le martyre Arlette Blanc

Les sujets d'actualités de la presse locale, nationale ou internationale liés à la Seconde Guerre mondiale !
Avatar du membre
Noam
Messages : 233
Enregistré le : 12 janv., 00:18
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

le martyre Arlette Blanc

Message non lu par Noam » 20 janv., 02:10

C'était à Vassieux en Vercors, Arlette Blanc vivait dans une maison avec toutes sa famille ( parents, tantes, grande parents...). Elle avait deux soeurs Jaqueline (7 ans) et Danielle (4 ans) ainsi qu'un petit frère Maurice (18 mois). Sa maison a était bombardée. Elle était la seule survivante de la famille et elle se trouvait coincée dans les décombres de sa demeure. D'après mes souvenirs, les cadavres de son frère ainsi que de ses soeur et de toute sa famille étaient son autour d'elle, celle-ci était sûrement blessée aux jambes, et les corps de ses parents se trouvaient sur celles-ci. La malheureuse gémissait de douleur. Plus tard elle demanda à deux soldats allemands de l'aide, mais ceux-ci se moquèrent d'elle. Elle resta ainsi sans boire ni manger pendant plusieurs jours. Un jour, ses cries alertèrent, le jeudi 27 juillet, l'Abbé Gagnol. Au début, il n'arriva pas à la dégager, puis avec l'aide de plusieurs personnes ils l'a libèrent enfin. L' abbé Gagnol : "Après plusieurs heures qui semblent interminables - les Allemands sont à 600 mètre de nous - après avoir retourné tous les cadavres en pleine décomposition, Arlette est enfin dégagée". Arlette sera recueillie dans une ferme. Elle sera soignée et nourrie. Son état reste stable jusqu'au dimanche 30. Ce jour-là, commence une agonie qui va durer vingt heures. " Je ne pensais pas que tant de souffrances était nécessaires pour mourir, confit-t-elle. Je vais mourir et mon papa qui n'est pas là ..." Pauvre père qui avait envoyé sa femme et ses enfants à Vassieux pour les mettre en sécurité, pense l'abbé Gagnol. Lundi 31 juillet : Arlette Blanc a cessé de vivre. Elle meure dans d'atroce souffrance d'une
gangrène.
Fichiers joints
Arlette-Blanc-et-ses-soeurs.jpg
La dernière photo d'Arlette Blanc pour sa premiere communion en juin 1944, avec son frère et ses deux soeurs, photo exposé au musée de Vassieux en Vercors.


Membre de l’association « sud véhicules libres »
http://www.sud-vehicules-libres.com/

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Actualités de la Seconde Guerre mondiale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité