Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thompson

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thompson

Message non lu par Marc Laurenceau » 27 avr., 07:58

Image

Dans la famille Marie-Guerin de Saonnet et Mombrun du Molay-Littry, des souvenirs reviennent avec la période du débarquement de juin 1944 et les anniversaires commémoratifs. L'histoire démarre avec cet ancien pilote de reconnaissance dans l'armée américaine qui a atterri en juin 44 avec son P51 sur le terrain d'aviation du Molay-Littry.

Joe Thompson, qui est décédé le 24 mars 2012 à Nashville, avait été reçu à trois reprises dans la région et notamment au 50ème anniversaire pour retrouver des connaissances lors du Débarquement.

Image
Joe Thompson à bord de son appareil

À cette époque, Joe Tompson a également photographié de nombreux villages de la région. « Il allait partout à vélo pour photographier tout avec son Leica », témoignent Madeleine et Jean Mombrun avec qui, il a sympathisé.

Image
Joe Thompson devant un Spitfire Mk. V à Greenham Common, Newbury, à la fin de l'année 1943.

Ce pilote américain a fait des démarches pour retrouver la trace des familles photographiées de l'époque. « C'est moi à 18 mois dans les bras de ma maman », se souvient Denise Guerin en découvrant une photo précieuse. Ses parents agriculteurs à Saonnet avaient côtoyé et sympathisé avec ce passionné de vol et de photographie.

Image
Joe Thompson, à Nashville (Etats-Unis)

Soixante-huit ans après, les souvenirs restent et un hommage a été rendu à ce pilote et photographe américain décédé à l'âge de 93 ans. « Une délégation française s'est rendue à Nashville pour lui remettre la légion d'honneur », reprend Jean Mombrun.

Source : Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLoc ... Locale.Htm


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
Chuck.Yeager
Messages : 14
Enregistré le : 30 déc., 19:33
Localisation : A 10.000 pieds dans le soleil

Re: Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thom

Message non lu par Chuck.Yeager » 27 avr., 20:47

Bonsoir,

Très bel hommage rendu à ce pilote.
DDay-Overlord a écrit :avec son bimoteur Mustang P47 sur le terrain d'aviation du Molay-Littry.
Juste une correction le Mustang n'est pas le P-47 mais le P-51 et dans sa version reconnaissance le F6. De plus ce n'est pas un bimoteur mais un monomoteur.

@+

Chuck


Image

Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thom

Message non lu par Marc Laurenceau » 28 avr., 11:26

Merci d'avoir corrigé ! J'ai transmis ton message à la rédaction d'Ouest-France pour qu'ils corrigent directement les informations sur leur site.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Prosper
Messages : 536
Enregistré le : 17 août, 20:51
Localisation : Braine le Comte - Belgique

Re: Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thom

Message non lu par Prosper » 28 avr., 16:24

En voici un peu plus sur Joe Thompson.
http://www.austinfuneralservice.com/dec ... hompson-jr

Et il ne volait pas sur P-47 comme le stipule l'article, mais sur P-51 ou sa version de reconnaissance F6.
De plus je ne pense pas qu'il se soit posé en date du 6 juin 1944, le terrain de Le Molay-Litry (A-9D) n'étant construit qu'à partir du 21 juin 1944 et devenant opérationnel que le 30 juin 1944
http://www.6juin1944.com/assaut/9usaaf/9alg.php?page=a9

Amicalement
Prosper ;)


L'Union fait la Force-Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image

Prosper
Messages : 536
Enregistré le : 17 août, 20:51
Localisation : Braine le Comte - Belgique

Re: Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thom

Message non lu par Prosper » 30 avr., 22:13

C'est malheureux, mais il me semble que personne ne désire donner son avis.
Il me semble pourtant que que cela s'avère opportun!!!
Bien amicalement
Prosper ;)


L'Union fait la Force-Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image

Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Les honneurs au pilote et photographe américain Joe Thom

Message non lu par Marc Laurenceau » 30 avr., 23:07

Oui, il est certain qu'il ne peut s'être posé au Mollay-Littry le Jour J, l'auteur de l'article pourrait avoir confondu ceci avec une mission de reconnaissance du Molay-Littry, qui se situe à quelques kilomètres seulement au sud d'Omaha Beach (Joe a survolé cette plage 48 heures avant le 6 juin 1944).

Voici la biographie complète de Joe Thompson Jr, telle que l'a publié sa famille et dont je vous propose ici la traduction :

"Mari attentionné et dévoué, père et grand-père, homme de foi, de direction d'assurance, pilote de P-51 Mustang et héros de la Seconde Guerre mondiale, photographe, conteur, planteur d'arbres, est décédé le 24 mars 2012. L'ont précédé dans la mort : ses parents, Joseph et Florence Fonde Thompson et sa sœur, Alice Thompson Farrell. Il laisse dans le deuil son épouse de 64 ans, Martha Crook, quatre enfants, Mindy Orman (Scott), Fonde Werts (Steve), Joseph H. Thompson (Jean) et Celeste Crouch (Jim) ainsi que neuf petits-enfants : Martha Grace, Alice et Will Orman ; Lucy Day Werts Hobor (Thomas d'Aquin) et Charlie Werts; Christine et Joseph H. Thompson Jr., et Caroline et Sarah Joy Crouch.

L'histoire de Joe commence à Nashville, où ses racines sont profondes. Thomas Thompson était un des premiers colons Nashville qui a signé le Pacte de Cumberland et a reçu une subvention pendant la guerre révolutionnaire d'une terre de 640 acres qui se situe aujourd'hui à Franklin Road. Glen Leven, la maison ancestrale de la famille, a été construite sur la propriété en 1857, et Joe y est né le 8 Juin 1919. Il a fréquenté l'école primaire de l'Académie Robertson, se déplaçant souvent avec son poney jusqu'à l'école en brique. Au cours de ses années d'adolescence, il a gagné son surnom de "Tiger Joe" en raison de sa férocité démontrée pendant un match de boxe durant un camp d'été.

Après avoir été diplômé de l'école Wallace en 1937, Joe s'inscrit à l'Université Vanderbilt en médecine et il obtient son diplôme de premier cycle en 1941. En Août de cette année, Joe s'engage dans l'US Army Air Force. Combinant ses passions pour le vol et la photographie, il a choisi de devenir pilote de reconnaissance aérienne. Il a effectué son baptême de l'air au Texas, puis il s'est envolé pour l'Angleterre, où il est arrivé en Octobre 1942. Joe a effectué son premier vol avec la Royal Air Force britannique (66ème Escadron), puis a rejoint le 109ème Escadron de reconnaissance tactique de la US 9ème Air Force. Promu au grade de major (commandant), il a effectué plus de 90 missions de reconnaissance avec un Mustang P-51, la plupart du temps derrière les lignes ennemies, il a photographié Omaha Beach seulement deux jours avant l'invasion du Jour J, ainsi que les mouvements de troupes nazies pendant la Bataille des Ardennes. Pour ses actions, il fut décoré de la Distinguished Flying Cross, la Médaille de l'Air, avec une quinzaine de feuilles de chêne et six étoiles de bronze, la Distinguished Unit ainsi que la Croix de guerre française.

Il y a tout juste quelques semaines, le président Sarkozy a honoré Joe en le décorant de la plus haute décoration du pays, la Légion d'Honneur. Tout au long de ses missions, de sa formation de pilote aux Etats-Unis jusqu'en l'Angleterre, en France, au-dessus de la vallée du Rhin et du centre de l'Allemagne, Joe a utilisé un appareil photo Zeiss Ikonta de fabrication allemande pour enregistrer les gens ordinaires qu'il a rencontrés et les lieux qu'il a vus.

Il faisait développer les photographies pendant la nuit dans sa tente et a obtenu ainsi plus de 600 photographies qui font désormais partie de la collection de la Bibliothèque publique de Nashville. En 2006 est publié "Tiger Joe: un journal photographique de la Seconde Guerre mondiale par un pilote de reconnaissance aérienne" dans lequel sa fabuleuse histoire est contée.

De retour à Nashville en 1945, il entame une carrière longue et fructueuse avec la Northwestern Mutual et il n'a pris sa retraite qu'en 2009, à l'âge de 90, après plus de 64 années de service. En 1948, Joe a épousé Martha Crook de Jackson, Tennessee. Le coeur sur la main, Joe a consacré d'innombrables heures de son temps à sa communauté. Il a servi comme président du Nashville Rotary Club, il a appartenu à l'Association des anciens Vanderbilt, au Musée des enfants, à la Chambre de Commerce de Nashville et au centre d'accueil des enfants Monroe Harding. Il a siégé au conseil d'administration pour Harpeth Hall School, à la Stratton Foster Charitable Foundation, et en tant que président de Givers-Unis, le Fonds (prédécesseur de United Way). Il a été membre de la Société Cockrill de United Way, a présidé la capitale YMCA Fonds et a dirigé les Girl Scouts. L'Armée du Salut a honoré Joe en 1991 avec son Prix de membre à vie du Conseil pour ses nombreuses années de service. Joe a également reçu le Prix Alexis de Tocqueville de United Way et le Prix de couronnement des personnes âgées. En tant que membre du Club Old Oak littéraire, Joe était connu pour offrir des glands de chêne à d'autres membres, en les encourageant à planter un arbre. Tout au long de la vie il a montré son grand intérêt dans le partage et la plantation d'arbres, ce qui lui a valu le Prix Victor Johnson de la Fondation Arbre de Nashville. Joe a également servi en qualité d'homme spirituel et a enseigné à l'école du dimanche pour les 20 ans de la First Presbyterian Church.

Pour l'intégralité de son travail civique, ses réalisations professionnelles et titres officiels, Joe Thompson est aujourd'hui respecté, car il était un homme vertueux et doux. Ses souvenirs de la guerre, dont il faisait part chaque année aux élèves de la Montgomery Bell Académie et ce pendant 16 ans, étaient l'œuvre d'un maître conteur. Joe Thompson a servi sa famille, sa ville, son pays et son Dieu avec une foi et le maintien d'un grand dévouement. Joe Thompson a vécu une vie pleine, riche et abondante, et maintenant il est rentré chez lui pour être avec son Père céleste."


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité