Les collectionneurs anglais à Saint-Malo

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Marc Laurenceau
Messages : 2678
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Les collectionneurs anglais à Saint-Malo

Message non lu par Marc Laurenceau »

Des collectionneurs anglais font revivre la Libération, en paradant avec véhicules et uniformes d'époque. Un hommage aux GI's américains de la 83e division d'infanterie.

Arrivé vendredi dans la Cité corsaire, un impressionnant convoi allié fait revivre l'histoire de la Seconde Guerre mondiale à Saint-Malo, et plus particulièrement l'épisode de la Libération. Ces collectionneurs reconstituent l'itinéraire de la 83e Division d'Infanterie US, l'une des plus fameuses aux États-Unis, respectée et honorée.

Deux guerres mondiales

« La 83e a été créée en septembre 1917 au cours de la Première Guerre mondiale. Après avoir été dissoute en octobre 1919, elle est recréée le 15 août 1942 », expliquent les membres de l'association Liberation Task Force (LTF), venus tout spécialement d'outre-Manche, pour ce parcours commémoratif le long des routes normandes et bretonnes. Un périple d'une semaine en véhicules et costumes d'époque qui s'achève ce dimanche.

La 83e DI arrive en Grande-Bretagne le 6 avril 1944, où elle s'entraîne au Pays de Galles, avant de débarquer en France le 18 juin 1944, à Omaha Beach. « Au cours de l'été, elle progresse vers l'Ouest et arrive à Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine le 5 août, Dinard le 7 août et met le siège devant de Saint-Malo qui sera libérée le 17 août 1944. »

Une partie des éléments reste en place, face à l'île de Cézembre défendue par les Allemands jusqu'au bout. Un dernier bastion qui résiste. Plus de 20 000 bombes sont larguées. L'île ne se rend que le 2 septembre par manque d'eau. Encore aujourd'hui, Cézembre présente une végétation rare et un relief tourmenté. On y dénombre plus de 2 000 cratères de bombes.

Ce que l'on sait moins, c'est que la 83e division a participé aussi à la libération des camps nazis. Le 11 avril 1945, les Gi's découvrent Langenstein-Zwieberge, une annexe de Buchenwald. « Le camp abritait près de 1 100 détenus, mal nourris et en très mauvaise condition physique. » La 83e ordonne au maire allemand de la ville d'apporter de l'eau et de la nourriture. Elle récupère aussi des documents, utilisés plus tard par les enquêteurs des crimes de guerre.

Ces collectionneurs, en véritables passionnés, lisent beaucoup d'ouvrages sur cette période. Et parcourent l'équivalent de nos vide-greniers pour récupérer du matériel oublié. « C'est la manie de la collection qui l'emporte. Comme celle de rechercher le véhicule, l'accessoire exact, pour le faire revivre. »

Article paru le 11 septembre 2011 dans Ouest-France : http://www.redon.maville.com/actu/actud ... 7_actu.Htm


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
Gennaker
Messages : 688
Enregistré le : 25 août, 20:44

Re: Les collectionneurs anglais à Saint-Malo

Message non lu par Gennaker »

Il s'agit d'une association de reconstitueurs Britanniques ;

D-505-PIR/2nd Armd (WWII LHA Ltd.) : http://www.d505pir.com & http://www.c82rcn.com



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités