La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Avatar du membre
Guile
Messages : 1001
Enregistré le : 20 janv., 00:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Guile » 15 mars, 23:23

Encore mille fois merci Gilbert pour le temp que vous passez à nous faire partager vos récits.

Image

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 16 mars, 22:09

[quote="Guillaume"]Encore mille fois merci Gilbert pour le temp que vous passez à nous faire partager vos récits.

:salut:[/quote]

Bonsoir Guillaume,

Merci de ton soutien et surtout de l'intérêt que tu portes à ces rapports. Traduire n'est rien, mais deviner les frappes de ces pages jaunies et surtout les lettres manquantes, n'est pas toujours facile. Je connais cette région d'Allemagne, mais pour certains villages, je dois m'en référer à une carte détaillée de l'Allemagne de 125 pages Din et la loupe.
Je vais traduire la journée du 14 mars et pour les jours suivants, les combats reprennent.Cordialement.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 16 mars, 23:12

La 4e Division blindée le 14 mars 1945.
________________________________

La Division reçoit des ordres du XII Corps qui lui signale de se préparer pour l'attaque avec les 5th et 90th Infantry Div sur les têtes de ponts établies sur la Moselle à Bad Kreuznach, celle établie sur la Nehe étant désignée comme prioritaire. Un TWX étant envoyé à cet effet. Après avoir atteint cet objectif la Division devait s'emparer des passages du Rhin à Bingen, à Mayence et à Worms. Le plan d'attaque pour la Division la traversée de la Moselle à Treis et à Hatzendorf avec le CCA sur son flanc gauche et le CCB sur le flanc droit. Le Reserve Command suivait le CCB. Le 25th Cav Recon Squadron devait assurer la sécurité de la Division sur le flanc droit.
Les unités du CCA se rassemblent dans les environs de Kerben. Le 53rd Arm Inf Bn quittait Rubenach à 12.00, et terminait sa marche à Kerben, après avoir effectué une distance de 15 kms. Le 8th Bn quittait Mullheim et roulait en direction de Kean.
Les unités du CCB se rassemblent à Gamlen. Le 10th Arm Inf Bn et le 37th Tk Bn quittaient Saffig à 13.00 et traversaient Pohtendung, Polch,Kehrig, Dungenheim, et le 37th terminait à Kaiserresch. Le 10th Arm Inf Bn continuait sur Hambuch, Gamelon, Kaifenheim et terminait sa marche à Roes. à 17.30. Le 66th Arm FA Bn, quittait Schmitt pour Lunfus. Le 704th TD Bn partait des environs de Ochtendung à 13.00 et arrivait à Dungenheim. à 18.10. Le 22nd Arm Inf Bn quittait Ochtendung à 15.45, ayant traversé Polch, Kehrig, Kaiseresch, Hambuch, pour terminer à Dunfus.

Invité

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Invité » 17 mars, 02:08

Merci Gilbert ! Je ne connaisais pas encore assez bien la 4ème Division blindée ! Maintenant , je connais un bonne partie ! Merci Gilbert , pour ce que tu nous apprendres sur ce forum ! Image Image

Major Julien

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 17 mars, 21:52

Cher ami canadien,

Merci de ton appréciation sur mes rapports de la 4e Division blindée, qui n'est pas la seule dans les combats. Elle est relayée par d'autres divisions, pour lesquelles j'ai beaucoup d'admiartion.. Elles étaient 37 divisions le 1er août 1944. 21 sous le comandement du 12th Army Group de Bradley. 16 sous celui de Montgomery du 21st Army Group. 6 Britaniques soue le commadement de Dempsey.
Et 10 sous le comandement de Crerar pour le Canada.
On ne parle pas assez des Canadiens, dont les Paras ont été les premiers à préparer le chemin dans les bocages de Normandie, avant le débarquement.
Et dans la Bataille des Ardennes, il y avait 44 divisions, si mes chiffres sont bons.
J'aime bien mes amis canadiens, qui ont libéré la ville de Rochefort. Ils sont revenus plusieurs fois pour déposer des fleurs au pied de leur monument. Pour le 60e, c'est le président Jan de Vries, du 1st Canadian Battalion, qui recevait la Légion d'Honneur du Président Chirac, pour le Canada. Tu peux être fier de ton grand pays. Bonne continuation au jeune canadien de 15 ans quii assure la relève. Cordialement.ns

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 17 mars, 23:36

La 4e Division blindée le 15 mars 1945.
________________________________

Les unités du CCB quittent les environs de Gamblon à 11.30 pour attaquer au sud ouest avec la 5th Inf Division et s'engagent dans la tête de pont établie sur la Moselle.La colonne traverse la Moselle à 13.20 à Naden, mais un un encombrement d véhicules du CCB et de la 5th retarde considérablement la traversée. Après cette traversée difficile, la colonne traverse Burgen,Maeken, Evershausen et Dammerhausen. Elle rencontre une résistance ennemie totalement désorganisée et des barrages qui sont mal défendus, une artillerie flaiblarde, et des tirs d'armes lègères, qui ne pouvaient retarder notre marche, dans la traversée de ces cités.Un barrage consitué d'arbres abattus, et des tirs de mortiers de 20mm retardaient la colonne pendant 45 minutes, au sud de Derweiler. Quelques tirs de canons anti-tank venant de Baltheim, mais notre artillerie mettait rapidement fin à ces tirs. Les forces avancent alors rapidement dans la direction de Simmorn, en passant par Golenroth et Laubach. Une aide efficace était reçue de l'aviation et les points forts de la résistance ennemie étaient gommés par la capture de nombreux véhicules et un bon lot de prisonniers.. Les éléments avancès atteignaient Simmern à 17.15, s'emparaient de la ville et protégeait un pont enjamnbant la rivière Simmer. Simmorn et son pont étaient fermement en nos mains pour la nuit. Le CP du CCB était en place à Laubach à 20.00. La colonne était enmenée par les tanks, dès que la résistance était en vue et dans les espaces ouverts, où il y avait peu de résistance, c'était l'infanterie qui prenait la tête. Cette tactique facilitait le mouvement des unités.
Les unités du CCA quitaient son lieu rassemblement à Kerben à 12.00, traversaient la Moselle à Hetzenpert et attaquaient la tête de pont de la de la 90th Inf Division. La colonne suivait la route de Morshausen, Beulich, et de Gedershausen, ne rencontrant qu'une faible résistance dans ces localités. Leisenfeld était défendu par 4 canons anti-tank et des armes légères. Deux de leurs canons anti-tanks furent détruits, et les deux autres étaient capturés, tandius que l'infanterie était délogée de ses positions par l'avance rapide de nos blindés. Ermelshausen et Schwal et les environs étaient aussi nettoyés. Leisenfeld était un lieu sécurisé pour la nuit. Le CP du CCA était installé à Genderhausen. Les troupes du Reserve Command gagnaient le lieu de rasemblement à Dungenheim pour préparer l'attaque du CCB le lendemain. LE 51st Arm Inf Bn quittait Walmer à 09.35, traversait Filz, Anderroth et Kaiseresch et en terminait à Dungenheim à 11.30. Le 35th TK Bn quittait Alflen à 08.45 et en terminait également, au même endroit, à 10.15.
Les échelos avancés quittaient Polch à 16.00 et fermaient la marche à Gamlon à 17.3O.
Les pertes infligées à l'ennemi, 6 canons anti-tank, 3 canons de 88 mm, 6 de 2Omm,915 prisonniers 105 tués, et 150 blessés, 24 véhicules de transport, 75 charrettes * sous-entendus beaucoup de cheveaux tués * pauvres bêtes !, 11 motos, et un important dépôt de munitions. fut capturés.
Nos pertes 2 soldats tués, 3 officiers et 8 soldats blessés.
PS. Mes excuses si quelques noms sont mal orthographiés, la lecture étant très difficile.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 18 mars, 15:36

La 4e Division blindée le 16 mars 1945.
________________________________

A 06.30 les deux Combat Commands continuent leurs attaques sur la rivière Nahe avec le CCB qui se dirige vers Simmern. L'opposition ennemie restait généralement calme dès le départ de l'attaque et le parcours ne comportait que des barrages, non défendus, et contrait des tirs d'armes légères. La route suivie par la colonne, depuis le départ de Simmern, traversait Tiefenbach,Markelwald,Woods,Winterbach,Winterburg,Bockenhau,Spenheim, Handel,Rudesheim,Weinsheim,Huffelsheim et Norheim. Un groupe de 100 travailleurs ennemis étaient capturés à Winterbach, alors qu'ils étaient occupés à travailler à la construction d'un emplacement stratégique. La plupart des cités traversées étaient constituées de barrages, qui étaient facilement contournés. L'avance des troupes était rapide et les éléments enmenant la colonne atteignaient Nordheim et la rivière Nahe à 12.00. Les unités C/37 et A/10 gagnaient Bad Munster et trouvaient le pont principal détruit, mais une opportunité était à notre disposiition, les troupes empruntant le pont du chemin de fer qui lui était resté intact. les contingents recevaient des tirs, étaient bombardés et mitraillés,mais le pont restait intact. A 13.15, ils avaient atteint Altenbamberg, et s'emparaient de la cité, où ils attendaient de nouveaux ordres. La résistance semblait se renforcer dans ces parrages, des éléments de la 2nd Panzer Division tentaient de percer la poche Rhin-Moselle, en direction de Bingen. Nous étions copieusement arrosés de tirs d'armes lègères et de mortiers à Altenbamberg. Mais les ordres restaient inchangés, l'avance devait se poursuivre et les unités C/37 et A/10 continuaient vers Hochstatten et s'y cantonnaient pour passer la nuit. Les Cies A et B du 37th et du 10th trouvaient une traversée plus convenable à Oberhausen et gagnaient rapidement les cités de Hallgarten et de Dreineiherhof après le passage de la rivière. Le PC du CCB s'intallait à Huffelsheim. Le support aérien était excellent au cours de la journée et un nombre considérable de positions de canons d'artillerie avait été détruit. Les avions P47 faisaient le bon boulot, en éliminant ces tirs, mais il arrivait parfois, dans le passé, que nos troupes avancées se trouvaient dans le décor. et nous infligeait des pertes. Les éléments à l'arrière, ensemble, avec les camions de ravitaillement subissaient des tirs, de snipers, lors de la traversée de régions boisées, au sud est de Simmern.
Le 22nd Arm FA Bn avait été pris avec trois camions dans un guêt-apens par l'infanterie ennemie dans les bois du Karkenweld, au sud ouest de Simmern. Un camion avait été détruit, un autre endommagé, une jeep aussi détruite, un officier manquant et 6 soldats blessés, victimes de cette embuscade.
Les éléments avancés du CCA quittaient Leisenfeld à 06.30 et ne rencontrant qu'une faible opposition avant d'atteindre Rheinbellen
L'aviation nous relatait que les colonnes ennemies s'enfuyaient, vers le nord et le sud, bonne nouvelle, très bien acceuillie. A Rheinbellen, ils faisaient face à une résistance plus farouche, qui était conduite par des éléments, d'un bataillon de remplacement, de la 6th SS Mountain Division qui avait été envoyé, en renfort, à Rhienbellen pour arrêter notre avance. Ils avaient encore placé des barrages, mais cette fois, sous le couvert des mortiers et d'armes légères, l'ennemi étant au nombre de 15O hommes. Le A/8 et le A/53 attaquaient la cité, alors que le reste de la colonne contournait l'obstacle, vers l'ouest, et se dirigeait vers Ellern. Il nous a fallu au moins deux heures pour procéder au nettoyage de Rheinbellen et à la destruction du barrage dans lequel le A/8 avait eu deux tanks détruits par les tirs de bazookas. La colonne traversait Walhausen, Guttenberg, et les éléments arrière s'emparaient de la route principale menant à Winderschein. Une lègère opposition fut rencontrée dans ces cités, bien que des barrages furent encore rencontrés sur notre chemin et que nous contournions à l'aise. Après avoir procédé au nettoyage de Rheinbellen, le A/6 et la A/53 traversaient Rheinbollehutte, Neuhutte, Stromberg, Schoppohausen et rejoignait la force principale à Windenheim. La colonne roulait alors vers la rivière Nahe, traversait Waldhilberscheim,Hoddesheim, Langenlonshein et atteignait enfin la rivière à Gansingen à 18.00. Un tank moyen fut détruit par un tir de bazooka à Waldhilbergsheim alors que la force approchait la rivière à Gensingen, où le pont était détruit par l'ennemi. Des patrouilles de reconnaissance étaient envoyées afin de repérer des passages éventuels. Le CCA recevait ordre de se maintenir à Bratzenheim, Langenlonsheim et Windsheim, et de se préparer à traverser dès le lendemain.
Le PC du CCA s'établissait à Windesheim. LE Command Reserve, quittait Polch, traversait Hambush, Garden, Macken, Dommerhausen, Dorweiler,Gundenroth, Laubach et en terminait à Simmern à 13.50. Ils n'ont eu aucun contact avec l'ennemi, et prirent quelques prionniers en cours de route. Les échelons avancés quittaient Gamlon à 08.30 et s'arrêtaient à Simmern à 14.30. Le centre administratif et le convoi de l'Etat-Major, quittaient Bitburg.
Le Colonel William Roberts rejoignait la Division et devenait l'adjoint du commandant de la Division.
Les pertes infligées à l'ennemi au cours de cette journée, pleine d'actions et de cités conquises, accusait le bilan suivant, 84 tués, 115 blessés, 1150 prisonniers, I Mark V, 18 canons de 75 mm, 16 camions, 2 cars de commandant, un groupe électrogène, 2 motos, 135 véhicules divers, 4O charrettes à chevaux, et 4 chenillés détruits.
Nos pertes, 2 officiers et 4 soldats tués, 3 officiers et 21 soldats blessés. Non corrigé faute de temps.
.

Invité

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Invité » 18 mars, 22:43

Merci encore Gilbert de ces textes ! J'aimerais me faire une uniforme de reconstitution Canadienne ! J'espere avec le temps que les gens vont parlé du Canada avec honneur !

Salut

Major Julien

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 19 mars, 00:13

La 4e Division blindée le 17 mars 1945.
________________________________

Au cours de cette nuit le CCB capturait plusieurs véhicules et de nombreux prisonniers alors qu'un contingent ennemi circulait sur la route d'Altenbamberg. Les Allemands ignoraient que notre avance était allée aussi loin. Les éléments du CCB continuaient à élargir la tête de pont sur la rivière Nahe. Les unités B/10 et B/17 commençaient à nettoyer le territoire, de l'infanterie ennemie, entre Bad Munster et Hochstatten. A 14.00, les routes entre ces deux endroits étaient entièrement débarrassées. A 15.00, les unités B et C du 10th et B et C du 37th recevaient l'ordre d'attaquer Furfeld et Frei-Lauberscheim. Le 66th tirait un feu d'artillerie préparatoire sur ces deux cités, action qui était rapidement suivie par leur prise, et qui ne rencontrait qu'une légère opposition. Cette mission était terminée à 16.30. A 17.00 des ordres étaient reçus pour l'attaque de Bad Kreuznach. Les unités B/37 et B/10, suivies par A/37 et A/10 passaient à l'attaque. Une résistance considérable fut rencontrée sous forme de tirs d'armes légères et de tirs de bazookas. L'ennemi tirait des caves et de positions de tranchée et comme la nuit tombait une petite section de la cité était nettoyée. Un périmètre de défense fut établi dans ce secteur pour la nuit. La force principale du CCA allait en reconnaissance le long de la rivière Nahe dans les parrages de Langenlenscheim avec pour mission de s'emparer d'un pont ou de trouver un passage convenable pour la traversée. Les unités A/8 et A/53 tentaient de s'emparer d'un pont à Bretzenheim mais les deux ponts s'effondraient au moment où le second tank tentait sa traversée. Un passage inattendu permettait toutefois la traversée et les unités A/8 traversaient la rivière et établissaient une tête de pont. Les cités de Ipperssheim, Niebelsheim et Zetzenheim, ayant vue sur Sprendlingen furent prises sans opposition. Un pont fut réparé par le génie pour permettre aux véhicules sur roues de traverser, tandis que les tanks traversaient la rivière. Le B/8 patrouillait sur la route du ravitaillement de Simmern et surprenait l'infanterie ennemie qui tentait de s'échapper d'une poche coupant cette route. La balance de la commande nettoyait plusieurs cités au nord et au nord est de Bad Kreuznach. LE PC du CCA s'établissait à Winzenheim.

PS:Comme ce rapport est assez long et que le jour suivant sera court, la suite sera pour demain.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

La 4e Division blindée le 8 mars 1945.Encore deux mois.

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 19 mars, 00:34

[quote="Major Julien"]Merci encore Gilbert de ces textes ! J'aimerais me faire une uniforme de reconstitution Canadienne ! J'espere avec le temps que les gens vont parlé du Canada avec honneur !

Salut

Major Julien[/quote]

Salut Major Julien,

J'espère que tu rentreras vite dans un groupe de reconstitution et par la lecture, dèjà, tu auras appris qu'une victoire ne peut s'obtenir qu'au prix d'énormes sacrifices et tu seras fier de porter l'uniforme de tous ceux qui ont lutté pour la liberté des Nations opprimées. Tu parlais du Coquelicot canadien ou anglais qui est le même, alors que l'américain est un rtien différent par le bouton du milieu. Canada et Angleterre le bouton est noir et l'Amérique il est vert. Que signifie la couleur rouge et les deux autres couleurs des boutons qui sont différents. Je sais que tu vas bien me répondre. A bientôt cher ami canadien. Avec mes meilleures amitiés


Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité