Morts en Centrafrique

Vous souhaitez discuter avec les internautes de sujets divers et variés, sans rapport avec la seconde guerre mondiale ? Ce forum est à votre disposition !
Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1609
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Morts en Centrafrique

Message non lu par 325th GIR »

Deux soldats français de la force Sangaris sont tombés au combat en Centrafrique. Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, les militaires de 1re classe du 8e RPIMa de Castres, ont été tués dans la nuit de lundi à mardi 10 décembre lors d'un échange de tirs avec des individus armés, près de l'aéroport de Bangui. Les deux hommes âgés de 22 et 23 ans ont riposté et ont été blessés. Ils ont rapidement été pris en charge par leurs camarades mais ils sont morts des suites de leurs blessures pendant leur évacuation vers l'hôpital.


Image

Nicolas Vokaer,

Nicolas Vokaer, le 1re classe du 8e RPIMa est mort dans la nuit de lundi à mardi 10 décembre, au combat lors d'un échange de tirs avec des individus armés, en Centrafrique.

Né le 11 juillet 1990 à Tremblay en France (93), le soldat de première classe Nicolas Vokaer a servi la France pendant plus de deux ans. A 21 ans, après avoir obtenu son brevet d'études professionnelles option vente action marchande, il s'engage dans l'armée de Terre pour 3 ans. Il rejoint alors le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine où il suit sa formation initiale.

Le 6 décembre 2011, il devient soldat de 1re classe du 8e RPIMa. Cette même année, il obtient la brevet parachutiste à Pau. De décembre 2012 à mars 2013, il participe à l'opération Boali 31 en République centrafricaine en qualité de tireur spécialiste appui direct. Après une mission au Gabon, le jeune soldat est déployé en République centrafricaine suite au déclenchement de l'alerte Guépard. Et le 5 décembre 2013, il prend part à l'opération Sangaris en Centrafrique.

Le soldat de 1re classe Nicolas Vokaer était titulaire de la médaille d'outre-mer agrafe Centrafrique et de la médaille de bronze de la défense nationale. Le jeune militaire, mort à l'âge de 23 ans, était célibataire et sans enfant.

Image

Antoine Le Quinio

C'est au cours de l'opération Sangaris dans la nuit de lundi à mardi 10 décembre, que le soldat Antoine Le Quinio a été tué en Centrafrique.

Né le 10 mai 1991 à Angers (49), le soldat de première classe Antoine Le Quinio était engagé depuis 2011. A 20 ans, après l'obtention de son baccalauréat option pilotage des systèmes de production automatisée, il s'engage pour 5 ans dans l'armée de Terre à Angers. Le 3 novembre 2011, il rejoint le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine et suit sa formation initiale pour une durée de 6 mois. Le 24 février 2012, il y obtient son brevet parachutiste.

En 2012, il est élevé à la distinction de soldat 1re classe du 8e RPIMa. De décembre à mars 2013, il participe à l'opération Boali 31 en République Centrafricaine en qualité d'aide tireur Eryx. Puis il s'engage au Gabon avec sa compagnie, le 17 octobre 2013.

Il est ensuite déployé en République centrafricaine suite au déclenchement de l'alerte Guépard, le 5 décembre 2013. Antoine Le Quinio prend part à l'opération Sangaris au cours de laquelle il est tué. Il était décoré de la médaille d'outre-mer avec agrafe RCA.

Le soldat de 1re classe était célibataire et sans enfant.


Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.

Avatar du membre
BILL BAROUD
Messages : 125
Enregistré le : 06 sept., 05:28
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Morts en Centrafrique

Message non lu par BILL BAROUD »

Paix a leurs âmes!!! :/ encore deux jeunes qui donnent leurs vies pour le service du pays. respect !!!!


-----------------------
RIP Bill Baroud - Alias Eric Lebouc, décédé le 28/03/2014.
-----------------------

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités