hommes ou pas

Les sujets sensibles; les débats qui fâchent... Apportez vos impressions et débatez avec d'autres internautes du site DDay-Overlord.com.
CaZo
Messages : 210
Enregistré le : 08 août, 23:00

hommes ou pas

Message non lu par CaZo » 09 nov., 19:44

Je voudrais ajouter que ce que dis Van der Heyte n'est pas totalement faux! Pour ce qui est des Russes en tout cas, néanmoins, j'arrive a comprendre cette sauvagerie!

Une grande partie de la population Berlinoise est d'origine ou tout du moins de géniteurs Russes, la cause n'est pas bien dur à trouver, on sait tous la vague de violes impressionante qui à eu lieu au moment de la prise de Berlin par les Russes!
Alors biensurs, on peut dire que c'est impardonnable et inadmissible (je suis de cet avis), mais on peut plus facilement comprendre la haine des Russes envers les allemands après ce que ceux-ci leur ont fait subir que le contraire!

Biensur, les américains ont aussi commis des choses pas jolie jolie, et notemment au Viet-Nam! Pour découvrir la vraie guerre du viet-nam, sans tabous, je vous conseille la série des fascicules "NAM". C'est un magazine, qui racontait la vie d'un gars qui était au viet-nam chaque semaine... Language cru, la vrai guerre du viet-nam, avec son lot d'atrocités des deux cotés!



CaZo
Messages : 210
Enregistré le : 08 août, 23:00

hommes ou pas

Message non lu par CaZo » 09 nov., 20:42

En fait, le plus imvraissemblable avec le régime Hitlérien, c'est cette volonté de créer un monde sur-mesure, en éliminant toutes les races qu'ils pensaient et considéraient comme inférieurs!
Les Nazis étaient dans leur monde, créer par eux et pour eux, de toute pièce! C'est peut-être une raison pour laquelle ils ont pu commettre des choses aussi horribles sans avoir plus de remord que ça!

Pour ce qui est des expériences pseudo médicales réalisées par ces pseudo-médecins, l'explication est simple! Tous ces gens avait une soif d'ambition intarissable, mais comme on a rien sans rien, et qu'il était facile à l'époque de gravir plus vite l'échelle sociale en faisant une découverte importante, eh bien tous ces pseudo médecins en mal de gloire et d'argent ont vu en ces déportés des proies faciles qui leur permettraient de se faire bien voir par Himmler en leur faisant subir tout un tas d'expériences cruelles, inutiles pour la plupart et pharphelues, mais qui leur apporteraient la notoriété!

C'est en fait, cette cupidité à outrance qui est a l'origine de cette cruauté sans limite!



Jo Juno Beach
Messages : 357
Enregistré le : 09 avr., 23:00

hommes ou pas

Message non lu par Jo Juno Beach » 09 nov., 20:55

CaZo, sur ce point je suis totalement daccord avec toi.

Il n'y pas une guerre que je me souviens où il n'y a pas eu de crimes commis par un envahisseur (viol, pillage, etc).

En ce qui concerne mon opinion sur les russes, je ne porterait pas de commentaires car cela pourrait choquer (vous n'avez qu'a regarder ma photo....Patton... et vous comprendrez que je pense comme lui).

Mais en ce qui concerne les américains, qui ont commis du pillage et, ou peut-être des viols(qui ont été sévérement punis...en Angleterre on pendait les criminels alliés pour viols ou meurtre...), les américains ont quand même beaucoup donné pour libérer votre continent.

Il faut nottment comprendre qu' en situation de guerre, au front, les soldats savaient qu'à tout moment, ils risquaient la mort. Alors il va de soi que certaint pouvaient commettre des crimes, qui en temps normal, ils auraient pas commis.

Mais je n'entre pas plus dans les détails.
J'aimerais cependant rajouter que je n'ai jamais entendu parler de canadiens qui ont commis des crimes comme du pillage, des viols et des meurtres...

Peut-être que l'ont doit cela à la discipline différente enseigné aux armées (U.S., canadiennes, anglaises, soviétiques, etc).

Sur ce, bonne journée.



Invité

hommes ou pas

Message non lu par Invité » 09 nov., 21:02

Si les canadien on commis des execution de soldat allemands , et les allemands on executé des soldats canadien qui a commencé ?? grande question, des soldat du regiment de la chaudiere on scalpé des soldats allemands voila



Jo Juno Beach
Messages : 357
Enregistré le : 09 avr., 23:00

hommes ou pas

Message non lu par Jo Juno Beach » 09 nov., 21:39

Tu fait erreur car les canadien ont exécuté des SS, et ce sont les SS de Kurt Meyer qui ont exécuté les Canadiens.
Ne pas confondre les soldats SS et les soldats allemands, ils n'avaient pas la même mentalité.

À voir tes points de vue, je me demande bien de quel côté tu aurait combattu durant la guerre.



CaZo
Messages : 210
Enregistré le : 08 août, 23:00

hommes ou pas

Message non lu par CaZo » 09 nov., 22:50

Biensur Jo, les américains ont beaucoup donnés pour libérer notre continent, néanmoins, chaque viols ou pillages qu'ils ont commis doit être signalés parcequ'il doivent être exemplaires. Ce n'est pas parcequ'on dénonce des bavures que ça enlève ce qu'ils ont fait pour nous libérer, bien au contraire, en dénonçant ces actes et en condamnant leur soldats coupables, l'armée US et les USA ont montrés qu'ils ne cautionnaient pas ces actes, ce qui est la moindre des choses tout de même!

Pour montrer ce décallage du régime nazi, je dirais même cet irréalisme impressionnant, mais pourtant bien réel, je vais vous donner quelques exemples:

- Hitler avait prévu l'ouverture d'un "musée des sous- hommes" à strasbourg, pour exposer des squelletes de juifs et de tziganes! C'est déja fort, mais ce n'est pas tout.

- Les juifs en état de travailler ne devaient pas êtres éxécutés tout de suite car Hitler s'en servait comme main d'oeuvre dans ses usines, mais son problème majeur était que ces quelques millions de juifs hommes et femmes dans la force de l'age pouvaient se reproduire, et Hitler qui voulait l'extinction de la race ne pouvait le supporter.

il a donc lancer une grande campagne de stérilisation aux rayons X qui fut heureusement un échec, mais il ne s'arrêta pas là, et le docteur Clauberg fut chargé de développer une méthode pour stériliser les femmes: il utilisa l'injection d'un liquide caustique dans l'utérus; pratique atrocement douloureuse.

Ce n'est que deux exemples parmi tant d'autres, mais il y a plus farfelue et heureusement moins grave pour montrer cette déconnexion totale de la réalité intellectuelle des nazis:

-Himmler avait des équipes de savants qui recherchaient activement "Le trésor de Cathares", "Le Saint-Graal", "la pierre philosophale", l' "Atlantide"...

Cela peut parraitre fou, mais ça colle très bien à la mentalité du régime et surtout aux mentalités de Hitler et d'Himmler, qui avaient une soif de savoir parfois à la limite de l'absurdité.

D'ailleur, ce dernier disait toujours à ses médecins de la mort, comme pour encourager les expériences humaines: "Essayez toujours, il en sortira peut-être quelque chose" ce qui signifiait en gros: vous avez carte blanche...



Jo Juno Beach
Messages : 357
Enregistré le : 09 avr., 23:00

hommes ou pas

Message non lu par Jo Juno Beach » 09 nov., 23:04

Je suis parfaitement au courent de tous ces exemples.

Pour comprendre la démagogie et l'absurdité de l'idéologie nazie, il s'uffit de lire ''Mein Kampf'', écrit par nul autre qu'Hitler.

Fait étonnant, ces terribles évènements se ont produit il n'y à qu'une soixantaine d'année.

Esperont que plus jamais un terrible régime comme celui d'Hitler soit mis en place.

Je n'ai pas vécu cette époque et j'en ai la chaire de poule... quand je vois ces images de l'holocauste, j'ai peine à croire que ce se soit réelement produit.
Imaginez les gens qui l'ont vécus, et ceux qui ont liberé c'est camps.
Mon dieux, je crois que je n'aurait pas eu le courage.



CaZo
Messages : 210
Enregistré le : 08 août, 23:00

hommes ou pas

Message non lu par CaZo » 09 nov., 23:10

Je ne pense pas qu'un régime comme celui d'hitler soit remis en place un jour... une telle montagne d'absurdité, d'irréalisme, de démagogie!!! Si l'humanité se relaisse piéger un jour, alors ce que nous serons tombés bien bas... mais soyons tout de même vigilents!

a+ Jo. CaZo.



Jo Juno Beach
Messages : 357
Enregistré le : 09 avr., 23:00

hommes ou pas

Message non lu par Jo Juno Beach » 09 nov., 23:30

Oui, certainement, je ne le pense pas aussi.
Continuons à se souvenir!



stan_hudson
Messages : 447
Enregistré le : 29 nov., 00:00

hommes ou pas

Message non lu par stan_hudson » 10 nov., 00:14

Hitler et la Thulé

On connaît les atrocités commises par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Par contre, le rôle joué par des sociétés secrètes dans l'élaboration de la doctrine et l'avènement du régime hitlérien est plus méconnu.
Evoquées lors du procès de Nuremberg, en 1946, les relations du IIIe Reich avec l'occultisme et la magie noire n'ont pas été retenues par les juges.
Pourtant, ces relations permettent de mieux comprendre certaines thèses prônées par les nazis ainsi que les actions de quelques dirigeants du régime.

La Thulé a t-elle inspirée Hitler ?

L'un des fondements de l'idéologie hitlérienne repose sur le pangermanisme. Cette doctrine vise à l'union économique et politique de tous les peuples d'origine germanique. A cette revendication d'une partie de la communauté allemande, les nazis rajoutent le mythe de la race pure.

C'est sur ce mélange que se greffent de nombreuses sociétés secrètes mêlant occultisme et extrémisme.
En cela, l'Allemagne des années 30-40 n'est guère différente de la Chine ou du Japon, pays où la politique et le militarisme, étroitement confondus, cherchent une justification idéologique dans une mythologie créée de toutes pièces.

La plus importante société secrète qui s'épanouit à cette époque en Allemagne est le groupe de Thulé, fondé en 1912.
Son nom vient de l?ultima Thule romaine, contrée mythique localisée dans le Grand Nord, dans une plaine entourée de montagnes de glace étincelantes, et habitée par une race supérieure.
Comme l?Atlantide, Thulé aurait sombré dans la mer, mais quelques uns de ses habitants auraient échappé au cataclysme et engendré la race aryenne.
Les membres du groupe Thulé voient dans la race nordique et particulièrement parmi les Allemands, grands athlétiques, blonds, aux yeux bleus, les plus purs descendants des survivants de Thulé.

Les armes du groupe Thulé en 1919: au glaive germanique est associé le svastika

Le pangermanisme se trouve ainsi fondé sur des bases racistes, le mythe étant là pour légitimer cette ségrégation.

L?initiateur du groupe est l?Allemand Sebottendorf, et plusieurs de ses membres deviendront influents dans le gouvernement du IIIe Reich.
Parmi eux, citons Rudolf Hess, le second personnage du futur parti nazi, qui est l?inspirateur du manifeste de Hitler, Mein Kampf, rédigé alors qu?ils se trouvaient tous deux en prison après l?échec du putsch du 3 novembre 1923 à Munich.

Le svastika


C?est aux « armes » du groupe Thulé que Hitler emprunte l?emblème du IIIe Reich. La croix gammée est issue du « svastika », un ancien symbole solaire aryen.

Haushofer, qui a séjourné au Tibet, connaît bien les pratiques et les symboles du bouddhisme tibétain. Il est lié, en Allemagne, à des personnages douteux, plus sorciers que chamans, regroupés sous le nom de « Bonnets noirs », une des sectes religieuses du Tibet.

Cependant, l?emblème qu?il diffuse est inversé par rapport au sens réel du symbole oriental. La terminaison des rayons de la croix est orientée de sorte à former un cercle tournant de la gauche vers la droite. Le svastika, lui, pivote dans le sens contraire.
Ce n?est pas un hasard. La croix gammée affiche clairement un idéal maléfique qui est celui de la race des seigneurs alors que le svastika inspire une force positive.


Hitler et la Thulé

On connaît les atrocités commises par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Par contre, le rôle joué par des sociétés secrètes dans l'élaboration de la doctrine et l'avènement du régime hitlérien est plus méconnu.
Evoquées lors du procès de Nuremberg, en 1946, les relations du IIIe Reich avec l'occultisme et la magie noire n'ont pas été retenues par les juges.
Pourtant, ces relations permettent de mieux comprendre certaines thèses prônées par les nazis ainsi que les actions de quelques dirigeants du régime.

La Thulé a t-elle inspirée Hitler ?

L'un des fondements de l'idéologie hitlérienne repose sur le pangermanisme. Cette doctrine vise à l'union économique et politique de tous les peuples d'origine germanique. A cette revendication d'une partie de la communauté allemande, les nazis rajoutent le mythe de la race pure.

C'est sur ce mélange que se greffent de nombreuses sociétés secrètes mêlant occultisme et extrémisme.
En cela, l'Allemagne des années 30-40 n'est guère différente de la Chine ou du Japon, pays où la politique et le militarisme, étroitement confondus, cherchent une justification idéologique dans une mythologie créée de toutes pièces.

La plus importante société secrète qui s'épanouit à cette époque en Allemagne est le groupe de Thulé, fondé en 1912.
Son nom vient de l?ultima Thule romaine, contrée mythique localisée dans le Grand Nord, dans une plaine entourée de montagnes de glace étincelantes, et habitée par une race supérieure.
Comme l?Atlantide, Thulé aurait sombré dans la mer, mais quelques uns de ses habitants auraient échappé au cataclysme et engendré la race aryenne.
Les membres du groupe Thulé voient dans la race nordique et particulièrement parmi les Allemands, grands athlétiques, blonds, aux yeux bleus, les plus purs descendants des survivants de Thulé.


Les armes du groupe Thulé en 1919: au glaive germanique est associé le svastika

Le pangermanisme se trouve ainsi fondé sur des bases racistes, le mythe étant là pour légitimer cette ségrégation.

L?initiateur du groupe est l?Allemand Sebottendorf, et plusieurs de ses membres deviendront influents dans le gouvernement du IIIe Reich.
Parmi eux, citons Rudolf Hess, le second personnage du futur parti nazi, qui est l?inspirateur du manifeste de Hitler, Mein Kampf, rédigé alors qu?ils se trouvaient tous deux en prison après l?échec du putsch du 3 novembre 1923 à Munich.

Il y a également Alfred Rosenberg, théoricien de la doctrine raciale hitlérienne.

Citons également Karl Haushofer, inventeur de l?idée de Lebensraum ; espace vital indispensable selon lui à l?épanouissement de la « race supérieure » allemande.

Le svastika

C?est aux « armes » du groupe Thulé que Hitler emprunte l?emblème du IIIe Reich. La croix gammée est issue du « svastika », un ancien symbole solaire aryen.

Haushofer, qui a séjourné au Tibet, connaît bien les pratiques et les symboles du bouddhisme tibétain. Il est lié, en Allemagne, à des personnages douteux, plus sorciers que chamans, regroupés sous le nom de « Bonnets noirs », une des sectes religieuses du Tibet.

Cependant, l?emblème qu?il diffuse est inversé par rapport au sens réel du symbole oriental. La terminaison des rayons de la croix est orientée de sorte à former un cercle tournant de la gauche vers la droite. Le svastika, lui, pivote dans le sens contraire.
Ce n?est pas un hasard. La croix gammée affiche clairement un idéal maléfique qui est celui de la race des seigneurs alors que le svastika inspire une force positive.

Le svastika est un très ancien signe qui remonte jusqu?à l?âge du bronze indo-européen. Il indique d?abord une rotation autour d?un axe, sans doute le déplacement de la voûte céleste autour de l?étoile Polaire. Puis, par association d?idées, il devient le symbole du Soleil.
Emblème religieux, il est utilisé par les bouddhistes mais également par les Chinois, les Indiens, les populations d?Amérique du Nord et les peuples nordiques.

Le svastika dextrogyre (tournant vers la droite) est un symbole de l?illumination intérieure.
Pour les nazis, le svastika sénestrogyre (inversé) est un signe noir. C?est le symbole du paradis perdu de Thulé et de son peuple de surhommes aryens...

...Il est assez surprenant, voire affligeant, de constater qu?une idéologie aussi destructrice que celle des nazis, n?était en définitive qu?un mauvais copier coller d?un idéal religieux positif saupoudré de mythes sans aucun fondement.

V.B (17.08.2005


SOURCE : http://www.dinosoria.com/thule.htm




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité