operation tiger

Posez dans cette rubrique tous vos commentaires à propos des préparatifs du Jour J et des combats qui suivirent, posez vos questions pour en savoir plus, et discutez avec d'autres internautes intéressés par le même sujet !
Invité

operation tiger

Message non lu par Invité » 07 mai, 22:37

Et on va encore en apprendre beaucoup!!!



Trigger59
Messages : 60
Enregistré le : 28 avr., 23:00

operation tiger

Message non lu par Trigger59 » 07 mai, 22:38

j'ai aussi vu un documentaire sur le sujet
personnellement j'ai toujours entendu parler de 130 tués américains, et pas 500 ou 700 !!
de plus, il ne s'agissait pas de sous marin mais bien de vedettes lance torpille S boot
d'ailleurs, ces vedettes étaient parties de Cherbourg après avoir su qu'un mouvement de navire se profilait près des côtes anglaises, les LST US n'étant pas protégés par des croiseurs (comme cela était initialement prévu pour l'opération), les S boot nont pas eut trop de difficulté à atteindre leurs cibles ...
quoi que !! la chance a voulu que le premier LST visé n'ait aucun dégât ! et oui, ces navires de transport étaient à fond plat, les allemands ne le sachant pas, les torpilles passèrent en dessous tout simplement, malheureusement les autres LST n'eurent pas tous la même chance ....



Invité

operation tiger

Message non lu par Invité » 08 mai, 13:47

http://lhistoire.over-blog.net/article-2618704.html


http://www.freerepublic.com/focus/f-news/1825349/posts

j'éspère que cela répondera a quelque une de vos question.



La guerre est douce à ceux qui l'aime.



Diraf
Messages : 29
Enregistré le : 14 mai, 23:00

operation tiger

Message non lu par Diraf » 20 janv., 14:57

J'ai également vu le reportage qui a été rediffusé sur Arte cette semaine. C'était poignant. Au delà du sentiment de frustration que l'on peut logiquement avoir sur les victimes et les réscapés, qui sont tombés dans l'oubli, on peut se poser aussi une question cruciale sur ce qui aurait pu être un tournant de la guerre : les vedettes allemandes.

C'était une innovation sur laquelle l'état major allemand n'a pas jugé bon de miser sur une construction de masse, contrairement aux sous-marins.
Lors du D-day, les Allemands n'ont opposé qu'un nombre ridicule de vedettes contre l'armada alliée (7 ou 17 j'ai oublié le nombre exact, contre 5.000 navires de toutes sortes pour rappel).

Etant donné les dégats qu'ont causées une poignées de vedettes lors de cette Opération Tiger (2 LST coulés, 1 gravement endommagé, en quelques minutes : pour plus de 600 morts), on peut penser qu'une plus grande utilisation de cette arme "furtive" pour l'époque aurait pu être beaucoup plus grave en combinaison aux sous-marins, durant le blocus de l'Angleterre.



Invité

operation tiger

Message non lu par Invité » 20 janv., 15:06

peut etre que je m'écarte du sujet mais si les allemands auraient eu une flotte correcte je pense que les alliés auraient perdu plus de navires et le truc que je comprend pas c'est pourquoi les allemands n'ont pas plus développé leur force navale tout en sachant qu'ils s'attendaient a un débarquement dans ce secteur. Pour Dieppe si je me trompe pas il y avait également des français.




jean-claude
Messages : 483
Enregistré le : 08 sept., 23:00

operation tiger

Message non lu par jean-claude » 21 janv., 20:38

Juste pour avoir une idée voici les Eboats , enfin des photos les représentants
Image

Image

Image



jean-claude
Messages : 483
Enregistré le : 08 sept., 23:00

operation tiger

Message non lu par jean-claude » 22 janv., 00:09

[quote="Nickson"]nickel, mais dans les grandes liges je conaissaient l'opération et j'aurai voulu avoir un peu plus de details mis je sais qu'elle a ete classee secret defense jusqu'en 1990 je crois ....


merci a tous.. 8)[/quote]
Classé secret défence jusqu'en janvier 1996



Avatar du membre
Omaha44
Messages : 74
Enregistré le : 11 juil., 23:00

operation tiger

Message non lu par Omaha44 » 27 janv., 19:37

un petit complément :

Jusqu'en 1984, l'état-major américain a tu ce qui s'est réellement passé les 27 et 28 avril 1944, quelques semaines avant le débarquement, dans la baie de Slapton Sands, dans le Devon (sud-est de l'Angleterre).

Le commandement allié avait décidé d'organiser d'importants exercices d'entraînement sur la plage de Slapton Sands. Laquelle présente de grandes similitudes avec celle d'Utah Beach. 30.000 soldats et 300 navires étaient mobilisés. A terre, 500 Américains devaient défendre la plage à projectiles réels contre des vagues d'"envahisseurs".

Premier problème: l'emploi du temps n'est pas respecté à la lettre. Une première erreur qui coûte la vie à 150 militaires.

L'exercice se poursuit dans la nuit. Huit navires doivent décharger des troupes et du matériel lourd: chars, véhicules, essence... Mais les Allemands sont apparemment alertés par un trafic radio intense. "Il semble que nos bateaux aient été branchés sur une mauvaise fréquence radio lorsque la fin de l'exercice fut annoncée et qu'ils n'entendirent pas le message ordonnant à toutes les unités de revenir au port", racontera plus tard le lieutenant britannique Downes, témoin des faits, dans l'ouvrage "Paroles du jour J" (éditions E.J.L. et Radio France, 2004).

Quoi qu'il arrive, les chefs hitlériens envoient sur place des vedettes lance-torpilles basées à Cherbourg. Les vedettes ne font pas de quartier. Les Alliés répliquent dans une totale confusion. Non loin de là mouillent des navires britanniques qui recoivent l'ordre de ne pas intervenir. Leurs chefs craignent que les Américains les prennent pour des Allemands.

L'opération Tigre a donc tourné au massacre: elle a fait en tout 946 morts et disparus (tous américains), et 500 blessés, chiffre trois fois supérieur aux pertes enregistrées quelques semaines plus tard à Utah Beach... Les familles recevront un faire-part de décès sans aucune explication.

"On nous raconta en détail ce drame par la suite, mais en nous menaçant de la cour martiale si nous en disions le moindre mot aux civils lors de nos permissions à terre", raconte le lieutenant Downes.

"Pendant quelques heures, le désastre menaça jusqu'aux plans du débarquement", selon "Le Nouvel Observateur". Parmi les participants à l'opération Tigre, on comptait une vingtaine d'officiers qui connaissaient lesdits plans en détail . L'état-major allié craignait en effet que des prisonniers aient été faits par les Allemands. Mais tous les officiers concernés furent retrouvés morts. Le compte-à-rebours du débarquement pouvait donc se poursuivre...


Omaha44

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Préparatifs du Débarquement et de la Bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités