Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Les sujets d'actualités de la presse locale, nationale ou internationale liés à la Seconde Guerre mondiale !
Marc Laurenceau
Messages : 2695
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par Marc Laurenceau » 18 sept., 06:25

Image
Robert Hébras

Les Malgré-Nous ne pardonnent toujours pas à Robert Hébras, rescapé du massacre d’Oradour, d’avoir mis en doute la réalité de l’incorporation de force. L’intéressé plaide la bonne foi et une erreur éditoriale, les Malgré-Nous une faute historique. L’arrêt de la Cour de cassation sera rendu le 16 octobre.
Le 4 septembre dernier, les présidents français Hollande et allemand Gauck rendaient hommage, à Oradour-sur-Glane, à la mémoire des 642 hommes, femmes et enfants massacrés le 10 juin 1944 par les SS de la division Das Reich, qui remontait vers le front de Normandie.

Les deux présidents encadraient Robert Hébras, 88 ans, l’un des rares survivants de ce crime de guerre. Le symbole du geste était comparable à celui de François Mitterrand et Helmut Kohl, se tenant par la main en 1984 devant l’ossuaire de Douaumont à Verdun.

Moins de deux semaines plus tard, on a eu confirmation hier que si la réconciliation franco-allemande a franchi un nouveau pas, les plaies restent à vif entre le Limousin et l’Alsace. La Cour de cassation examinait le pourvoi de Robert Hébras, condamné par la Cour d’appel de Colmar pour avoir émis des doutes sur le caractère forcé de l’incorporation d’office des Alsaciens et des Lorrains dans les Waffen SS. Dans son livre paru en 1992, intitulé Oradour-sur-Glane, le drame heure par heure , Robert Hébras écrivait que « parmi les hommes de main, il y avait quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force dans les unités SS ».

Le rescapé, engagé après le massacre dans la Résistance, avait nuancé son propos dans l’édition suivante, en 2004. Mais en 2008, un nouveau tirage du livre avait repris le texte initial et deux associations de Malgré-Nous alsaciens avaient porté plainte en diffamation. Elles avaient été déboutées en première instance, mais avaient obtenu satisfaction en appel : Robert Hébras et son éditeur ont été condamnés le 14 septembre 2012 à verser un euro symbolique et 10 000 € au titre des frais de justice.

Devant la Cour de cassation, l’avocate de Robert Hébras, Me Françoise Thouin-Palat, a plaidé la bonne foi du rescapé. « Il n’est ni journaliste, ni historien, ni écrivain, mais témoin , a-t-elle souligné. À ce titre, il est tenu à une obligation de sincérité, pas d’objectivité. » En outre, « il n’a jamais remis en cause la réalité de l’incorporation de force en Alsace-Moselle », n’évoquant que le cas des SS d’Oradour. L’avocate a également insisté sur « l’erreur » de l’éditeur qui a repris une vieille phrase de Robert Hébras sans le consulter.

L’avocat général, Christian Mellottée, a réclamé, lui aussi, la cassation de la condamnation. « La Cour européenne est très attentive au respect du droit d’expression » , a-t-il remarqué. Pour lui, Robert Hébras s’est exprimé « au conditionnel et au subjonctif » , « sans esprit de haine » et il a le droit d’émettre ses doutes. Élargissant son propos, l’avocat général a insisté : « Concernant l’histoire, je suis partisan d’une liberté totale. Ce n’est pas avec les lois mémorielles comme la loi Gayssot et avec la censure que l’on fait progresser la vérité. »

Défendant la position des associations de Malgré-Nous, Me Jean-Pierre Chevallier a considéré, au contraire, que la cassation de l’arrêt de la Cour d’appel laisserait « entière la dérive de la réalité historique et judiciaire » et pourrait « ouvrir la boîte de Pandore ». « M. Hébras est témoin du drame d’Oradour, mais pas témoin de l’incorporation de force , a-t-il souligné. Or, les 13 Malgré-Nous alsaciens d’Oradour condamnés en 1953 par le tribunal de Bordeaux ont été amnistiés huit jours plus tard par une loi qui précise clairement qu’ils ont été incorporés contre leur gré. »
L’arrêt de la Cour de cassation sera rendu le 16 octobre. S’il est favorable à Robert Hébras, comme le demande l’avocat général, il y aura un troisième procès en diffamation, dans une Cour d’appel. Soixante-dix ans, ou plus, après le massacre.

Source


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

Avatar du membre
weyax
Messages : 203
Enregistré le : 26 oct., 06:44
Localisation : Moselle/Allemagne

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par weyax » 18 sept., 06:31

Tres interessant de lire,

merci :)



Avatar du membre
Rommel 29
Messages : 490
Enregistré le : 20 avr., 16:22

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par Rommel 29 » 18 sept., 15:04

Si vous n'avez jamais lu ce livre de Robert Hébras,alors je vous le conseille très fortement.Très poignant...



Avatar du membre
john9
Messages : 797
Enregistré le : 05 déc., 21:17
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par john9 » 17 oct., 18:23

Salut,

paru ce matin dans le journal:

Je cite:

un survivant d' Oradour-sur- Glane blanchi.
La cour de cassation a annulé la condamnation de Robert Hébras.
L'homme avait émis un doute sur le caractère forcé de l'enrôlement des malgré-nous dans la Wehrmacht,
et qui avaient pris part au massacre d' Oradour -sur-Glane en 1944,
massacre dont il est l'un des rares survivants.......

A+


Membre de l'association : "Les Fleurs de la Mémoire".
Membre de l'association : "DDay-Overlord" : Mémoire de la bataille de Normandie.

Avatar du membre
Manuferey
Messages : 587
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par Manuferey » 17 oct., 20:34

Si j’ai bien compris le droit français en ce qui concerne l'action des Malgré-Nous à Oradour, un crime est pardonnable si la personne qui le commet y est contrainte d’y participer.

Sait-on s’il y avait d’autres enrôlés de force dans les SS à Oradour-sur-Glane en dehors des Malgrés-nous? Par exemple des Volksdeutschen voir des Allemands pur jus puisque l’enrôlement de force existait aussi pour ces Allemands dans la Waffen SS en 1944?
Si oui, je serais curieux de savoir si des enrôlés de force non Malgré-nous ont été condamnés après la guerre pour leur participation au massacre d’Oradour et ont eu leurs peines maintenues ou annulées.

Emmanuel



Marc Laurenceau
Messages : 2695
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par Marc Laurenceau » 18 oct., 06:23

Les Malgré-Nous ont été condamnés lors du Procès de Bordeaux pour leur participation forcée au drame d'Oradour, dont le verdict est prononcé le 12 février 1953. Mais la question n'est pas là. Le débat porte à mon avis sur le fait que Robert Hébras ait remis en cause le caractère forcé de leur participation. La justice a désormais tranché pour la liberté d'expression.

Voici quelques infos sur le procès de Bordeaux et sur le débat politique qui a suivi : consulter les paragraphes "Le procès de Bordeaux" et "Les réactions et l’amnistie" de cette page http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d ... -sur-Glane

Le sort des Malgré-Nous est un souvenir particulièrement douloureux en Alsace-Moselle, car bien souvent ils font les frais de raccourcis rapides et faciles, alors que nous le savons bien, rien n'est simple pendant cette guerre.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

alain2904

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par alain2904 » 19 oct., 10:02

Comme dans toutles pays occupés par l.allemagne, je pense qu'il y a eu des volontaires.
Maintenant pour les malgrés nous , la question est vraiment de savoir si il n'y avait pas aussi quelques volontaires?
Peut etre que vouspourrez me repondre, mais pour etre des les ss il ne fallaitpas etre volontaire?



Marc Laurenceau
Messages : 2695
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par Marc Laurenceau » 19 oct., 10:37

Voici quelques éléments de réponse :

Un Malgré-Nous est par définition quelqu'un qui n'est pas volontaire. C'est essentiellement à partir de la fin 1943 que ceux que nous appelons également des "supplétifs" alsaciens et mosellans ont été intégrés de force dans les unités SS qui avaient subi de l'attrition. Pour plus d'infos, lire :
- Le témoignage de Daniel Fischer : les-malgre-nous-alsaciens-mosellans-dan ... t8083.html
- Ce sujet récapitulatif des Alsaciens-Mosellans engagés dans la bataille de Normandie : des-alsaciens-dans-bataille-normandie-t7209.html

Il y a une différence à faire entre les Volontaires et les Malgré-Nous. Durant le massacre d'Oradour, sur les 14 Alsaciens-Mosellans présents, seul l'un d'entre eux était volontaire pour servir sous l'uniforme allemand. Il n'était donc pas un Malgré-Nous. Il a été condamné à mort pour trahison lors du procès de Bordeaux.

Bien cordialement.


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

alain2904

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par alain2904 » 19 oct., 12:57

Merci Marc pour cette précision.
Maintenant je comprends mieux.



Avatar du membre
BILL BAROUD
Messages : 132
Enregistré le : 06 sept., 05:28
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Les propos de Robert Hébras font toujours débat

Message non lu par BILL BAROUD » 19 oct., 14:23

Cette histoire me laisse dubitatif!!!!! J'ai beaucoup hésité avant d'écrire car je ne veux froisser personne. Je ne remet pas en cause le caractère forcé de cet enrôlement. J'ai vu la même chose sur le continent africain, surtout des enfants.... Mais je bloque sur la responsabilité personnelle des hommes qui ont participé à des actes graves comme ceux d'Oradour..... C'est, Peux être, une histoire de caractère ou d'age, leur jeunesse!!! Mais comment peux t'on obliger quelqu'un à participer au massacre d'hommes, de femmes et d' enfants, sans réagir!!!!
Je ne juge personne, j'en ai pas le droit. Je n'était pas à leur place. Mais j'ai du mal a comprendre les motivations et a quoi ont pu penser ces hommes a ce moments la!!!!!!

maintenant je comprend Mr Robert Hébras et sa colère !!!! dans cette histoire il n'y a que des victimes: les habitants d'Oradour, Mr Robert Hébras, et les malgré-nous. victime de la guerre et de l' Allemagne nazi. Et je ne comprend pas que des victimes se déchirent entres elles. je pense que les assoc de malgré-nous n'auraient pas du attaquer cet homme pour ses écrits et juste lui demander un droit de réponse.....

ceci n'est que mon humble avis :rouge:

éric
Modifié en dernier par BILL BAROUD le 19 oct., 14:41, modifié 1 fois.


-----------------------
RIP Bill Baroud - Alias Eric Lebouc, décédé le 28/03/2014.
-----------------------

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Actualités de la Seconde Guerre mondiale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité