organisée le 19 juillet 2013 en hommage à 21 soldats allemands tués pendant la Seconde Guerre mondiale. Leurs corps ont été découverts parfaitement préservés dans un abri où ils ont été enterrés vivants lors d'un bombardement d'artillerie allié en 1918, près de la ville alsacienne de Carspach (Haut-Rhin), au Kilianstollen.

Le 18 mars 1918, le front situé au nord du village de Carspach connut un regain d'activité. De 6 h à 9 h, l'artillerie allemande bombarda les positions de l'artillerie française située dans la forêt du Lerchenholz avec des obus à gaz ypérite. En représailles, les Français pilonnèrent les premières lignes allemandes de 12 h à 18 h. Ils le firent avec six mortiers lourds et dirigèrent les tirs à l'aide d'avions. L'artillerie allemande réussit au bout de nombreux essai à détruire trois d'entre eux. Les Français bombardèrent surtout la deuxième tranchée (C2) située à environ 150 m de la ligne de front. Les occupants de cette tranchée s'étaient réfugiés dans l'abri Kilian. Celui-ci, profondément enterré, était considéré comme sûr. En début d'après-midi, la partie gauche (côté Carspach) subit plusieurs coups au but successifs. La galerie constituant l'abri s'effondra sur une longueur de 60 m, ensevelissant trente-huit hommes. L'effondrement blessa également dix hommes et un autre fut tué par un tir de mitrailleuse.

Les survivants de la 6e Kompagnie du Reserve Infanterie Regiment (RIR) 94 reprirent leurs positions dés la fin des bombardements. Avec l'aide du génie et d'un détachement d'infanterie, ils essayèrent de libérer les hommes enfouis. De 20 h à 22 h, les Français reprirent le bombardement de cette tranchée empêchant les travaux de secours. Devant les difficultés techniques, les travaux durent être interrompus après avoir retiré dix-sept corps de la galerie effondrée. Les corps récupérés ont été inhumés au cimetière militaire d'Illfurth. Vingt et un hommes sont toujours portés disparus. La 6e Kompagnie sera relevée durant la nuit par la 2e Kompagnie du RIR 94. Le lendemain, les Allemands reprirent le bombardement des positions françaises à l'aide d'obus aux gaz, mais l'artillerie française ne répondit pas. Le RIR 94 fut remplacé le 4 avril 1918 par le Infanterie Regiment 81. Durant son séjour sur le front à Altkirch entre décembre 1917 et avril 1918, le RIR 94 perdit quarante-trois hommes et eut soixante-huit blessés.

L'abri a été dégagé sur une soixantaine de mètres de longueur. Le Kilianstollen (galerie Kilian) devait avoir une longueur d'environ 125 m et une largeur (comme nous pouvons le constater sur la partie dégagé) comprise entre 1,20 m et 1,50 m. Il possédait seize entrées. Les restes de l'abri ont été découverts à une profondeur de six mètres. La galerie pouvait abriter cinq cents hommes. En 1962, un monument en pierre fut érigé à l'emplacement présumé de l'abri effondré. Il rappelait aux passants les noms des vingt et un disparus. Ce monument fut déplacé en 2008 vers le cimetière militaire d'Illfurth. En 2008 débutèrent les travaux de construction de la déviation d'Aspach qui suit la ligne de front entre le nord de Carspach et le canal du Rhône au Rhin entre Aspach et Spechbach-le-Bas. Avant les travaux de terrassement, une grande opération de déminage et de sondage archéologique fut entreprise. Elle prit fin durant l'été 2010. Durant cette opération, des recherches de l'abri Kilian ont été effectuées. Mais les nombreux sondages effectués (jusqu'à une profondeur de 3,50 m) autour de l'emplacement présumé ne donnèrent aucun résultat. Les recherches furent donc abandonnées et le terrain fut libéré pour les pelleteuses et autres engins.

Le 29 octobre 2010, ces engins tombèrent par hasard sur des poutres en bois. Le dégagement des poutres à l'aide d'une pelleteuse d'un gabarit plus modeste mit à jour une galerie dont les murs et le toit étaient constitués de poutres parfaitement équarries et maintenus par des tenons. Le Kilianstollen vient d'être retrouvé. De la galerie rectiligne, partent plusieurs embranchements qui soit forment des chambres annexes soit sont des départs d'autres galeries s'enfonçant sous terre. La majeure partie de l'ouvrage est comblée avec de la terre. Aux endroits où les poutres supérieures sont manquantes, les murs cèdent sous la pression de la terre. Cette découverte permet de se faire une bonne idée des méthodes de construction des abris souterrains. Après avoir creusé une galerie dans le sol, les hommes du génie construisaient les murs et le toit à l'aide de poutres assemblée par des tenons. Les abris français sont construits de manière analogue.

Après plus de 11 mois d'abandon, les archéologues ont investi les vestiges du Kilianstollen à la mi-septembre 2011. Ils ont commencé par dégager les contours de l'abri avant d'entamer les fouilles de la galerie avec la collaboration des services de déminage. L'abri retrouvé a une longueur de 125 m et une hauteur de 1,80 m. Il comprenait plusieurs pièces de repos et un poste sanitaire. L'électricité et le téléphone y étaient installés. Le chauffage était assuré par un poêle. Au bout de quelques jours de fouilles, les corps des disparus ont été retrouvés. Ils sont situés dans une section d'une cinquantaine de mètres de longueur dont les poutres semblent d'après Mickaël Landolt (responsable du chantier de fouille) avoir été soufflées de l'intérieur. Les os disloqués d'au moins trois corps ont été retrouvés au milieu d'un enchevêtrement de poutres et de débris démontrant qu'ils ont été violemment projetés contre les parois. Un autre corps a été retrouvé gisant dans un escalier. L'hypothèse admise jusqu'à présent stipule que la galerie s'est effondrée suite à plusieurs explosions d'obus en surface au-dessus de la galerie. L'abri étant situé entre 3,50 m et 6 m de profondeur, il aurait fallu pour cela plusieurs coups au but. Il semble plus probable qu'un obus a pénétré dans l'abri par un des accès et a provoqué l'explosion d'une réserve de munitions ou de grenades stockées à cet endroit. Le souffle a dévasté l'abri en provoquant son effondrement. Les soldats ont été retrouvés avec leurs effets personnels, mais fortement dégradés. Les corps, après étude par les services d'archéologie en vue de leurs identifications, ont été remis au service des sépultures français.

Les fouilles archéologiques se sont terminées le 11 novembre 2011. Une partie de la galerie a été prélevée pour être ensuite exposée au public avec les différents objets retrouvés dans la galerie auprès de 21 corps disparus le 18 mars 1918.
(Source)


Photos de la cérémonie d'inhumation qui s'est déroulée le 19 juillet 2013 au cimetière militaire allemand d'Illfurth, en présence de représentants français et allemands :

Image

Image

Image

Image

Image


Photos des fouilles du site de Carspach :

Image

Image

Image

Image


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
john9
Messages : 798
Enregistré le : 05 déc., 21:17
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Cérémonie en hommage aux soldats allemands du Kilianstollen (1918)

Message non lu par john9 » 20 sept., 21:12

Salut,

très belle histoire, merci...
ils vont pouvoir reposer en paix maintenant....

A+


Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire".
Membre de l'association : "DDay-Overlord" : Mémoire de la bataille de Normandie.

Avatar du membre
Pascal.Collette
Messages : 53
Enregistré le : 22 août, 12:26
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : Seine et Marne (77) Tousson

Re: Cérémonie en hommage aux soldats allemands du Kilianstollen (1918)

Message non lu par Pascal.Collette » 21 sept., 11:17

super hommage !! et un site de fouille exceptionnel !! :)


Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire"
Membre du groupe Facebook: DDay-Overlord
Membre de l'association : DDAY OVERLORD

Avatar du membre
Florence
Messages : 1572
Enregistré le : 21 nov., 00:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Cérémonie en hommage aux soldats allemands du Kilianstollen (1918)

Message non lu par Florence » 27 sept., 18:56

Toujours très émouvant, ils retrouvent enfin leur dignité.


Nous sommes conscients que ces Américains, là-bas vont à l'abattoir.
"Pauvres bougres" dit Frerking, incidemment à voie basse.....
J'ai moi aussi le sentiment de monter à l'échafaud.

Heinrich Severloh, WN62, Mémoires à Omaha beach
_____________________________________________________________
Membre de l'association DDay-Overlord
Image
Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire".
Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité