Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Les informations dans la presse locale, régionale ou nationale qui concernent les plages du débarquement, les débats en Normandie ou les personnes mises à l'honneur se trouvent ici !
Avatar du membre
arnauld
Messages : 13
Enregistré le : 04 sept., 19:47
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT
Localisation : nantes

Re: Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Message non lupar arnauld » 16 janv., 20:40

quel honte. :rougefaché:
et dire qu'il y en a qui se défoncent pour le devoir de mémoire (habitant de Normandie, associations, mairies, bénévoles, écoles, musées), et pour que les commémorations futures se déroulent le mieux possible.
on risque de n'entendre parler que de cette lamentable histoire et de nous gâcher le plaisir.
et quelle pub pour SAINT-MERE-EGLISE et le NTM.
attristé de voir des choses comme celle-ci.
bien amicalement.


Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1608
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Re: Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Message non lupar 325th GIR » 25 mars, 09:48

C'est aujourd'hui que le tribunal de Cherbourg doit rendre son verdict pour l'affaire....
Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.

Avatar du membre
325th GIR
Messages : 1608
Enregistré le : 03 sept., 23:00

Re: Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Message non lupar 325th GIR » 25 mars, 18:10

Source : Ouest France du 25 Mars 2014

Procès Airborne. L'ex-directeur du musée condamné pour faux


Image



Le tribunal de Cherbourg a condamné Patrick Bunel, l'ancien directeur du musée Airborne, à 4 000 € d'amende pour faux et détournements.

Lorsqu'il dirigeait le musée Airborne à Sainte-Mère-Eglise, Patrick Bunel a acheté pour 2,5 millions d'euros de matériels divers. L'homme était à la fois collectionneur, commerçant et directeur du musée Airborne.

Sa gestion de ce musée a pu dérouter par sa rigueur morale et comptable particulière. En effet, il vendait au musée du matériel lui appartenant personnellement ou appartenant à des amis.
Condamné à 4 000 €

Ce mardi midi, le tribunal correctionnel de Cherbourg a estimé que certains de ces comportements étaient délictueux. Patrick Bunel a été condamné à 4 000 € d'amende pour faux et détournements, notamment celui d'un avion de la Seconde Guerre mondiale.

L'appareil avait été donné par un milliardaire américain, aujourd'hui décédé. Mais à qui ? Le tribunal a estimé que ce don avait été fait au musée, et non à son directeur collectionneur très particulier.

Patrick Bunel devra également verser 2 000 € à l'association Airborne au titre du préjudice moral ainsi que 3 000 € pour le remboursement des frais de justice.
Sous chaque croix blanche du cimetière Américain de Colleville-sur-Mer ( Normandie) , dort un morceau de Liberté.

Avatar du membre
Marc Laurenceau
Messages : 2610
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Message non lupar Marc Laurenceau » 26 mars, 08:40

Un autre article sur le sujet :

Patrick Bunel, ancien directeur du musée des parachutistes américains de Sainte-Mère-Eglise a été condamné ce mardi en correctionnelle à 4.000 euros d'amende pour de fausses factures au nom du musée, à quelques mois des commémorations du 70e anniversaire du Débarquement. Mais il est relaxé des faits d'escroquerie pour lesquels il était poursuivi. Interrogé par l'AFP mardi par téléphone, l'ex-militaire a indiqué qu'il ferait appel de cette décision.

Lors de l'audience le 14 janvier, le parquet avait requis deux ans de prison avec sursis à son encontre. M. Bunel était alors soupçonné d'avoir détourné au minimum des dizaines de milliers d'euros entre 2008 et 2010 au détriment de l'association Airborne, qui gère "le musée des troupes aéroportées américaines" du Débarquement . Mais la valeur historique de certains biens disparus, parfois offerts par des vétérans, est "inestimable", avait indiqué à l'AFP le procureur de la République de Cherbourg, Eric Bouillard.

Le tribunal a en outre relaxé quatre autres prévenus - trois vendeurs de matériels de la Seconde Guerre mondiale et un salarié du musée - contre lesquels le parquet avait requis des peines de prison avec sursis.

Lors du procès, M. Bunel avait reconnu avoir établi de fausses factures pour justifier des achats de matériels en liquide. Mais il avait affirmé avoir réalisé ces acquisitions (un avion, un véhicule blindé, des armes, des blousons....) pour le musée, même s'il stockait nombre d'objets dans le hangar de son père, à 85 km de Sainte-Mère. "J'ai fait (ces factures) au vu et au su de tous (...) payer en liquide est une pratique courante" chez les collectionneurs, s'était justifié M. Bunel, arrivé en 2006 à la direction du musée.

M. Bunel a quitté le musée de Sainte-Mère-Église en 2011 et dirigeait encore en janvier le Normandy Tank Museum ouvert en 2013, à 18 km, près de Carentan (Manche), qu'il a provisoirement quitté depuis, selon lui.

Le musée Airborne, qui a prévu de doubler sa surface au 1er mai, affiche un chiffre d'affaires annuel de 1,2 million d'euros. Le maire DVD de Sainte-Mère-Eglise Marc Lefèvre, partie civile dans le procès en tant que président du musée devrait décider mercredi s'il fait appel, selon l'élu.

Source : France 3 / 25 mars 2014 : Lien
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Président de l'association DDay-Overlord : Mémoire de la bataille de Normandie

Image

Avatar du membre
Kormin
Messages : 53
Enregistré le : 13 juil., 20:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Message non lupar Kormin » 17 oct., 20:35

Je découvre cette affaire, et reste choqué par le ridicule de la peine, vu qu'on ne parle pas que d'escroquerie. Je suis étonné qu'on ne mentionne pas le terme de pillage, car c'est bien du pillage du patrimoine national dont on parle.

Ces comportements ne peuvent qu'inciter au pillage des vestiges du D-Day et de la bataille de Normandie. Forcément que Monsieur payait en liquide, vu que je suis persuadé que l'origine de certaines pièces est douteuse. Quand on voit les vols dans les musées ou sites (Brécourt, Hillman) et les fouilleurs du dimanche, et qu'on compare les prix des objets et vestiges sur le marché, ce genre de trafics et magouilles a de très longs jours devant lui ! :-(

Avatar du membre
Marc Laurenceau
Messages : 2610
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Re: Sainte-Mère-Église. L’ancien directeur du Musée Airborne devant la Justice

Message non lupar Marc Laurenceau » 20 juin, 09:16

Du nouveau dans ce long fait-divers :

https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1466177154
Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Président de l'association DDay-Overlord : Mémoire de la bataille de Normandie

Image



Retourner vers « L'actualité des plages du débarquement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité