Pourquoi oublie-t-on Sword ?

La zone de Sword, à 5 kilomètres à l'Est de Juno Beach, est située entre les localités de Saint-Aubin à Ouistreham, et représente le flanc Est de l'invasion Alliée en Normandie.
aldary
Messages : 585
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar aldary » 16 mars, 15:38

faut pas être chauvin que pour le pinard ou les escargots au beurre !!! ça, z'ont pas compris !


Quentin
Messages : 1758
Enregistré le : 13 mai, 23:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar Quentin » 16 mars, 17:53

Ba on peut pas reprocher a un pays de faire la promo de ses Anciens, en revanche il est clair que la France a de grosse lacune envers son passé

moneglia
Messages : 377
Enregistré le : 28 janv., 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar moneglia » 16 mars, 18:04

Voici quelques films Français sur les guerres et derniers conflits ou le comique ne l?emporte pas sur le sérieux.

Première guerre mondiale
La grande illusion -Renoir
La vie et rien d'autre -Tavernier
Capitaine Conan -Tavernier
La chambre des officiers
Un long dimanche de fiancailles ... et Le Pantalon .


Seconde guerre mondiale
Paris brûle -t-il ...
Week end à Zuydcoot (1964
Bataillon Du Ciel de Alexandre ESWAY (avant le 6 juin 44)
« Amen » (Costa-Gavras), 2002
« Monsieur Batignole » (Gérard Jugnot), 2002 « Je suis vivante et je vous aime » (Roger Kahane), 1998 )
« Blanche et Marie » (jacques Renard), 1984
« Les patates » (Claude Autant-Lara), 1969
"Laissez-passer" (Bertrand Tavernier), 2002
« La traversée de Paris », (Claude Autant-Lara), 1956
« Lacombe Lucien » (Louis Malle), 1974
"Au revoir les enfants".
« Uranus » (Claude Berri), 1990
« Le dernier métro » (François Truffaut), 1980
« Nuit et brouillard », (Alain Resnais), 1956
« Shoah » (Claude Lanzmann), 1985
« Le chagrin et la pitié » (Marcel Ophuls), 1971
« Le vieil homme et l?enfant » (Claude Berri), 1967
« Au revoir les enfants » (Louis Malle), 1987
« Lucie Aubrac » (Claude Berri), 1997
« Des enfants dans les arbres » (Pierre Boutron), 1994
« Et le soleil se levait » (Frank Cassenti
« Music Box » (Costa-Gavras), 1989
« David » (Peter Lilienthal), 1979
« Jacob le menteur » (Mathieu Kassovitz), 1999
« La bataille du rail » (René Clément), 1945
« Jeux interdits » (René Clément), 1951
« L?armée des ombres » (Jean-Pierre Melville), 1969
« Section spéciale » (Costa-Gavras), 1974
« Pétain » (Jean Marboeuf), 1992
« L?oeil de Vichy » (Claude Chabrol), 1993

Indochine
Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer P.S
Le Crabe tambour P.S
La 317 eme Section P.S

Algérie
L?honneur d?un Capitaine P.S
Avoir vingt ans dans les Aurès
les centurions

J'ajoute au fur et à mesure Image

aldary
Messages : 585
Enregistré le : 23 févr., 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar aldary » 16 mars, 18:55

ah j'avoue, que je n'en connaissais pas autant !!
méa culpa !

Invité

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar Invité » 16 mars, 20:00

[quote="moneglia"]Voici quelques films Français sur les guerres et derniers conflits ou le comique ne l?emporte pas sur le sérieux.

Première guerre mondiale
La grande illusion -Renoir
La vie et rien d'autre -Tavernier
Capitaine Conan -Tavernier
La chambre des officiers

[/quote]

Un long dimanche de fiancailles ... et Le Pantalon . ;)

dwight_35
Messages : 98
Enregistré le : 15 mars, 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar dwight_35 » 16 mars, 22:55

Il suffit d'aller aujourd'hui à Lion s/mer et à Colleville, la comparaison est fastueuse !!!!

Quentin
Messages : 1758
Enregistré le : 13 mai, 23:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar Quentin » 17 mars, 01:44

Heuresement qu'il y a Pierre Schoendorffer...

Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar Big » 18 mars, 01:04

[quote="Fantomas"]En fait, c'est là qu'il y a eu le moins de pertes lors du D-Day par rapport à Omaha. En plus il n'y a pas tellement de vestiges...[/quote]
Là ou il y a eu le moins de pertes, c'est à Utah

Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar Big » 18 mars, 01:18

[quote="moneglia"]Voici quelques films Français sur les guerres et derniers conflits ou le comique ne l?emporte pas sur le sérieux.

Première guerre mondiale
La grande illusion -Renoir
La vie et rien d'autre -Tavernier
Capitaine Conan -Tavernier
La chambre des officiers
Un long dimanche de fiancailles ... et Le Pantalon .



J'ajoute au fur et à mesure :salut:[/quote]

C'est là que s'opère la magie des chiffres: combien, à votre avis (à tous) des 300 millions d'Américains, ont vu UN de ces films ?
Maintenant, combien , parmi les 60 millions de Français, ont vu " le Jour le plus long" ou "le soldat Ryan" ?

Petit indice: sur 300 millions d'américains, seuls 10 millions ont un passeport!!!
autre petit indice: quand les français voient un film américain, il est doublé en français, quand les américains voient un film français (si,si, ça arrive des fois, ils ont vu "le fabuleux destin d'Amélie Poulain") la plupart du temps il est REFAIT en américain, avec des acteurs americains etc...
(ex "True lies" remake un peu plus pétant de "la Totale" avec Schwarzie à la place de Jean Reno)

Et si les americains tirent la couverture à eux, c'est que personne ne tire assez fort dans l'autre sens. :?

Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Pourquoi oublie-t-on Sword ?

Message non lupar Big » 18 mars, 01:35

[quote="-sandoven-"]Non pas Dieppe !! lol

Concernant les chiffres de Moneglia sur les effectifs, cest tres instructif ! La part des Canadiens dans les effectifs totaux est vraiment importante. Quand on pense que les Francais les ont presque oubliés... On parle à peine plus des Canadiens que des Danois ou des Polonais...

De plus, eux n avaient absolument rien à voir avec cette guerre. Les Etats-Unis étaient en guerre avec l Allemagne et le Japon. Mais les Canadiens auraient pu rester chez eux... Je me demande si les familles canadiennes en ont voulu à leurs représentants politiques d avoir envoyer leurs jeunes se battre et mourir de l autre côté de l Atlantique...?

sandoven ![/quote]

Lors de la déclaration de guerre du Canada à l'Allemagne, suivant de près celle de l'Angleterre, il y eu une telle vague de protestation dans tout le Canada, mais surtout au Quebec, que le gouvernement de Mackenzie King décida de garder la conscription, mais de n'envoyer outre-mer que des volontaires.

Pour les attirer, le gouvernement offrait des primes attrayantes, ce qui, en ces années de dépression post krach de Wall street, representait pour beaucoup de chomeurs le seul moyen de s'en sortir et de nourrir sa famille. l'état n'était pas très regardant quand aux "volontaires" se pressant aux bureaux de recrutement. C'est doute pour cela que les canadiens se sont rapidement taillé une réputation de "tough" de "Bad Boys" en Angleterre, toujours à chercher la bagarre dans les Pubs. Jusqu'a Dieppe, où là, ils l'ont trouvée.

Toujours est -il que les canadiens se battant en Italie ou en Normandie, voire à Hong Kong, étaient tous volontaires, et à ce titre, n'avaient pas à la rammener. Du moins jusqua novembre 44 où on a commencé à faire venir en Europe, des "draftees" (appelés) pour un peu combler les pertes.



  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Sword Beach »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité