Interview des gardiens du cimetière de La Cambe

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Marc Laurenceau
Messages : 2700
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Interview des gardiens du cimetière de La Cambe

Message non lu par Marc Laurenceau » 20 juil., 17:19

Image

Ils vivent au milieu des tombes. “C’est reposant…” Alain et Roland, deux des soldats jardiniers de la Cambe.

Le chant de la tondeuse accueille les visiteurs sous un ciel gris souris. Il y a au dehors, sur la petite place à l’entrée du cimetière, les cars de touristes qui font du touche-àtouche et débarquent les visiteurs, des Allemands mais pas seulement, des promeneurs anglais, américains, belges, italiens et pas mal de Français.

Roland n’y fait plus attention. Il entame sa dix-septième année de tonte de pelouse : c’est l’un des cinq jardiniers du cimetière allemand, son collègue Alain est encore plus “vieux” dans le métier : vingt-trois ans qu’il jardine sur les pelouses des cimetières de la région.

Roland a commencé sa carrière après son service militaire, direction Nuremberg puis le Luxembourg, puis la plupart des cimetières militaires allemands disséminés dans toute l’Europe, un peu plus de 200 au compteur du jardinier natif d’Isigny-sur-Mer et qui a commencé tout jeune par travailler à l’aménagement des parterres où reposent ici et là des milliers de soldats.

Alain, lui, a travaillé dans d’autres cimetières de la région, toujours allemands, notamment ceux d’Orglandes et de Marigny, dans la Manche. A La Cambe, Roland et Alain veillent comme leurs autres collègues au bon entretien de l’ensemble : pelouses, bordures de sépultures, taille des arbres… à raison d’une tonte tous les huit jours. Sur le bord de la quatre voies, le “jardin de la liberté” a été planté par les “soldats jardiniers de la Cambe”, plus de 1100 arbres, des érables boules, qui font de l’ombre à la route qui mène au cimetière. Le site regroupe 21 139 pierres tombales, il fut inauguré le 21 septembre 1961.

Et quel effet cela fait de travailler chaque jour au milieu des tombes ? “C’est reposant” dit Alain. Roland ajoute : “c’est comme un champ, avec beaucoup de bien-être. Un endroit où l’on se sent bien, en pleine nature”.

Dans le bloc n° 7, une petite feuille dactylographiée a été glissée sous une bougie, à même la pierre. Le mot d’un cousin venu se recueillir sur la tombe de son parent, Walter, tué en 44, dont il a retrouvé la trace après… 68 ans de recherche !

Une autre pierre est regardée souvent de près à La Cambe, la tombe de Michael Wittmann, le “tigre” de l’armée allemande, connu de tous les grands historiens pour avoir été l’un des combattants les plus redoutables de toute la seconde guerre mondiale ! On lui attribue la destruction de quelque 200 chars et canons sur le front de l’Est et pendant la bataille de Normandie, un record qui lui valut d’être mis au rang des grandes figures de l’Armée Allemande, maintes fois décoré !

Il appartenait à la Waffen SS. L’histoire retiendra que c’est du côté à Cintheaux, au sud de Caen, que son char – le fameux Tigre – fut détruit le 8 août 1944. Les circonstances de sa mort restent encore floues : est-ce, comme on le pense, un char de l’armée canadienne qui mit fin à la légende du soldat allemand ou fut-il victime d’un tir d’un avion britannique, ce même avion qui le jour même de la destruction du char de Wittmann disparut à son tour ?

Une chose est sûre : on ne retrouva le corps du “Tigre” allemand qu’en 1983, enfoui sur le bord d’une Nationale ! La tombe de Michael Wittmann est l’une des plus visitées du cimetière : “Il suffit de voir à ses pieds, y’a plus de gazon !”. Les “soldats jardiniers” de La Cambe ont l’oeil à tout…



Un article publié sur Lamanchelibre.fr le 19 juillet 2012 par Alain Fergent : http://www.lamanchelibre.fr/bayeux/actu ... cambe.html


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Ze-Pole
Messages : 76
Enregistré le : 08 janv., 00:00

Re: Interview des gardiens du cimetière de La Cambe

Message non lu par Ze-Pole » 22 juil., 15:34

Bonjour,
Merci pour ce post.
ZP



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité