La campagne du coquelicot

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

La campagne du coquelicot

Message non lu par Marc Laurenceau » 25 oct., 06:15

Image
L’ancien combattant, Jean Trempe et le président de la Légion Royale Canadienne de Sorel-Tracy, Alain Cayer, participeront à la campagne du coquelicot du 27 et 28 octobre afin de rendre hommage aux combattants.

L’ancien combattant canadien, Jean Trempe, était présent lors du débarquement de Normandie le 6 juin 1944. Il garde en lui le souvenir de la guerre et de ces nombreux compagnons tombés au combat. La campagne du coquelicot et le jour du Souvenir sont des moments privilégiés pour le vétéran de se remémorer une période marquante de sa vie.

«J’étais dans l’infanterie du 22e régiment et j’étais parmi les soldats qui sont débarqués sur la plage de Normandie en France où le plus gros de la bataille s’est joué pendant la Deuxième Guerre mondiale», évoque l’homme de 86 ans.

Lorsque le mois du Souvenir arrive, le soldat à la retraite se remémore les épreuves qu’il a traversées. Les activités organisées pour rendre hommage aux combattants l’aide à parler de cette période.

«J’ai vu plusieurs de mes frères d’armes être blessés ou même tués. Alors, quand le mois de novembre approche, mes souvenirs défilent comme un vieux film. Ce n’est pas des choses que tout le monde peut comprendre. Seulement les soldats qui ont aussi vécu la même chose. Les activités sont donc un moyen d’en rencontrer et aussi une façon de rappeler ces évènements à la population», explique M. Trempe.

Selon lui, il est important de garder en tête et d’honorer les sacrifices des soldats qui ont participé aux nombreuses guerres. «On ne s’engageait pas pour l’argent. Nous gagnions un dollars trente par jour. De nombreux jeunes hommes se sont enrôlés volontairement pour défendre leur pays et si nous n’aurions pas été là, pendant cette guerre, peut-être que le monde serait autrement aujourd’hui», conclut-il.

Un article paru dans Les 2 Rives le 25 octobre 2011 : http://monteregieweb.com/main+fr+01_300 ... eID=726584


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité