Où était la 4e DB le 21 août 1944

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
dusty49
Messages : 47
Enregistré le : 18 août, 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar dusty49 » 02 sept., 11:48

[quote="Stevenot Gilbert N."]
Salut Yves,

Un des bons livres qui a été publié en 1990 portant le titre " The Legacy of the 4th Armored " Livre aussi, dont le Staff était Irzyk, Leach,Miller et Pattisson, qui reste pour moi, un livre de référence, car il s'arrête au 8 mai . Il y avait un tirage limité de 75O copies. Couvertures Hardcover avec le nom des 750 récipiendaires. J'y ai mon cursus et ma photo.

Je me demande si mes rapports sont appréciés par tous, mais en fait il difficile de suivre le fil conducteur des différents thèmes su D.D.Overlord. C'est avant tout un plaisir que je partage.J'apprécie tes messages, toujours bien écrits. Peux-tu me donner les dfférents titres de tes tomes pour avor une idée de ta distribution de ton livre. Bien à toi. Steve n/corrigé.[/quote]

Salut Steve,

"The Legacy of the 4th Armored Division", encore un livre difficile à trouver. j'ai regardé sur Turner Publishing, il est épuisé.

Je pense que tes rapports sont appréciés, au moins par quelques-uns. Il est, en effet, difficile de faire le tour du forum et d'aller voir chaque jour, tous les sujets. Je pense que un bon nombre se contente de certaines rubriques, celle qui les intéressent le plus, sans aller voir ailleurs. J'aurais fait pareil si je n'avais pas trouvé une combine (que d'autres ont surement trouvé), je regarde la liste des membres, je clique sur un des pseudos récemment connecté, et je regarde la liste des messages. Cela m'emmène dans des rubriques que je n'aurais pas visitées autrement.
Mais c'est le problème de tous les forums qui ont bien grandis, comme celui des questions redondantes.

Au sujet des mes livres, j'ai écrit trois volumes sur la division d'infanterie.
US Army Infantry Divisions, 1943-45 (vol 1 à 3), publié par Helion & Co en Angleterre.
Seul le volume 1 est actuellement paru.
Le volume 1 concerne l'organisation de toutes les unités, ainsi que l'équipement, et un point de doctrine sur l'emploi de chaque unité, avec une grosse partie sur l'infanterie.
Les volumes 2 et 3 sont plus des ordres de batailles, avec l'ordre de bataille de chaque division, la composition des corps et armées (la liste des divisions assignées avec la date d'arrivée et la date de départ).
Et un combat diary de chaque division, c'est un historique de chaque division sous forme de journal. Au lieu de faire une histoire (Stanton l'avait fait), j'ai décrit les faits de la division jour après jour. J'ai ajouté des informations par rapport à Stanton (sauf qu'en j'en ai pas trouvé).
Le volume 2 est sur les divisions en ETO, le 3 sur les PTO et MTO. Le 3 contient, en plus, les annexes des 2 volumes. le problème c'est qu'on ne pouvait pas publier tout en un seul (trop cher).

Je travaille depuis plusieurs années sur l'Armored Division, à laquelle je vais aussi consacrer trois volumes.
Le Vol 1 que je termine est sur l'organisation de 1943, c'est la même présentation que le vol 1 sur la division d'infanterie, sauf que je suis exhaustif sur toutes les tables d'organisation et d'équipement. En plus, j'ai ajouté des dessins montrant tous les véhicules de chaque unité, avec l'équipage théorique de chaque véhicule (sachant qu'il pouvait y avoir des variantes dans chaque unité).
J'ai trouvé un autre point à développer, je donne, pour chaque unité (s'il y en a eu) les modifications faites dans les unités. Cela me prend beaucoup de temps, et je n'ai pas fini, je suis justement sur la 4th AD (mais je ne les fais pas dans l'ordre des numéros). J'ai trouvé des modifications intéressantes, et encore plus intéressant, qu'elles sont différentes suivant les divisions. J'ai lu tous les historiques de division (sauf 13, 16 et 9, trop cher la 9th AD), et tous les After Action Reports, Unit histories, témoignages de vétérans que j'ai pu trouver sur internet. Cela fait des milliers de pages.
Le Vol 2 sera le même, mais sur l'organisation de 1942, et sur les changements dans les 1st, 2nd et 3rd AD. Beaucoup de travail en perspective. Je fais venir de NARA tous les documents des archives qui m'intéresse (ça coute cher) sur les 2nd et 3rd AD.
Le Vol 3 sera semblable aux Vol 2 et 3 de l'infantry division, mais comme il y a moins de divisions, je développerais plus la part "combat diary", et j'ajouterais l'organisation, doctrine et équipement pour les principales unités attachées à toutes les divisions (TD Bn, SP et towed; AAA Bn, SP et semi-mobile; CIC Detachment, etc..)
Dans ce volume 3, avec l'ordre de bataille de chaque division, je voudrais mettre la composition des combat commands et task forces. Peut-être pas tous les changements, car pour certaines, comme la 4th AD, ça fait beaucoup.

Je suis membre de la 5th Armored Division Association depuis 1994. J'ai récemment posé quelques questions é des vétérans des AIB et obtenu d'excellentes réponses.

Continue ton oeuvre Steve, c'est utile.

Yves.

PS. Pour que tu puisse m'aider sur le combat commands, il faudrait que je trouve le temps de compiler ce que j'ai noté pour voir les manques.
Pour l'instant je note tout, mais ce que je cherche ce sont les modifications apportées au matériel ou à l'organisation, et les types de M4 utilisés.


Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 02 sept., 15:18

[quote="dusty49"][quote="Stevenot Gilbert N."]

Bonjour Pierrot,et à tous les nombreux forumistes qui suivent mes messages journaliers,

La Task Force Baum fut un fiasco total. Elle fut ordonnée par Patton, dans le plus grand secret, et non cautionnée pas ses supérieurs. Je me base sur les archives et sur le premier livre, du Capitaine Kenneth Koyen, Officier des relations publiques, publié à Munich en 1946. Eh! Oui, déjà... " The Fourth Armored Division" from the Beach to Bavaria. Il y consacre 25 pages, pour tout dire su cette opération, alors que le livre n'en comporte que 180 pages.
[/quote]

Bravo Steve,

C'est en effet un épisode peu connu, car en dehors du livre de Koyen, et du site que j'ai découvert hier, on n'en parle pas.
Cela mérite qu'on s'y attache. Je ne crois pas que Koyen cite le beau-fils du General Patton, mais en effet consacre une grande partie du livre à la TF Baum. Je me suis d'ailleurs demandé, avant de l'avoir lu, pourquoi autant de pages sur une simple TF. Quand on l'a lu, on comprend.

Yves.[/quote]

Je reviens Yves, sur " ce détail de l'Histoire comme dirait Le Pen,

****************************************************

Je pense que si je n'avais pas rencontré Abe Baum à Bastogne, je n'en n'aurais pas parlé, et comme j'avais lu le livre de Koyen je me sentais plus libre de reparler de cette mission secrête avec lui.
Se voir embarqué dans une expédition dangereuse dans les lignes allemandes, au moment où la progression normale de la 4e DB les amenait à un point peu distant de Hammelburg.
Patton pensait à la réussite, et ajouter à son prestige. Il s'est lourdement trompé. Koyen à écrit ces longues pages, tout de suite après les faits, vu la parution rapide du livre, en 1945, pour expliquer les combats et le fiasco de ce raid inutile, et donner une leçon à Patton qui pensait que sa mission pouvait réussir et resterait secrète. Toutes ces pertes en hommes et en matériel de surcroît, pour sauver "un membre de sa famille" était faire peu de cas de la vie des autres ....Je comprends pourquoi Abe a voulu reconstituer son expédition de Hammemburg avec l'ex Co Allemand Peter Domes
Par contre dans son livre Carlo d' Este, dit que Hammelburg n'a jamais existé, c'est malhonnête. On peut être un fan de Patton, mais faire fi de la mort d'hommes, c'est scandaleux pour un ancien Col de l'Armée US.@+

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 02 sept., 15:57

[quote="veronique49"]Bonjour, merci steve et yves de vos précisions. En effet ce n'est pas évident. Mais je vais faire un effort pour comprendre, et ainsi suivre le récit que nous livre steve que j'ai toujours plaisir à lire.

Bonsoir Véro de Juvardeil,
Je connais quelqu'un à Juvardeil, Marcel Hunault dit Marco, il s'occupait du sport à la mairie de Juvardeil.

Marco est toujours à Juvardeil .... Heureuse de faire la connaissance d'un Angevin.

CORDIALEMENT VERO :+[/quote]

Merci Vero,

Je suis passé pas loin de Juvardeil, près d'Angers, je pense, lors de la marche Utah-Bastogne-Eupen, en juillet 1986. 21 ans déjà !; avec l'Armée belge, c'était la 1e fois que "je dirigeais les hommes d'une Brigade" Après Angers, Seiche, LaFlèche, Cerans,Fouilletourte, Leman, Connere, La Ferté Bernard, Nogent-le-Rotrou, Courville, Chartres..... je les cite dans l'ordre, mais je sais qu'il devait y avoir une erreur sur la carte, et je me demande si ce n'est pas sur cette partie du parcours ! A toi de me le dire. As-tu lu où était Hitler le 6 juin 1944.? Encore merci et à bientôt.

dusty49
Messages : 47
Enregistré le : 18 août, 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar dusty49 » 02 sept., 16:30

Je comprends pourquoi Abe a voulu reconstituer son expédition de Hammemburg avec l'ex Co Allemand Peter Domes
Par contre dans son livre Carlo d' Este, dit que Hammelburg n'a jamais existé, c'est malhonnête. On peut être un fan de Patton, mais faire fi de la mort d'hommes, c'est scandaleux pour un ancien Col de l'Armée US.@+


Steve,
Je n'ai pas le livre de d'Este, j'ai celui de Blumenson, mais je ne l'ai pas lu non plus. Le livre de Carlo d'Este est pourtant réputé. La notoriété, méritée, de Patton fait qu'aujourd'hui on ne peut pas le critiquer. Il n'a pourtant pas fait que des bonnes choses. C'était l'un des plus grand tacticien de son époque, et il avait un sens de la bataille que personne n'avait, à part, sans doute à ce niveau, "P" Wood. Tu aurais compris avec "P", mais je rajoute Wood pour les autres. Dans le camp adverse, on peut les rapprocher de Rommel, Guderian ou Manstein.

Par contre Patton manquait de sens stratégique, dans les vues statégiques qu'il a imposé à la 3d Army, il avait souvent des objectifs trop lointains et irréalistes. Par exemple, début septembre 1944, l'objectif de l'armée était le Rhin, quand on sait le temps qu'elle a passée en Lorraine, même avec plus d'essence en septembre 44, ça me paraît trop optimiste.
Il a toujours voulu foncer et ne pas piétiner et de ce fait à mal gérer la bataille de Metz. Il ne comprenait pas dès que ces divisions n'avançaient pas.

Certainement, donc, que Hammelburg ne faisait pas bien dans son parcours. Je pense pourtant que s'il avait utilisé son prodigieux sens tactique, il aurait mieux géré cette expédition. Il ne l'a surement appréhendée que dans l'optique d'une stratégie générale (j'ai une division pas loin, je demande d'envoyer des troupes et le tour est joué).

Enfin, on ne refait pas l'histoire reste à ne pas oublier de l'écrire.
Abe Baum était le S-3 du 10th AIB, et faisait aussi parti de la TF Ezell que Irzyk a envoyé à Bastogne (le monde est petit, ou il était de tous les coups tordus).

Je ne pense pas qu'on rende service à Patton d'en faire un génie sans reproches, je pense au contraire que son génie à été (et il l'a écrit) d'avoir dépassé ses déficiences. Sa fameuse phrase, que j'admire, tant elle est vraie, "Ne prend pas conseil de tes peurs", s'adressait en premier à lui. Et c'est ce qui a fait de lui un tacticien hors pair. Il a toujours essayé de se dépasser pour être meilleur, mais on ne peut pas toujours réussir.

Reconnaître que Patton s'est planté avec Hammelburg ne remet pas en cause le personnage, je pense qu'il s'est aussi planté en Lorraine (Eisenhower l'a aidé en le privant d'essence et donc en retardant son avance). Par exemple, il n'a pas su tirer parti (Eddy non plus) de la pénétration de "P" (j'ose) au-delà de Nancy, ni de la destruction des panzerbrigades à Arracourt, par le 37th Tank Bn et le 704th TD Bn.

Il reste que c'est le commandant d'armée le plus aimé, tous ceux qui ont combattu, à un moment ou à un autre, sous lui sont encore fier d'avoir été de la 3rd Army. Et ceux qui ont aussi combattu dans d'autres armées, préférent de loin la 3rd.

J'ai connu un Français qui avait fait comme toi, il avait rejoint les Américains en Normandie, et ensuite combattu dans le 42nd Cavalry Squadron (2nd Cav). Il était à Lunéville. Au 1 janvier tous les Français qui étaient dans les unités alliées devaient rejoindre l'armée française. Il était pilote et formateur de pilotes de chasse en 1940, et a donc rejoint l'Armée de l'air.
Il a toujours dit que rien de ce qu'il a connu après ne pouvait rivaliser avec l'armée de Patton (en des termes moins policés).

Toujours content de te lire et de te répondre,
Yves.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 02 sept., 21:03

[quote="dusty49"]
Je comprends pourquoi Abe a voulu reconstituer son expédition de Hammemburg avec l'ex Co Allemand Peter Domes
Je ne pense pas qu'on rende service à Patton d'en faire un génie sans reproches, je pense au contraire que son génie à été (et il l'a écrit) d'avoir dépassé ses déficiences. Sa fameuse phrase, que j'admire, tant elle est vraie, "Ne prend pas conseil de tes peurs", s'adressait en premier à lui. Et c'est ce qui a fait de lui un tacticien hors pair. Il a toujours essayé de se dépasser pour être meilleur, mais on ne peut pas toujours réussir.

Reconnaître que Patton s'est planté avec Hammelburg ne remet pas en cause le personnage, je pense qu'il s'est aussi planté en Lorraine (Eisenhower l'a aidé en le privant d'essence et donc en retardant son avance). Par exemple, il n'a pas su tirer parti (Eddy non plus) de la pénétration de "P" (j'ose) au-delà de Nancy, ni de la destruction des panzerbrigades à Arracourt, par le 37th Tank Bn et le 704th TD Bn.

Il reste que c'est le commandant d'armée le plus aimé, tous ceux qui ont combattu, à un moment ou à un autre, sous lui sont encore fier d'avoir été de la 3rd Army. Et ceux qui ont aussi combattu dans d'autres armées, préférent de loin la 3rd.

J'ai connu un Français qui avait fait comme toi, il avait rejoint les Américains en Normandie, et ensuite combattu dans le 42nd Cavalry Squadron (2nd Cav). Il était à Lunéville. Au 1 janvier tous les Français qui étaient dans les unités alliées devaient rejoindre l'armée française. Il était pilote et formateur de pilotes de chasse en 1940, et a donc rejoint l'Armée de l'air.
Il a toujours dit que rien de ce qu'il a connu après ne pouvait rivaliser avec l'armée de Patton (en des termes moins policés).

Toujours content de te lire et de te répondre,
Yves.


Cher ami Yves,

J'apprécie beaucoup tes messages, de par tes larges connaissances de cette grande bataille de France, menée et contestée par ces grands stratèges des temps modernes, qu'ils soient alliés ou ennemis. Ce sont ces forces respectives qui donnent la véritable dimension de la Bataille. Celle de Lorraine a coûté énormément en pertes d'hommes et en matériel. Le mauvais temps, les pluies, le brouillard et les boues ont envahi la région pendant plus de deux semaines. Les largesses d'Eisenhower en essence et les 3 Corps acordés à Monty au détriment de Patton, en ont été des facteurs non moins négligeables. Et George, pestait, ses S O B, pour obtenir 400.OOO gallons, et n'en obtenait même pas 10 %, et encore n'étaient-ils pas transportés par des C47's. Si mes souvenirs sont bons, je pense, qu'une fois passé la Moselle la 4e DB avait détruit presque 3OO tanks, dont plusieurs Mark IV et vaincu des milliers d'hommes de la 5e Panzer Division. Je suis encore heureux, qu'à mon âge, ma mémoire me reste fidèle.
P.Wood, était un de mes préférés, celui que les Allemands appelaient le "Tiger Jack", le Rommel des forces blindées américaines, remplacé par Gaffey, louangé à bon droit par Bradley, alors que Wood ne reçoit aucun crédit. Ca me laisse sur ma faim, car ses Vétérans ne l'oublient pas. Je pense aussi au Chefs des 87e et 84e Division Inf Culin et Bolling qui ont été les épaulements de la Bataille des Ardennes. Bradley les signalant seulement en appendice. Ces deux divisions ont fait un fameux travail, ce sont des lacunes de l'Histoire. C'est la région où j'habite maintenant, après avoir vécu non loin de Bastogne. @+

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 02 sept., 22:07

[quote="dusty49"]Merci H Rogister pour la photo. Je suis encore dans le livre de Don Fox, et je lis les noms de Leach et Irzyk tous les jours;
C'est sympa de les voir en photo.

Yves[/quote]

Yves, as-tu jeté un coup d'oeil sur les pages de AL Irzyk, enregistrées sur le site d'Henri Rogister? Je me dois aussi de rédiger quelques pages sur James Leach qui a un passé hors du commun. Chef d'EM de la Force blindée à Washington avant une retraite qu'il n'a jamais prise. L'homme qui a toujours été à la recherche de sa " hottest action. " Le chef de la force blindée mondiale, professeur émérite de Fort Knox, promoteur du Monument de la force blindée à Arlington, d'un important complexe militaire de revalidation qui porte son nom à Beaufort en Caroline du Sud, un des officiers, le plus médaillé de l'armée US, et Citoyen d'Honneur de la ville de Rochefort. J'ai voulu que Al et James me rejoignent à ce titre. Amitiés.
'

dusty49
Messages : 47
Enregistré le : 18 août, 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar dusty49 » 02 sept., 22:31

[quote="Stevenot Gilbert N."]
Yves, as-tu jeté un coup d'oeil sur les pages de AL Irzyk,enrégistrées sur le site d'Henri Rogister? Je me dois aussi de rédiger quelques pages sur James Leach qui a un passé hors du commun. Chef d'EM de la Force blindée à Washington avant une retraite qu'il n'a jamais prise. L'homme qui a toujours été à la recherche de sa " hottest action. " Le chef ge la force blindée mondiale, professur émérite de Fort Knox, promoteur du Monument de la force blindée à Arlington, d'un important complexe militaire de revalidation qui porte son nom à Beaufort en Caroline du Sud, un des officiers, le plus médaillé de l'armée US, et Citoyen d'Honneur de la ville de Rochefort .J'ai voulu que Al et James me rejoignent à ce titre.Amitiés.
'[/quote]

Steve,
J'ai vu ces pages sur le site d'Henri hier soir, et j'ai lu attentivement ce matin les pages d'Irzyk. J'ai pris quelques notes, mais on retrouve ça dans Fox. Je cherchais, comme toujours depuis des mois, la composition des TF et les models de shermans.
Je suis d'ailleurs intrigué. J'ai acheté une maquette (je fais aussi des maquettes quand j'ai le temps) d'un M4A3E8 du Major Albin Irzyk, soit disant le 23 décembre à Chaumont. D'après ce que j'ai lu, le bataillon n'avait que des vieux M4 75mm le 18 décembre, sans doute des M4A1. Il ne semble pas avoir eu de remplacement, ni le temps d'en avoir, alors j'ai des doutes sur la date. Pas pour Chaumont, mais pour le M4A3E8.
La division semble la première a en avoir eu, mais plutôt après Noël. Il faut que j'éclaircisse ça.
J'ai trouvé, sur Amazon où il fait une "review" de "I rode up in front for Patton", l'adresse email de Don Fox, je lui écrirais.
J'attends d'être plus avancé dans son livre, j'arrive à Chaumont.

On va faire un débat à nous deux dans cette rubrique, mais si ça en intéresse d'autres, c'est très bien.

Amitiès,
Yves.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 02 sept., 23:19

[quote="dusty49"][quote="Stevenot Gilbert N."]
Yves, as-tu jeté un coup d'oeil sur les pages de AL Irzyk, enregistrées sur le site d'Henri Rogister? Je me dois aussi de rédiger quelques pages sur James Leach qui a un passé hors du commun. Chef d'EM de la Force blindée à Washington avant une retraite qu'il n'a jamais prise. L'homme qui a toujours été à la recherche de sa " hottest action. " Le chef ge la force blindée mondiale, professeur émérite de Fort Knox, promoteur du Monument de la force blindée à Arlington, d'un important complexe militaire de revalidation qui porte son nom à Beaufort en Caroline du Sud, un des officiers, le plus médaillé de l'armée US, et Citoyen d'Honneur de la ville de Rochefort. J'ai voulu que Al et James me rejoignent à ce titre. Amitiés.
'[/quote]

Steve,
J'ai vu ces pages sur le site d'Henri hier soir, et j'ai lu attentivement ce matin les pages d'Irzyk. J'ai pris quelques notes, mais on retrouve ça dans Fox. Je cherchais, comme toujours depuis des mois, la composition des TF et les models de shermans.
Je suis d'ailleurs intrigué. J'ai acheté une maquette (je fais aussi des maquettes quand j'ai le temps) d'un M4A3E8 du Major Albin Irzyk, soit disant le 23 décembre à Chaumont. D'après ce que j'ai lu, le bataillon n'avait que des vieux M4 75mm le 18 décembre, sans doute des M4A1. Il ne semble pas avoir eu de remplacement, ni le temps d'en avoir, alors j'ai des doutes sur la date. Pas pour Chaumont, mais pour le M4A3E8.
La division semble la première a en avoir eu, mais plutôt après Noël. Il faut que j'éclaircisse ça.
J'ai trouvé, sur Amazon où il fait une "review" de "I rode up in front for Patton", l'adresse email de Don Fox, je lui écrirais.
J'attends d'être plus avancé dans son livre, j'arrive à Chaumont.

On va faire un débat à nous deux dans cette rubrique, mais si ça en intéresse d'autres, c'est très bien.

Amitiès,
Yves.[/quote]

réponse, YVES, pour les nouveaux tank, A Chaumont il avait le tank M4A3S et le 3O décembre il recevait les nouveaux " ESAY8" donc plus impressoinnants et plus dangereux comme il le relate des tanks M4A3E8. Il en reçoit 7. Donc tu avais raison. Son livre page 267.@+

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 03 sept., 12:25

La 4e Division Blindée du 3 au 10 septembre (inclus)
_________________________________________________________________

Le manque d'essence ne permettait plus d'envisager une action de grande envergure et les mouvements étaient réduits au strict minimum. Toutes les opérations de communications, non-prioritaires, cessaient pour limiter l'usage de l'essence. Pour la première fois depuis l'entrée dans la bataille la Section des Sevices Spéciaux était à même d'être en contact avec les troupes du front et présenter des reportages cinématographiques. Les troupes se reposaient durant ce temps de pause et prenaient avantage des facilités mise à leur disposition, toilette, rasage, nettoyage vêtements et armes, les douches étaient appréciées par les uns et d'autres nageaient et prenaient des bains dans la Meuse. Le maintien des activités était aussi concentré sur l'entretien des véhicules afin qu'ils soient en ordre de partir à tout instant.
Dans la gare de Commercy le CCA découvrait 100.000 gallons d'essence et 20 trains de munitions. La 3e Armée testait cette essence afin d'en déterminer l'uage pour nos propres besoins. Le 25e Cavalry avec ses maigres réserves d'essence continuait à patrouiller sur le flanc sud afin d'obtenir des renseignements sur les défenses et installations de l'ennemi. Après avoir trouvé Neufchâteau inoccupé, nous restions dans l'impossibilité d'entrer dans la ville, nos forces étant insuffisantes et nous avons établi des barrages pour défendre la ville au nord. A l'évidence l'ennemi se trouvait en position délicate au vu de rapports, selon lesquels ils faisaient sauter les ponts et détruisaient des stocks importants de munitions. Aucune tentative, cependant de l'ennemi pour s'attaquer à nos forces, notre propre activité étant restreinte, il n'y avait donc guère de contacts durant cette période.
Le 7 septembre, le Lt Col David A.Watt Jr, fut relevé de sa fonction de Commandant et remplacé par le Col Wendell Banchard qui devenait Deputy Chief of Staff. Le Lt Col Ernest A. Bixby, ancien commandant de la Division artillerie devenait Chief of Staff. Le Lt Col Alexander Graham, ex-commandant du 94 th Armored Field Art Bat devenait Commandant de la Division Art.( Gen Order # 26 HQS 4th Armored DIvision C.S.)
Le 1O septembre , une portion limitée de la Division eut le privilège d'assister à un show de Bing Crosby et d'une troupe récréative de l'U.S.O. La publication dans le Stars and Stripes d'un article concernant les opérations de la division reçu un très grande appréciation par toute la troupe. Au cours de cette période nos pertes s'élevaient à 16 tués et 59 blessés. Dix officiers et 152 hommes venaient en remplacement. 53O prisonniers ennemis durant cette période, avaient été capturés à la 15e Panzer Grenadier Division, et en supplément un peloton de Home Guard Training Bat, un Bat cycliste, et un Bat du 11th Adm Marine.
Le 10 sept en prépartion d'un projet d'attaque sur Nancy, le Div Hqs Reserve Comand se déplaçait à l'avant et de l'autre côté de la Meuse à Purnarot où il fermait le bivouac ves 13H . Des doubles emplois de phrases que j'élimine..., dû au Whisky. I think. @+

dusty49
Messages : 47
Enregistré le : 18 août, 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar dusty49 » 03 sept., 18:03

[quote="Stevenot Gilbert N."]

réponse, YVES, pour les nouveaux tank, A Chaumont il avait le tank M4A3S et le 3O décembre il recevait les nouveaux " ESAY8" donc plus impressoinnants et plus dangereux comme il le relate des tanks M4A3E8. Il en reçoit 7. Donc tu avais raison Son livre page 267.@+[/quote]

Merci Steve,
C'est bien ce que je pensais. Je ne savais pas si les 75mm étaient des M4A1 ou M4A3. Pour les M4A3E8, j'avais, comme date, après Bastogne, autour de Noël, ou fin décembre, suivant les sources, le 30 décembre me va bien, bien mieux que le 23. Et pour le nombre (7), juste ce qu'il me faut.
Encore merci.

Yves.



Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité