Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Marc Laurenceau
Messages : 2697
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par Marc Laurenceau » 13 janv., 20:55

La Caisse des Dépôts est l’invitée surprise à travers sa filiale CDC Infrastructures de l’appel d’offres pour les parcs éoliens offshore aux côtés de GDF-Suez et Vinci. Le groupement est candidat sur quatre des cinq zones identifiées par l’Etat à Courseulles-sur-Mer (Calvados), Dieppe-Le Tréport (Seine-Maritime, Somme), Fécamp (Seine-Maritime) et Saint-Brieuc (Côtes d’Armor).

Le consortium s’appuiera sur Areva qui était présenté comme le troisième partenaire du consortium pour les sites de Courseulles-sur-Mer, Dieppe-Le Tréport et Fécamp et sur l’allemand Siemens (Saint-Brieuc). EDF est candidat sur les sites de Courseulles, Fécamp, Saint-Brieuc.

Quel sera l'impact d'une éventuelle installation de ces éoliennes sur les plages de Courseulles-sur-Mer, en plein centre des plages du débarquement ? Une affaire à suivre de très près...

Cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Marc Laurenceau
Messages : 2697
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par Marc Laurenceau » 22 févr., 17:04

Le président de la Commission nationale du débat public (CNDP) et Madame Claude Brevan, présidente de la Commission particulière du débat public (CPDP) « Parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer », annoncent le lancement d'une campagne de débats sur le projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer.

Une conférence de presse est organisée par la Commission Particulière du Débat Public « Parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer » le 19 mars 2013 à Courseulles-sur-Mer. D'autres débats dans d'autres villes sont également organisés, les dates seront publiées à la suite de ce message prochainement.

Il est à prendre en compte que cette campagne de débats est voulue et souhaitée par la société Éolienne maritime France en juin 2012, favorable au projet, indiquant un parti pris dans ce débat et qui représente une promotion du projet d'éoliennes offshore au large des plages du débarquement...

Le projet de parc éolien au large de Courseulles-sur-Mer
Porté par la société Eoliennes Offshore du Calvados, le projet prévoit la construction de 75 éoliennes en mer d’une capacité unitaire de 6 MW, pour une puissance totale de 450 MW. Le parc éolien serait implanté à une distance allant de 10 à 16 km des côtes du Calvados au large de Courseulles-sur-Mer.

Pourquoi et comment participer au débat ?
Ce débat public sera l’occasion pour tous de s’informer et s’exprimer sur le projet, sur son opportunité, sur ses impacts, sur ses caractéristiques.
Différents outils seront à disposition du public pour s’informer et s’exprimer durant les quatre mois de débat : onze réunions publiques, un site internet, des documents du débat (le dossier du maître d’ouvrage, les études, les verbatim des réunions publiques), un journal du débat et une newsletter électronique.

Les suites du débat
Le bilan du débat sera établi par la CNDP dans un délai de deux mois après la clôture. Dans le même temps la CPDP rédigera un compte-rendu de ce débat.
L’ensemble des éléments recueillis lors du débat permettra d’éclairer le maître d’ouvrage sur les suites à donner au projet. Il fera connaître sa décision dans un délai de trois mois après la publication du bilan et du compte-rendu du débat.

Toute demande d'information ou d'interview est à adresser à :
Lucie Lafond
01 45 26 97 95
06 81 04 46 68


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
fxxtdf
Messages : 118
Enregistré le : 23 janv., 18:25
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : Ath

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par fxxtdf » 22 févr., 17:09

Elle ne seront pas en bord de plage si elles sont instalées. Normalement c'est minimun 10kms. Enfin je pense...

J'ai pas l'habitude en Offshore...



Marc Laurenceau
Messages : 2697
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par Marc Laurenceau » 22 févr., 17:10

Le parc éolien serait implanté à une distance allant de 10 à 16 km des côtes du Calvados au large de Courseulles-sur-Mer.
Les dates et des lieux des interventions de promotion du projet d'éoliennes offshore, présentées comme étant "débats publics" :

Image

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

alain2904

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par alain2904 » 22 févr., 20:48

Je ne sais pas si je pourrais donner mon avis sur la chose dans les débats, mais il me semble que 75 éoliennes n’apporteront pas grand chose au niveau énergétique,après il faut voir a quo c'est destiné ,mais il me semble que c'est l'arbre qui cache la forêt.C'est a dire, on commence avec 75 et après on n'en rajoute.
Pour une fois ,ne peuvent ils pas laisser un endroit comme les plages du débarquement propres sans dénaturer?



jeepdodgedu78
Messages : 134
Enregistré le : 25 août, 19:42
Localisation : yvelines / calvados

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par jeepdodgedu78 » 22 févr., 21:16

bonsoir

moi j' en veut pas a Courseulles , mes est je le choix ?


attention c 'est moi qui tiens l'aiguille

Avatar du membre
le serpent mexicain
Messages : 474
Enregistré le : 21 déc., 00:00

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par le serpent mexicain » 25 févr., 12:22

Pourquoi les mètrent a cette endroits la ?

Je suis pour les énergies renouvelables mais a chaque fois que l'on veux faire quelque chose cela n'amène a rien.

Je prends comme exemple les déchetteries, il a été prouvé que cela pollue plus qu'une décharge.

J'aimerais savoir si dans le cas présent, les éoliennes vont être utile, ou c'est plus dans l'optique d'un parc plus grand ?

A quoi vont-elle servir ?



Avatar du membre
Manuferey
Messages : 587
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par Manuferey » 02 mars, 21:17

Comme je l’ai écris sur le post de la pétition, un champ d’éoliennes au large des plages du débarquement ne pourrait-il se voir comme un monument/symbole de l’armada alliée qui s’est présentée devant Courseulles le 6 juin 44 ? La mer n’était pas vide ce jour-là. On pourrait mieux se représenter ainsi ce que les soldats allemands voyaient de leurs points d’appui.

Et qu’en disent les vétérans anglais ? Sont-ils généralement pour ou contre ce projet ou neutres ?

Par ailleurs, quand on voit certains touristes débraillés qui se baladent sur les plages du débarquement, je trouve que cela dénature déjà les plages du débarquement et montre un manque de respect pour ces sites.

Emmanuel



Marc Laurenceau
Messages : 2697
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par Marc Laurenceau » 03 mars, 11:01

Un symbole, je ne trouve pas. Ce n'est pas un monument ou un musée, c'est une installation à but énergétique et commerciale, qui ne ressemble pas tellement à un destroyer ou un cuirassé. Je préfère voir les bâtiments de guerre modernes des pays alliés qui se rendent dans la Manche pour les commémorations (comme ce fut le cas en 1994 et en 2004) plutôt qu'une armada d'éoliennes. Si l'on ajoute de nouveaux parcs d'éoliennes à terme, les bâtiments de guerre ne s'aventureront peut-être beaucoup moins au large de Courseulles...

Ce projet aura beaucoup de points positifs : énergie renouvelable, créations d'emplois. Des éoliennes au-delà de 20 km, invisibles ou presque depuis la terre, ça serait l'idéal, mais le site est pris en sandwich entre d'une part l'une des voies maritimes les plus fréquentées du monde et les côtes de Normandie d'autre part. Et il ne faut pas oublier que plus les éoliennes sont loin de la terre, plus leur raccordement à la terre coûte cher. Le choix des entreprises se fera systématiquement en faveur d'un parc situé à proximité immédiate du rivage, au risque de dénaturer le paysage, et ce n'est ce qui est critiquable.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Marc Laurenceau
Messages : 2697
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Des éoliennes offshore à Courseulles-sur-Mer ?

Message non lu par Marc Laurenceau » 20 mars, 05:21

COURSEULLES-SUR-MER (AFP) - Compatibilité avec la pêche ou le tourisme, espoir de créations d'emplois : les débats publics sur la construction des quelque 330 premières éoliennes en mer au large de la France s'ouvrent à partir de mercredi et pour quatre mois.

Quatre parcs doivent être érigés d'ici à 2018, au large de Fécamp en Seine-Maritime (83 éoliennes à 12 km des côtes minimum), de Courseulles-sur-mer, dans le Calvados (75 éoliennes à 10 km), Saint-Brieuc (100 à 16 km) et Saint-Nazaire en Loire-atlantique (80 machines à 12 km).

"On peut trouver ça beau ou laid. Par temps clair, manifestement, ça se verra. Ce ne sont pas des allumettes ou alors de grosses allumettes", a expliqué mardi lors d'une conférence de presse à Courseulles, à 20 km de Caen Claude Brévan, présidente de la Commission particulière du débat public du projet bas-normand (CPDP).

"D'ici on voit les cheminées des usines du Havre hautes de 200 mètres. Là ça va faire 175 m avec la pale dressée. Comme elles sont en quinconce, y a des endroits où on ne verra pas d'intervalle entre deux éoliennes", même si elles sont distantes de presque un km, a-t-elle ajouté.

"La nuit il y aura des clignotants rouges, ça fera une grande guirlande", s'est amusée Mme Brévan dont la commission se penchera sur le projet normand prévu pour produire l'équivalent de la consommation annuelle de 630.000 personnes en électricité.

Mais selon Bernard Guitton, responsable d'EDF Energies Nouvelles et directeur du projet bas-normand, "en terme de cm ou de mm - à l'horizon ndlr - ça fait pas très haut mais c'est sûr que ça se voit".

Les quatre projets offshore ont été choisis en 2012 par le gouvernement d'alors après un appel d'offres, dans un pays qui tente de rattraper son retard. Dix pays voisins de la France se sont déjà lancés. Parmi eux, le Royaume-Uni compte 630 turbines, selon l'Association européenne de l'énergie éoliennne, l'EWEA.

Répercussions économiques

Le parc de Saint-Brieuc est mené par le français Areva et l'espagnol Iberdrola. Les trois autres le sont par EDF et Alstom.

Parmi les enjeux majeurs des débats, figure les répercussions économiques des projets.

EDF et Alstom annoncent quatre nouvelles usines à Saint-Nazaire et à Cherbourg pour la fabrication des éoliennes de leurs trois parcs, soit 1.000 emplois directs et 4.000 emplois indirects, plus 1.600 emplois pour l'assemblage et l'installation des trois parcs et enfin 300 emplois pendant 25 ans pour leur maintenance.

"Il y a une vraie question sur la manière dont le tissu économique (local) peut se mobiliser pour faire de la sous-traitance de fournitures de pièces aux usines" Alstom, a souligné Mme Brévan.

Pour le projet de Saint-Brieuc, Areva a promis la création de 2.000 emplois en France, notamment avec la création d'une usine au Havre pour fabriquer les aérogénérateurs des éoliennes.

De leur côté, les pêcheurs s'inquiètent du nombre croissant d'activités en mer mais ils ont toutefois été largement consultés en amont des projets, selon Mme Brévan.

Enfin, la question sera sans doute posée de l'impact sur le tourisme, en particulier en Basse-Normandie, dont les plages du Débarquement attirent chaque année des centaines de milliers de personnes et que la Région a demandé à l'Unesco de classer.

"On a essayé de rencontrer des associations anglo-saxonnes. Pour le moment, elles ne souhaitent pas trop se positionner sur les affaires françaises. Mais dans des journaux étrangers, il y a quelques papiers qui sont assez méchants sur ce sujet", a dit la président de la CPDP.

"Je ne pense pas que ça ait un impact énorme sur le tourisme", a-t-elle ajouté mais "il n'est pas exclu que la population normande réagisse de manière assez vive car la bataille de Normandie reste très ancrée dans les mémoires".

Le coût total des projets est évalué à 7,8 milliards d'euros.

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités