Raketen Panzerbüchse 43 « Panzerschreck » – Histoire, fiche technique et photo

Raketen Panzerbüchse 43 « Panzerschreck« 

Histoire, fiche technique et photo

Image : Raketen <em>Panzer</em>büchse 43 "Panzerschreck"

Historique du Panzerschreck

En 1943, les troupes allemandes qui combattent les soldats américains sur les front d’Afrique du nord s’emparent de nombreux exemplaires du lance-roquettes « Bazooka » M1. Ne disposant à l’époque que du Panzerfaust 30, et le Panzerfaust 60 étant encore à l’étude, les militaires allemands décident de se doter d’un lance-roquette capable d’être utilisé plusieurs fois, à l’image du « Bazooka » américain.

Le premier prototype du Raketen Panzerbüchse 43, surnommé « Panzerschreck » (« la terreur des chars »), est produit en 1943, puis le modèle est fabriqué à plus grande échelle et entre en dotation la même année dans l’Armée allemande, où il équipe les équipes antichars.

Redouté par les équipages de chars Alliés, ce lance-roquette RPzB 43 « Panzerschreck » fonctionne sur le même mode (mécanisme de tir électrique) que le lance-roquette M1 « Bazooka » américain.

Fiche technique du Panzerschreck

Pays créateur/utilisateur : Allemagne
Dénomination : RPzB 43

Mode de tir : coup par coup
Calibre : 88 mm
Portée utile : 120 m
Cadence de tir : 2 coups/min

Masse : 9,25 kg
Longueur : 1640 mm