Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

M1 Garand – Histoire, fiche technique et photo

M1 Garand

Histoire, fiche technique et photo

Image : fusil M1 Garand

Historique du fusil M1 Garand

C’est en 1937 qu’a commencé, aux Etats-Unis, la production du fusil M1 semi-automatique, la plus importante de l’histoire de la firme Springfield. Cet arme est plus connue sous le nom de “Garand”, du nom de son inventeur, l’ingénieur John Garand.

Le M1 s’est très vite imposé comme l’arme “standard” de toute l’armée américaine, qui fournissait une précision intéressante, sachant que les soldats devraient être envoyés au combat sans pouvoir parfois bénéficier d’un entraînement long et intensif. Il dispose d’une forte cadence de tir.

Ses points forts sont également la facilité de le démonter, de l’assembler, de le nettoyer et de le graisser.

Le fusil doit faire pourtant face à un gros point faible : l’insertion de clip de 8 balles dans le receveur est parfois difficile. Ce clip métallique était automatiquement éjecté après le tir de la dernière cartouche.

Mais face à des fusils avec mode de tir manuel datant du siècle précédant, comme le K98 Mauser allemand, la forte puissance de feu de cette arme a influencé le choix des dirigeants américains de doter leurs forces militaires du fusil M1 pendant la Seconde Guerre mondiale, mais également pendant la guerre de Corée et la guerre du Vietnam.

Fiche technique du fusil M1 Garand

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : “M1” jusqu’en 1957, “M14” depuis cette date
Production totale : 4,5 millions d’unités

Mode de tir : semi-automatique
Calibre : 7,62 mm
Chargeur : 8 cartouches
Portée utile : 1000 m
Portée maximale : 4400 m
Cadence de tir : 30 coups/min

Masse : 4,9 kg
Longueur : 1092 mm

Bibliographie :
D.Day Normandie : uniformes-armes-matériels
The Classic M1 Garand
The complete M1 Garand
The M1 Garand

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook