Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

M7 Priest – Histoire, fiche technique et photos

Canon automoteur M7 Priest

Histoire, fiche technique et photo

Image : Canon automoteur M7 Priest

Historique du canon automoteur M7 Priest

Avant le début de l’entrée en guerre des Etats-Unis, l’armée américaine souhaite se doter d’une artillerie mobile plus performante. Les ingénieurs réutilisent le châssis du char M3 Lee/Grant et modifient la structure supérieure du véhicule blindé, en ouvrant un espace capable d’intégrer un canon de 105 mm Howitzer M2A1 L/22.5.

Le canon automoteur M7 est doté, pour sa protection rapprochée, d’une petite tourelle située sur l’avant-droit de l’engin pouvant recevoir une mitrailleuse de calibre 12,7 mm. La forme de cette tourelle rappelle les chaires des églises, où les prêtres prononcent leur sermon, aussi le M7 est très vite surnommé “Priest” qui signifie “prêtre” en anglais.

Les Britanniques sont les premiers à utiliser le M7 Priest au combat sur les champs de bataille d’Afrique du nord et notamment à El Alamein. Considéré par les militaires alliés comme un canon automoteur de bonne qualité et résistant, le M7 Priest est utilisé pendant toute la Seconde Guerre mondiale, mais également pendant la guerre de Corée sous la dénomination “M7B2”.

S’il est effectivement très résistant, le canon automoteur M7 ne peut cependant que difficilement gravir des dénivelés importants, du fait de sa masse conséquente.

Fiche technique du M7 Priest :

Pays créateur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : M7 Priest

Longueur : 6,19 m
Largeur : 2,87 m
Hauteur : 2,54 m
Masse : 22 700 kg
Vitesse maximale : 40 km/h

Armement principal : un canon de 105 mm M2A1 L/22.5
Armement secondaire : une mitrailleuse de 12,7 mm HB M2

Moteur : Ford GAA de 450 chevaux

Equipage : 7 personnels

Blindage avant : 62 mm

Bibliographie :
Les véhicules alliés de la Libération

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook