Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

5 cm Granatwerfer 36 – Histoire, fiche technique et photo

5 cm leichter Granatwerfer 36

Histoire, fiche technique et photo

Image : 5 cm leichter Granatwerfer 36

Historique du Granatwerfer 36

Peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne souhaite doter son infanterie de mortiers légers afin de renforcer sa puissance de feu, notamment pour projeter des grenades à une plus grande distance. En 1934, la société Rheinmetall-Borsig AG commence l’étude d’un nouveau modèle d’un calibre de 50 mm et pesant 14 kg. Ce mortier entre en service deux ans plus tard et adopte la dénomination “5 cm Granatwerfer 36“. Transporté par deux soldats, il permet d’effectuer des tirs indirects jusqu’à 500 mètres.

Les fantassins considèrent, au fur et à mesure de son utilisation, que l’emploi de ce mortier est trop compliqué, notamment en raison d’un système de visée difficile à comprendre. En 1941, sa production cesse après les engagements successifs sur le front de l’ouest et de l’est, ses résultats étant jugés insuffisants, notamment sa portée. Les soldats allemands réutilisent prioritairement les mortiers de 50 mm pris aux Français et aux Soviétiques

Utilisé pour armer certaines positions défensives du Mur de l’Atlantique, notamment en Normandie, le Granatwerfer 36 équipe également l’infanterie allemande lors des combats suivant le débarquement de Normandie. Il est progressivement remplacé par le kurzer 8 cm Granatwerfer 42 mais reste employé jusqu’à la fin de la guerre en mai 1945.

Fiche technique du Granatwerfer 36

Pays créateur/utilisateur : Allemagne
Dénomination : 5 cm leichter Granatwerfer 36 – leGrW 36
Production : 1936-1941

Calibre : 50 mm
Portée maximale : 520 m
Cadence de tir maximale : 15-25 coups par minute

Masse : 14 kg
Longueur du tube : 46,5 cm
Vitesse initiale du projectile : 75 m/s

Course : 360°
Hausse : + 42° à + 90°
Pointage azimut : 33°45′

Charge utile de l’obus : 0,9 kg de TNT
Rayon d’action de l’obus : 50 – 510 m

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook