Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Lance-flammes M2 Flamethrower – Histoire, fiche technique et photo

M2 Flamethrower

Histoire, fiche technique et photo

Image : M2 Flamethrower

Historique du M2 Flamethrower

Au début de la Seconde Guerre mondiale, les Américains cherchent à remplacer leur modèle initial de lance-flamme, le M1 Flamethrower. Le nouveau modèle, dénommé M2, entre en service en 1943.

Il permet d’obtenir une puissance de feu particulièrement importante dans le cadre de la réduction d’une résistance isolée à l’abri dans un bunker ou dans toute autre espace clos. L’utilisateur porte trois bouteilles sur le dos (deux bouteilles de gazole d’une capacité de 2 gallons chacune et une bouteille d’azot d’une capacité d’un demi gallon) et porte un pistolet dans les mains. Le poids total du lance-flamme M2 en ordre de combat s’élève à un peu plus de 30 kilogrammes.

Le lance-flammes modèle M2 permet d’atteindre une cible à une distance de 20 mètres pendant 7 secondes. Le point faible d’un tel armement réside dans le fait que le tireur doit s’exposer lors de la projection des flammes. Par ailleurs, il est très vulnérable lors des phases de combat car il est encombré par cet équipement qui peut menacer également les soldats se trouvant à proximité en cas d’explosion des bouteilles.

Le développement de chars dotés de lance-flammes comme le Churchill Crocodile occasionne un retraît progressif de cet armement sur le champ de bataille. Ils sont toutefois très utiles dans le Pacifique du fait de la tactique d’emploi de caches à outrance par les Japonais. Le M2 Flamethrower est utilisé jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale et notamment pendant la bataille de Normandie.

Des variantes du modèle M2 sont employées pendant la guerre de Corée (M2A1-2) et la guerre du Vietnam (M2A1-7 et M9A1-7).

Fiche technique du M2 Flamethrower

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis
Dénomination : M2 Flamethrower

Masse en ordre de combat : 30,8 kg
Masse à vide : 19,5 kg

Carburant : 14,8 litres (4 gallons) de gazole et 7,4 litres (2 gallons) d’azot
Consommation : 1,85 litres (un demi gallon) à la seconde

Portée maximale : 40 m
Portée pratique : 20 m

Durée du tir : 7 secondes

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook