Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

8 cm Granatwerfer 34 – Histoire, fiche technique et photo

8 cm Granatwerfer 34

Histoire, fiche technique et photo

Image : 8 cm Granatwerfer 34

Historique du Granatwerfer 34

Conçu par l’entreprise Rheinmetall à compter de 1932 afin d’augmenter la puissance de feu de l’infanterie allemande avec de nouveaux mortiers de 81 mm, le 8 cm Granatwerfer 34 entre en service en 1934. 117 kg de matières premières sont nécessaires à sa production et le prix à l’unité de ce mortier revient à 810 Reichsmarck.

Précis et simple d’utilisation, il est livré en trois fardeaux transportables  à dos d’homme : une plaque de base tous azimuts, un bipied et un tube à âme lisse. Deux versions du Granatwerfer 34  sont également mises au point : une version courte (kurzer 8 cm Granatwerfer 42) et une version embarquée (GrW 34/1) pour équiper des véhicules ou des positions défensives comme les tobrouks, ce qui est le cas le long du Mur de l’Atlantique et notamment en Normandie.

Le GrW 34 est capable de tirer des obus explosifs et des obus fumigènes jusqu’à un kilomètre. La distance maximale de tir peut atteindre les 2 400 mètres avec l’ajout de charges propulsives au niveau de l’empennage de l’obus (trois maximum).

Au début de la Seconde Guerre mondiale, l’armée allemande dispose de 4 624 GrW 34. De 1939 à 1945, 71 630 exemplaires sont produits.

Fiche technique du Granatwerfer 34

Pays créateur/utilisateur : Allemagne
Dénomination : 8 cm Granatwerfer 34 – GrW 34
Production : 1934-1945
Exemplaires produits : 71 630 de 1939 à 1945

Calibre : 81,4 mm
Portée maximale : 2 400 m
Cadence de tir maximale : 15-25 coups par minute

Masse totale : 62 kg
Longueur du tube : 114,3 cm
Vitesse initiale du projectile : 174 m/s

Course : 360°
Hausse : + 45° à + 90°

Charge utile de l’obus : 3,5 kg

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook